Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Le combat de Malcolm X (part.1)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
giovanni
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 105
Age : 36
Localisation : Belgique
Réputation : 0
Points : 28
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Le combat de Malcolm X (part.1)   Lun 16 Fév 2009 - 3:28

Le combat de Malcolm X

Malcolm Little, connu plus tard sous le nom de Malcolm X, est né le 19 mai 1925 à Omaha, son père Earl était pasteur de l'Eglise bâptiste et militant de la Universal Negro Improvement Association, fondé par Marcus Garvey (pasteur d'origine Jamaïquaine et qui préconisait le retour des noirs d'Amérique vers l'Afrique), sa mère Louise était d'origine antillaise et avait la peau très blanche car sa mère avait été violé par un blanc ; elle détestait son tint blanc. Malcolm était le quatrième enfant né du couple mais le septième de son père qui avait eu trois enfant d'un précédent mariage, après lui vinrent encore deux enfants. Malcolm est de ses frères et soeurs celui qui à le tint le plus blanc, ses cheveux crépus, comme sa peau, sont roux.
Après l'assassinat de son père par des blancs du sud, les services sociaux brisent le foyer familiale et arrache les enfants Little à leur mère qui petit à petit perdra la tête excédé par la dureté de la vie qu'elle mène, et par sa dignité de femme noire perdue.
Le jeune Malcolm est alors envoyé chez des amis de la famille, pour finalement atterrir à 13 ans dans une maison de détention où l'on envoyait les "mauvais garçons" dans le Michigan, ce centre n'étant qu'une étape vers la maison de redressement. Malcolm habite alors chez une dame blanche qui prendra en charge son éducation. Il suit l'école au milieu des blancs, est très bon élève, et devient la "mascotte" de la classe : le gentil nègre que tout le monde aime. Il ne partira finalement pas en maison de redressement et commençera des études dans un lycée où il s'apercoit vite que bien qu'étant le nègre dont tout le monde recherche la compagnie, il n'en n'est pas moins un nègre et de ce fait les portes des professions réservé au blancs se ferme à lui.
Malcolm décide alors de quitter ce lycée et ce milieu blancs qu'il ne veux plus fréquenté. Il part s'installer à Boston chez sa demi-soeur Ella qui habitait une maison dans un bon quartier de la ville. Mais Malcolm n'a que faire des noirs qui fréquente ces quartiers et qui se croient supérieur aux autres noirs, plus pauvres. C'est donc dans le ghetto noir de Boston que Malcolm forgera sa personnalité. Voulant trouver un job, il rencontre Shorty qui originaire de la même campagne que Malcolm, le prend rapidement sous son aile. Malcolm se fait alors relooké, et défrisé les cheveux. Il travaille dans une salle de bal comme cireur de chaussure, mais son travail consiste moins en cireur de pompes qu'en dealer de marijuana. En cirant les chaussures des plus grands musiciens de l'époque, et en fournissant en drogue les habitués du club, Malcolm devient vite une personnalité dans le ghetto. Il rencontre alors une blanche, avec laquel il entretien une relation qui durera un certain temps.
Mais Malcolm dont la voie de délinquant ce trace devant lui, décide de partir à Harlem, alors centre culturel des noirs américains. Là encore il gagne sa vie en fréquentant les dealers et macro du coin. Beaucoup de noirs laissent leur peau dans ce genre de vie dangereuse, mais Malcolm que certains trouve indésirable à Harlem, se voit dans l'obligation de retourner à Boston et monte avec Shorty, son amie Rudie, son amie blanche et la soeur de cette dernière qui sortait avec Shorty, un gang de cambrioleur. Les affaires marchent très bien, les jeunes voleurs s'enrichissent, jusqu'à ce que la police les arrête. Malcolm et Shorty seront condamné à dix ans de prison, plus pour avoir coucher avec des blanches que pour avoir volé.
En 1946 Malcolm est incarcéré à la prison de Charleston, là il est réfractaire à tout discours religieux, mais est très marqué par Bimbi un détenu noir, qui discute de tous les sujets, avec un langage et un vocabulaire bien pesé. Malcolm est ensuite transféré à la prison de Norfolk où la vie y est moins dure, il reçoit des visites de ses frères et soeur, récemement convertit à une religion que Malcolm ignorait : l'Islam. Malcolm se laisse attiré par les doctrines islamique prêchées alors par un noir du nom d'Elijah Muhammad (les 2 photos ci-contre à gauche), leader de la "Nation of Islam" (NOI). L'Honorable Elijah Muhammad, de son ancien nom Elijah Poole, répend l'Islam auquel il s'est convertit après sa rencontre avec le Maître Wallace Fard Muhammad (photo ci-contre à droite), qui a fondé la NOI en 1930 pour guider les noirs vers l'Islam qu'il disait être la vrai religion de l'homme noir, et qui s'est présenté à Detroit, comme étant celui que les chrétiens appel Messie et que les musulmans nomme Madhi. Il enseignait que les noirs étaient les descendant de la tribu asiatique des Shabazz. Après avoir enseigner jour et nuit pendant 3 ans et demi à Elijah Muhammad, il partit en lui laissant la mission de guider et convertir son peuple. Les doctrines très spéciale propre à l'Islam pratiqué par Elijah Muhammad, préfigure l'homme blanc comme le diable, qui auraient été créé il y a 6000 ans par un savant généticiens du nom de Yakub, pour créer une race faible facilement influençable par le diable, dont la nature maléfique est la responsable des attrocitées subit par les esclaves africains, déporté par dixaine de millions sur les terres d'amérique, séparer de leur famille, de leur communauté parlant la même langue, et réduit à l'esclavage le plus total pour servir leur maître blanc.
En prison, Malcolm apprend à connaître sa négritude, il lit un maximum de livres, recopie le dictionnaire de A à Z, apprend l'histoire de l'Afrique et de l'esclavage, et cesse de se défrisé les cheveux, cette défrise qui le faisait ressembler au diable blanc.
Quand Malcolm sort de prison après 7 ans d'incarcération, il décide de consacré sa vie à prêcher l'Islam, et faire voire la vérité à ses frères afro-américains, qu'il voit priés dans les Eglises chrétienne le Dieu du blanc : le Dieu du démons...

En août 1952, Malcolm Little sort de prison. Il part vivre à Détroit chez son frère Wilfried, et est embauché comme vendeur de meuble par les commerçant juifs qui étaient propriétaire du magasin que tenait son frère, en plein coeur du Ghetto noir. Malcolm prend alors conscience de l'étau qui enferme l'économie de la communauté noir : "l'argent, loin de servir à mes congénères, était empochées par les commerçant blancs qui habitaient généralement un quartier résidentiel où les Noirs n'avaient pas raison de mettre les pieds s'ils n'y travaillaient pas pour le compte d'un blanc". Malcolm fréquente alors le temple musulman de la ville, et très vite grâce à sa connaissance des comportements des habitants du ghetto, prêche la parole d'Allah pour attirer ses frères vers l'Islam. Cette même année il rencontre pour la première fois l'Honorable Elijah Muhammad, à Chicago. Sûr de la voie qu'il suit, Malcolm Little devint alors Malcolm X, le X représentant l'inconnue : le vrai nom de famille africain des noirs d'Amérique dont le nom anglophone est celui du maître blanc qui possédait toutes sa famille.
En 1953, Malcolm quitte le magasin de meuble, pour travailler à l'usine de bois et dans l'été 53, est nommé pasteur du Temple Numéro Un de détroit. En 54, Malcolm déménage pour New York, où il devient pasteur du Temple Numéro Douze de Philadelphie puis du Temple Numéro Sept de New York; il commence alors ses prêches dans les rues de Harlem où il avait par le passé séjourner en tant que gangster. Il n'a alors de cesse à recruter de nouveau fidèle musulman, à la sortie des églises chrétienne, dans la rue, Malcolm X fait voire la véritable nature de l'homme blanc et du Dieu des blancs aux noirs hommes et femmes réceptifs aux doctrines d'Elijah Muhammad. Les Musulmans noirs sont disciplinés, il pratique l'Islam, et appliquent ses principes à leur vie quotidienne afin de se détourner des vices que leur offre la société américaine : la drogue, l'alcool, la grossièreté, le mauvais traitement des femmes, l'adultère, le vole, le crime, le mensonge sont des fléaux, dont les noirs sont les plus touchés. L'homme blanc utilise ses drogues pour maintenir l'homme noirs dans l'ignorance de lui-même, et ainsi dans l'esclavage mental. Malcolm fonde alors un nouveau Temple à Springfield, puis à Hartford s'ouvrit le Temple Numéro Quatorze, où il allait prêché tous les jeudi. Malcolm était devenu incontournable au sein de la nation d'Islam (NOI), en 1955, il se rend à Atlanta pour fonder le Temple Numéro Quinze, la NOI touche alors un nombre croissant de noirs de toutes couches sociale et de toutes profession et Malcolm y est pour beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
 
Le combat de Malcolm X (part.1)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 2010: Le 25/05 vers 15h40 - avion de chasse sur lunel
» le chant du départ
» LE MYSTERE DU MAL - LE COMBAT SPIRITUEL
» Petit exercice pour un départ professionnel
» Le Combat Spirituel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Général :: Moqawama-
Sauter vers: