Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Le statut de l'imam définit par le Coran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
aaaa



Féminin Nombre de messages : 5
Age : 25
Réputation : 0
Points : 9
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 1:23

j'ai récemment eu un débat portant sur la place de l'imam au sein de l'humanité. Nous avons globalement d'après ce que j'ai cru comprendre deux conceptions différentes chez les musulmans chiites et sunnites de la place que l'imam doit avoir. Pour les sunnites l'imam est un homme parmi les autres et n'a aucun privilège devant Dieu. Il est nommé par la communauté et n'est pas incorporé au sein d'une organisation hiérarchique. Il peut évidemment exercer un autre métier. Il semble que cela soit différent chez les chiites. Auriez vous des sourates ou versets coranique permettant d’éclaircir ce débat.
Revenir en haut Aller en bas
Metwele
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 121
Age : 27
Réputation : 12
Points : 146
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 2:22

As-salâm 'alaykoûm,

Citation :
Pour les sunnites l'imam est un homme parmi les autres et n'a aucun privilège devant Dieu. Il est nommé par la communauté et n'est pas incorporé au sein d'une organisation hiérarchique.


وَإِذِ ابْتَلَى إِبْرَاهِيمَ رَبُّهُ بِكَلِمَاتٍ فَأَتَمَّهُنَّ قَالَ إِنِّي جَاعِلُكَ لِلنَّاسِ إِمَاماً قَالَ وَمِن ذُرِّيَّتِي قَالَ لاَ يَنَالُ عَهْدِي الظَّالِمِينَ


traduction approximative:

Souvenez-vous lorsque Dieu, voulant mettre à l'épreuve Ibrahim, lui édicta certaines prescriptions dont il s'acquitta avec bonheur, et que Dieu lui dit alors : «Je t'instaure comme Imâm pour les gens.» Ibrahim dit: « Et mes enfants?» Il répondit: «Mon pacte ne concerne pas les injustes. »

(Sourate al-Baqarah, verset 124)

Il en ressort que n'importe qui ne peut accéder à ce rang. Et que c'est Allah {swt} qui fait d'une personne un Imâm, et non un consensus des hommes. Le verset précédent affirme explicitement que cette charge ne peut pas être confiée à des hommes injustes, envers Dieu, envers les hommes, ou envers eux-mêmes.
L'imamat est un pacte divin.

De plus chère soeur, Allah {swt} a fait endurer Nabi Ibrahim {as} afin de lui accorder ce statut, alors qu'il était déjà prophète (pas seulement).

Après cela peut-on oser dire que des hommes peuvent instaurer un Imâm, ou pourrait-il s’instaurer lui même?
Cela reviendrait à aller à l'encontre de la Parole de Dieu {Exalté Soit-Il}, et donc commettre le shirk (l’associationnisme).

Fi amaniLlah,




"Le Nâtiq vient pour indiquer le Sâmit ; mais le Sâmit, lui, n’indique personne. C’est qu’il est lui-même le Tout, le but de l’histoire"

Jabbîr ibn al-Hayyan
Revenir en haut Aller en bas
aaaa



Féminin Nombre de messages : 5
Age : 25
Réputation : 0
Points : 9
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 2:41

nous avons déjà discuté de cette sourate es tu sûr de ta traduction ?
Revenir en haut Aller en bas
aaaa



Féminin Nombre de messages : 5
Age : 25
Réputation : 0
Points : 9
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: traduction du verset 124 sourate al bakarah    Lun 15 Aoû 2011 - 2:46

[Et rappelle-toi,] quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements, et qu'il les eut accomplis, le Seigneur lui dit: «Je vais faire de toi un exemple à suivre pour les gens». - «Et parmi ma descendance»? demanda-t-il. - «Mon engagement, dit Allah, ne s'applique pas aux injustes».
Revenir en haut Aller en bas
Metwele
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 121
Age : 27
Réputation : 12
Points : 146
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 3:25

As-salâm,

إِمَاماً =/= Imaman???

Tout le reste ne change pas, donc tu es d'accord avec le reste?

Il ne te reste qu'à admettre que le mot signifie bien Imâm?
Pour toi ce mot ne parle pas d'Imâm?
C'est le mot Imâm avec le tanwîn ==> son "an"
Alors pourquoi le traduit tu?




"Le Nâtiq vient pour indiquer le Sâmit ; mais le Sâmit, lui, n’indique personne. C’est qu’il est lui-même le Tout, le but de l’histoire"

Jabbîr ibn al-Hayyan
Revenir en haut Aller en bas
k381
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 61
Age : 26
Localisation : Grotte secrette de Batman
Réputation : 3
Points : 81
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 3:39

Salam,

Et Ramadhan Moubarak à tout les musulmans qu'Allah vous bénisse en ce mois.

Alors aaaa, la traduction française de ce passage du coran n'est pas bonne car il est bien dit dans ce verset:

«Je t'instaure comme Imâm pour les gens.»

comme tu n'as pas l'air de lire l'arabe je vais te faire la traduction phonétique du verset que tu pourras toi même vérifier:

"Wa idh Ibtala ibrahima Rabbouhou bi Kalimat fa atamahoun qala inni Ja'ilouka lil nassi IMAMA"

وَإِذِ ابْتَلَى إِبْرَاهِيمَ رَبُّهُ بِكَلِمَاتٍ فَأَتَمَّهُنَّ قَالَ إِنِّي جَاعِلُكَ لِلنَّاسِ إِمَاماً

Dans la traduction que tu as donné le mot Imam إِمَاماً a été remplacé par:

"un exemple à suivre pour les gens"

Sa c'est un point...

Ensuite Dans le Tafsir Al-Kabir de l'imam Al-Razi (Ra) grand imam Ash'arite de sunna, il est écrit dans le Tafsir de ces versets:

"Abraham (Ra) a demandé à Allah l'imama qui est tout comme le prophètie une affaire divine"

L'imam Al-Razi dit plus loin:

"Nous disons que les chiites utilisent ce verset comme preuve pour appuyer leurs paroles concernant l'infaillibilité des imams.
Et nous (les sunnites) nous disons: "La lecture du verset nous confirme cela"

Dans le Tafsir de l'imam sunnite Al-Tabari il est dit la même chose à peut prêt.


bon jte laisse une vidéo avec un sayed qui montre les livres qu'il cite:



Si tu ne comprend pas l'arabe demande à quelqu'un de venir t'expliquer ce qui y est dit

Wassalam Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
http://www.al-imane.org/forums/
Metwele
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 121
Age : 27
Réputation : 12
Points : 146
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 3:44

Wa 'alaykoûm as-salâm akhî K-381

Ramadan moubarak karîm,

La soeur comprend l'arabe frère. Smile.




"Le Nâtiq vient pour indiquer le Sâmit ; mais le Sâmit, lui, n’indique personne. C’est qu’il est lui-même le Tout, le but de l’histoire"

Jabbîr ibn al-Hayyan
Revenir en haut Aller en bas
aaaa



Féminin Nombre de messages : 5
Age : 25
Réputation : 0
Points : 9
Date d'inscription : 15/08/2011

MessageSujet: imam   Lun 15 Aoû 2011 - 4:39

donc selon vous ce n'est pas possible de dire que imam peut également signifier dirigeant plutôt que imam ? Il peut s'agir d'un homonyme Il ne faut pas oublier que la plupart des pays sunnites n'attribuent pas le statut que vous venez clairement de définir a l'imam. Et donc par cette définition même vous introduiriez une hiérarchie dans la religion musulmane tout comme elle est présente dans le christianisme ( le pape ). Une fois encore est ce que ce verset pris en dehors de son contexte historique ( que je dois avouer ne pas connaitre ) peut donner à l'imam un statut supérieur à celui de l'être humain ? Et peut ont comparer les imams actuels à un prophète messager de Dieu tel qu'Abraham. Etant donner mon absence de connaissance solide sur le sujet j'irai me renseigner et reviendrait en débattre avec vous. Mais je dois avouer ne pas être totalement convaincue. Certaines traductions françaises ( je ne dis pas tte ) ne sont pas erroné comme vous semblez le croire. Elle ont était faite après étude approfondis à la fois des versets et de l'histoire de l'islam dans son ensemble.
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 10:05

...


Dernière édition par Assiddiqa le Lun 15 Aoû 2011 - 10:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 10:42

Salam.

Ce livre de tafsir du Coran est centré sur la notion d'Imamat et de Wilayat.

Vous y trouverez de nombreuses réponses et arguments, dont voici le premier :


1 L'Absolue nécessité d'un Imam : Il n'existe aucune époque sans sa Présence

Nous devons savoir qu'il existe une différence de point de vue entre les théologiens concernant le fait de la nécessité ou de la non-nécessité de la désignation d'un Imam prenant le relais de la Prophétie qui a pris fin. Cette désignation relève-t-elle de la Volonté de Dieu ou de celle de la Ummah ? Néanmoins, une telle nécessité est approuvée par la droite raison, c'est-à-dire, le bon sens réclame-t-il cette nécessité ou est-ce que cette nécessité se fonde sur des arguments entendus ?

A l'unanimité, tous les théologiens chiites reconnaissent l'importance majeure de cette nécessité dans l'Ordre de Dieu qui, selon la Droite Raison et les Textes divins, postule en faveur de la désignation d'un Imam. Certains Mutazilites parmi les Gens de la Sunna et tous les Kharijites avancent que ni pour Dieu ni pour les personnes, la désignation d'un Imam puisse être une nécessité. Alors que chez les Acharites, les Gens du Hadith et certains Mutazilites, la tendance est à reconnaître la preuve du texte obligeant les personnes à désigner un Imam et non selon la Droite Raison. Un groupe parmi les Mutazilites postule en faveur de la nécessité pour les personnes de désigner un Imam en tant de Paix afin de les préserver de la tourmente ; cette désignation devant se faire s'il y a une réelle menace de déviation, dans le cas contraire, elle n'est pas indispensable mais d'autres encore pensent différemment.

Dans la terminologie arabe, Imam signifie Guide, celui qui se tient en avant et aussi Dirigeant, personnage faisant autorité ; selon la terminologie de la tendance Najiyyah Imamiyah, Imam signifie celui qui dirige la Prière en groupe ; selon la tendance I'lm Kalam, Imam signifie celui qui fut désigné par Dieu au rôle de Fondé de Pouvoir du Messager (pslf) ; et, parfois, Imam est appliqué au Messager lui-même (pslf), cette attribution sera démontrée dans les pages suivantes, In Cha'a Allâh, ainsi que, selon certaines traditions dignes de confiance, la position supérieure d'Imam par rapport à celle de Messager qui apparaît clairement dans la Volonté de Dieu de faire d'Abraham un Imam après l'avoir fait Prophète : « Et lorsque Son Seigneur éprouva Abraham par des paroles et qu'il s'en acquitta pleinement.

[Dieu] dit : « En vérité, Je t'établis comme Imam pour les gens. » (Coran 2/124)
Certains chercheurs ont avancé que l'Imam est celui qui doit avoir en charge les affaires temporelles et spirituelles de ce Monde de la part de Dieu et à partir du statut préalable de Messager, et qu'un Messager est celui qui, sans l'intervention des hommes, établit les Commandements de Dieu alors qu'un Imam est celui qui établit à partir d'un homme doté du statut de Messager.
PREMIER VERSET (13/7)

Dieu révéla ceci : « Tu n'es qu'un Avertisseur. Un Guide est donné à chaque peuple.» (Coran 13/7)

Certains commentateurs en ont déduit ceci : (ô Prophète), tu es l'Avertisseur de chacun face au Châtiment divin et un Guide. Dans ce cas précis, Guide étant lié à Avertisseur, certains commentateurs ont dit qu'il s'agissait, ici, de tu es un Avertisseur pour les apostats, les transgresseurs et que pour chaque communauté il existe un Guide. Dans ce dernier cas de figure, un passage signifie bien qu'il n'existe aucune époque sans la présence d'un Imam. En accord avec ce constat, il existe de nombreuses traditions sur le sujet aussi bien chez les Gens de la Sunna que chez les Chiites-الشيعة. D'ailleurs, les Gens de la Sunna ont rapporté d'Ibn Abas que lorsque ce Verset fut révélé, Sa Sainteté le Prophète (pslf) déclara : « Je suis l'Avertisseur et Ali le Guide. ô Ali ! Les chercheurs de la Voie la trouveront auprès de toi.»

Abul Qasim Haskani, dans son ouvrage Shawahidut Tanzil, a rapporté d'Abi Buraida Aslami que Sa Sainteté le Messager (pslf) réclamant de l'eau pour faire les ablutions, Ali lui en apporta ; et que, lorsque le Messager (pslf) eut accompli ses ablutions, il (pslf) prit la main de Ali et la posant sur sa poitrine, il (pslf) déclara : « Je suis l'Avertisseur ", puis posant la main de Ali sur sa propre poitrine, le Messager (pslf) déclara : « Après moi, tu seras le Guide de tous », ajoutant : « Tu seras la Lumière de tous, le Guide confirmé, le Maître des récitants du Saint Coran et je témoigne que tu es tout cela.»

L'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) a rapporté dans Basaïr Al-Darajat à partir d'une chaîne de rapporteurs dignes de confiance que le Messager de Dieu (pslf) est Avertisseur-Munzir et qu'après lui (pslf), il y aura un Guide pour tous et pour chaque temps, et que le Prophète (pslf) a fait connaître sur Ordre de Dieu ; donc, après le Messager (pslf), le premier Guide-Hadi, est bien Ali (s), et après celui-ci, les Saints Imams (pse), l'un succédant à l'autre, seront les Guides de tous jusqu'au Jour de la Résurrection.

Il est également expliqué ce Verset à partir de l'Imam As-Sâdeq (s) disant que chaque Imam est le Guide de tous ceux de son Temps de vie.

Il est aussi rapporté à partir de l'Imam Al-Bâqer (s) que le Messager (pslf) est " Avertisseur " et Ali " Guide " et que, par Dieu, aucun Guide de parmi nous ne sera suspendu et qu'il en existera toujours un jusqu'au Jour de la Résurrection.

Enfin, il a été rapporté de l'Imam Sâdeq (s) que, commentant ce Verset en question, l'Imam (s) déclara ceci : « Le Messager de Dieu est Munzir-Avertisseur et Ali (s) est Hadi-Guide. - Alors, l'Imam posa au rapporteur la question suivante : « Actuellement, existe-t-il un Guide parmi nous ?» - Le rapporteur répondit : Bien sûr, que je te sois sacrifié, le Guide provient de vous l'un après l'autre jusqu'à ce que ce rang te parvienne.»

L'Imam (s) ajouta : « Que la Miséricorde de Dieu soit avec toi ! Il en est bien ainsi suite à la Révélation de ce Verset pour chacun des Guides qui lorsque la mort l'emporte, un autre prend sa place, ainsi, personne ne peut ignorer le sens de ce Verset et son Autorité sur tous ; en vérité, si le Livre de Dieu n'était pas maintenu vivant, ce qui est impensable, cette Disposition eut été éradiquée. Or, le Livre de Dieu demeurera vivant jusqu'au Jour de la Résurrection, par conséquent, cette Disposition divine, agréée par toute la Ummah, s'appliquera jusqu'au Jour de la Résurrection ; le devoir imposé par Dieu ne peut jamais être levé ni supprimé par personne ; s'il n'existait pas un tel Conservateur infaillible des Commandements divins, toute personne pourrait se lancer dans l'interprétation du Livre de Dieu pour finalement le rendre stérile, une telle situation serait pure ignorance et injustice, mais Dieu refuse l'injustice.» Il s'agit, ici, de l'un des plus décisifs arguments en faveur de la Désignation par Dieu d'un Imam.

Ibn Babawayh dans son ouvrage Akmaludîn rapporte de l'Imam Al-Bâqer (s) son commentaire concernant le Verset 7 de la Sourate 7 et stipulant qu'il entend les Imams en tant que Guides des gens de leur temps de vie.

Ali Ibn Ibrahim a également rapporté le commentaire de l'Imam Al-Bâqer (s) disant que Munzir-Avertisseur s'adresse au Messager de Dieu (pslf) et que Hadi-Guide s'adresse à Amir Al-Mu'minin Ali (s), et après lui (s) à tous les Imams qui le suivent ; ce qui revient à dire qu'en toute époque il y a un Imam qui guide les gens sur le Chemin de Dieu et leur enseigne ce qui est permis et ce qui est défendu.



Et aussi :




” Ainsi Nous avons fait de vous une communauté [du juste] milieu-أمة وسطا afin que vous soyez témoins envers les gens et que le Messager soit témoin envers vous “. (Coran 2/143)





Kulayni, Saffar, Ibn Shahr Aashob et Ayyashi ont tous rapporté à partir de sources dignes de confiance les paroles suivantes des Imams Mohammed Al-Bâqer (s) et As-Sâdeq (s) :





” Nous sommes la Communauté du juste milieu-أمة وسطا ; nous sommes les Témoins de الله-Dieu envers Sa Création ; nous sommes les Preuves de الله-Dieu sur Terre “.





Furat a rapporté à partir de sources dignes de confiance les paroles suivantes de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) : ” En toute époque, il y a toujours présence d'un Témoin issu de nous, les Ahlul Beyt (pse)-أهل البيت ; l'Imam Ali fut Témoin de son temps ; l'Imam Al-Hassan du sien ; l'Imam Al-Hossein aussi du sien ; et ainsi de suite pour chacun des Imams, Guide vers la Connaissance de الله-Dieu et Témoin de الله-Dieu pour son Temps “.





Dans l'ouvrage Basaïr, il a été rapporté les paroles suivantes de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) : ” Les Imams forment la Communauté du juste milieu-أمة وسطا ; nous sommes les Témoins envers les Hommes ;





” et que le Messager soit témoin envers vous “, (Coran 2/143), signifie que le Messager soit témoin contre vous “.





Il a été rapporté les paroles suivantes de l'Imam As-Sâdeq (s) : ” Nous sommes les Témoins envers les Hommes concernant leur conduite dans le Licite-Al-Halal et dans l'Illicite-Al-Harâm-الحرام , ainsi que pour chaque Commandement de الله-Dieu qu'ils n'ont pas respecté “.





Dans Kafi et Basaïr, il a été rapporté les paroles suivantes de l'Imam Ali (s) : ” الله-Dieu nous a exemptés de toute souillure morale et physique ; IL nous a dotés du Statut de l'Infaillibilité ; IL nous a établis comme Témoins envers Son entière Création ; IL nous a établis en tant que Preuves sur Sa Terre ; IL a établi un lien indestructible entre le Saint Coran et nous, et entre nous et le Saint Coran, faisant que le Saint Coran ne se séparera jamais de nous et que nous ne nous séparerons jamais du Saint Coran “.





Ayyashi a rapporté les paroles suivantes de l'Imam Mohammed Al-Bâqer (s) : ” Nous sommes les plus Modérés en tout ; nous sommes les Excellents sur tous les autres, autrement dit du point de vue des groupes qui ont détenu le Pouvoir ou qui le détiennent, nous sommes ceux qui ” forment la Communauté du juste milieu-أمة وسطا ” ; donc, pour quiconque fait preuve d'excès, qu'il revienne vers nous “.





Ayyashi a rapporté le commentaire de l'Imam As-Sâdeq (s) concernant sa récitation du Verset :





” Ainsi Nous avons fait de vous une communauté [du juste] milieu-أمة وسطا afin que vous soyez témoins envers les gens et que le Messager soit témoin envers vous “. (Coran 2/14
3).





- L'Imam (s) : “ Ne croyez surtout pas qu'il s'agit dans ce Verset de tous les Gens de la Qibla-أهل القبلة qui disent croire en الله-Dieu Un ; ne croyez surtout pas que sera appelé à témoigner dans le Monde de l'Au-delà celui dont le témoignage dans ce Monde n'était pas accepté même pour défendre une infime quantité de dattes, الله-Dieu ne présentera pas un tel personnage en tant que témoin envers une ou plusieurs communautés ; cela ne fait pas partie des Desseins de الله-Dieu Qui n'a d'égards que pour ceux de la Communauté qui bénéficia de la réponse positive à la requête d'Abraham ; ils sont ceux auxquels s'adressent les Paroles suivantes de الله-Dieu : ” Vous formez la meilleure Communauté suscitée pour les Hommes : vous ordonnez ce qui est convenable, vous interdisez ce qui est blâmable, vous croyez en الله-Dieu “, (Coran 3/110) “.





” L'Imam (s) : “ vous ordonnez ce qui est convenable, vous interdisez ce qui est blâmable, vous croyez en الله-Dieu “, s'adresse aux Imams car ils sont les seuls à faire preuve de Modération en tout et les seuls à posséder le statut d'Impeccables “.





” Il a été aussi rapporté ses paroles suivantes : ” En dehors des Prophètes et des Imams, personne ne peut se constituer témoin envers les Hommes ; en effet, il est impensable que الله-Dieu appelle à témoigner chaque membre d'une Communauté car il y a parmi ses propres membres des personnes dont le témoignage n'a pas même la valeur de la plus petite tige verte d'un arbre “.





Abul Qasim Haqqani, dans l'ouvrage Shawahidut Tanzil, a rapporté le commentaire suivant de l'Imam Ali (s) : ” Le Seigneur des Mondes nous cite et s'adresse à nous dans le passage coranique suivant : ” afin que vous soyez témoins envers les gens “, (Coran 2/143) ;



en outre, Sa Sainteté le Messager est Témoin envers nous, et nous sommes, avec la Permission de الله-Dieu, Témoins envers Son entière Création, les Preuves de الله-Dieu sur la Terre, enfin, nous sommes les seuls concernés par les Paroles suivantes de الله-Dieu : “ Ainsi Nous avons fait de vous une communauté [du juste] milieu-أمة وسطا “. (Coran 2/143).



Et enfin, voici des tafsirs sunnites sur l'Imamat :

http://rouah12.unblog.fr/2011/01/03/ali-as-dans-le-coran-tafsir-sourate-al-fatiha-al-baqara-ale-imrane/


« Et [rappelez-vous], quand Moïse demanda de l'eau pour désaltérer son peuple, c'est alors que Nous dîmes: ‹Frappe le rocher avec ton bâton.› Et tout d'un coup, douze sources en jaillirent » (Sourate 2 : Al-Baqara, verset 60)




Abou al-hassan al-fakir mouhammad ib’n Ali ibn chadhane a rapporté dans « al-Manaqib al-mi’â » selon les sources sunnites (al-‘âmma) - en éliminant al isnâd - selon ib’n abbas, selon jaber ib’n’abdillah al-ansâri qui dit dans un récit qu’il demanda au Messager d’Allah (que la paix de Dieu soit sur lui et sur sa sainte famille) : « Messager d’Allah, quel est le nombre des Imams ? Le Messager d’Allah répondit (que la paix de Dieu soit sur lui et sur sa sainte famille) répondit : « Oh Jaber – que la miséricorde de Dieu soit sur toi - tu m’as questionné sur l’Islam dans son intégralité…. » jusqu’à ce qu’il a fini par dire : « leur nombre est celui des sources qui jaillirent rocher lorsque Moussa ib’n Imrane frappa le rocher avec son bâton » « Et tout d'un coup, douze sources en jaillirent » (al-Manaqib al-mi’â,al-mankaba n° 41 page 28-29)




« [Et rappelle-toi,] quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements, et qu'il les eut accomplis » (Sourate 2 : Al-Baqara, verset 124)



Avec son isnâd précité, Al-hafidh al-Qandouzi (al-hanafi) relate dans son livre « yanabi’ al-mawadda », selon al-moufadh’al qui rapporte ceci : « J’ai demandé Ja’far Assadik sur le saint verset « [Et rappelle-toi,] quand ton Seigneur eut éprouvé Abraham par certains commandements », il répondit : Ce sont les paroles qu’Adam reçut de son Seigneur pour qu’Il accepte son repentir. Adam dit alors : « Mon Seigneur ! Je T’implore par Mouhammad, Ali (as), Fatima, Al-Hassen et Al-Husseïn accepte mon repentir. Dieu le Repentant, le Miséricordieux agréa alors son repentir. Je lui ai demandé ensuite : Oh fils du Messager d’Allah ! Quelle est la signification de ces paroles Divines « et qu'il les eut accomplis » ? Il répondit : « Il les a accomplis jusqu’à Al –Qâ’im (Al-Mah’di), douze Imams : neuf de la progéniture de Husseïn. » (Yanâbi’ al-mawadda page 97)



« le Seigneur lui dit : « Je vais faire de toi un Imam (un dirigeant, un guide), pour les gens. » – « Et parmi ma descendance ? » demanda-t-il. – « Mon engagement, dit Allah, ne s'applique pas aux injustes » ». (Sourate 2 : Al-Baqara, verset 124)




Al-fakih al-châfi’i’, abou al-hacen ib’n al-maghazil relate selon le même isnâd qui remonte à Abdoullah ib’n Mas’oud (*) qui rapporte que le Messager de Dieu (sawas) dit : « Je constitue (je suis la base de) l’adjuration (prière) de mon père Ibrahim. » Je lui demandai : « Comment êtes-vous parvenu à être l’adjuration de votre père Ibrahim, Messager de Dieu ? »



Le Messager d’Allah (sawa) répondit : Allah (swt) révéla à Ibrahim « Je vais faire de toi un Guide (Imam) pour les gens ». Le bonheur s’empare de lui, il demanda alors : « Et parmi ma descendance? Des Imams comme moi ? » Allah (swt) Lui révéla : « Certes Ibrahim, Je ne te fais pas d’engagement sur lequel Je reviendrai. » Ibrahim demanda : « Oh Seigneur ! Quel est cet engagement sur lequel Vous pouvez revenir ? » Dieu (swt) répondit : « Mon engagement ne s’appliquera point aux injustes de ta descendance. » Ibrahim dit alors: « Et préserve-moi ainsi que mes enfants de l'adoration des idoles. Ô mon Seigneur, elles (les idoles) ont égaré beaucoup de gens. » »



Le Messager d’Allah (sawas) dit : « Cette adjuration s’achève par nous, Ali et moi-même. Aucun de nous deux ne s’est jamais prosterné devant une idôle. Dieu dès lors fît de moi Son Messager et fit de Ali Son représentant (Son « wasî »). » (Manaqib Ali ibn abi Talib, page 276)



De surcroit, plusieurs savants et narrateurs ont rapporté le même récit. Parmi eux Al-mir Mouhammad salah ibn abdillah (al-hanafi) al-tirmidhi dans son livre « Manaqib mortadhawi » et autres. (Manaqib Mortadhawi page 41)




Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 12:05

Salam aleykum,

Il aurait été bon avant de se lancer dans l'argumentation et autre copié collé , d'expliquer a la soeur la différence entre imam sunnite et imam chiite.

Chez les sunnites l'imam c'est celui qui se place devant pour diriger la prière , et par extension le cheikh du quartier . Tout le monde peut être imam.

Chez les chiites L'imam est un statut bien particulier réservé à quelques figures dans l'histoire.
Certains prophètes (as) étaient imams, d'autres non.
Puis il y'a eu des Imams (as) non prophètes.

Mais plus généralement lorsque l'on parle d'Imam chez les chiites duodécimens (imamites, jafarite), on parle des 12 successeurs du Prophète Mohammad sawas (l'imam des imams) qui sont:
Imam Ali ibn abi Talib (as)
sont fils imam Al Hassan ibn Ali (as)
sont autre fils l'imam Al Hussein ibn Ali (as)
l'imam Ali ibn al Hussein al sajjad (as)
l'imam Mohammad ibn Ali al Baqir (as)
l'imam Jafar ibn Mohammad al Sadiq (as)
l'imam Musa ibn Jafar al Kadhim (as)
l'imam Ali ibn Musa al Redha (as)
l'imam Mohammad ibn Ali al jawad (as)
l'imam Ali ibn Mohammad al Hadi (as)
l'imam Al Hassan ibn Ali al askari (as)
l'imam Mohammad ibn Ali al Mahdi al Qa'im (aj)

A partir de la on peut commencer à argumenter et la soeur comprendra mieux j'espère , parce que jusqu'a présent elle parlait de quelque chose et les autres vous parliez d'autre chose.Vous pouviez pas vous comprendre.

Citation :
Certaines traductions françaises ( je ne dis pas tte ) ne sont pas erroné comme vous semblez le croire. Elle ont était faite après étude approfondis à la fois des versets et de l'histoire de l'islam dans son ensemble.
Toutes les traductions du coran qu'elles soient sunnites ou chiites sont plus ou moins faites en fonction de la croyance du traducteur.
Comme on dit, traduire c'est trahir car la traduction ne reflètera jamais le sens réel du texte en arabe.

un exemple qui illustre bien ce propos:
وَكُلَّ شَيْءٍ أَحْصَيْنَاهُ فِي إِمَامٍ مُّبِينٍ verset 12 sourat yassin
traduit par :
Et Nous avons dénombré toute chose dans un registre explicite

Imam traduit par registre...
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 17:27

Salam,

en réalité, dans l'Islam chiite, il y a plusieurs définitions du mot Imam.

Il y a l'imam de prière, tout comme chez les sunnites, et qui signifie celui qui dirige la prière en se mettant devant, et l'Imam de la Communauté qui est le Guide, le Dirigeant.

Pour cette deuxième catégorie, le Coran distingue :

1) l'Imam juste que nous devons suivre, et qui est l'Imam infaillible désigné par Allah (SWT) et à qui on a l'obligation d'obéir en toute chose,



وَجَعَلْنَا مِنْهُمْ أَئِمَّةً يَهْدُونَ بِأَمْرِنَا لَمَّا صَبَرُوا وَكَانُوا بِآيَاتِنَا يُوقِنُونَ

(Sourate Al-Sajdah, 32: 24)

« Nous avons élevé certains d’entre eux au rang d’Imams (Guides), pour les diriger suivant Nos ordres, alors qu’ils se sont montrés persévérants et fermement convaincus de Nos signes »


2) de l'Imam injuste qui égare les gens : « Nous avons fait d'eux des Imams qui invitent au Feu. » (Qasas: 41).

On retrouve cette définition dans les hadith sunnites suivants, mais dont le sens a été détourné par les savants sunnites :

« Quiconque meurt sans avoir connu l'Imam de son temps, mourra en jâhilite. » "Musnad AHMAD", 2/83, 3/446, 4/96; "Musnad Abî Dâwûd al-Tayâlîcî": 259 et bien d'autres. : "Çahîh al-Bukhârî": 5/13, Section "Al-Fitan"; " et "Çahîh Muslim" 6/21-22/1849. parmi les Sunnites.

« La terre n'est jamais vide d'un Guide qui, répondant pour Allah, maintient Ses témoignages ... »
"Uçûl al-Kâfî" d'al-Kulaynî: 1/303/5, 1/308/1, 2, 3, et 1/378/2; "Rawdhat al-Kâfî": 8/129/123; "Kamâl al-Dîn": 2/412-413/10, 11, 12, 15, Section 39; "Al-Imâmah wa-l-Tabçirah": 219/69, 70, 71; "Qorb al-Isnâd": 351/1260; "Baçâ'ir al-Darajât": 259, 509, 519. (Ce Hadîth, rapporté lui également par les ulémas aussi bien sunnites que chî'ites, en citant différentes chaînes de transmetteurs, Ce hadîth est rapporté, en effet, par le Mu'tazilite al-Iskâfî dans "Al-Mi'yâr wa-l-Mawâzanah'", p. 81; Ibn Qutaybah dans "'Uyûn al-Akhbâr", p. 7; Al-Ya'qûbî dans son "Ta'rîkh": 2/400; Ibn 'Abd Rabbih dans "Al-'Aqd al-Farîd": 1/265 et par des dizaines d'autres sources dignes de foi, corrobore le Hadîth précédent et commande l'existence nécessaire de l'Imam al-Mahdî.)



Dans Al-Kâafi, voici les paroles de l’Imam Sadiq Jaffer (AS) : « Quelqu'un demanda à l'Imam : Qui sont les successeurs (Awsiya) dont l'obéissance est de notre devoir? L’Imam a répondu : « Ce sont ceux qui sont en faveur de qui Allah a révélé ce verset :

آمَنُوا أَطِيعُوا اللَّـهَ وَأَطِيعُوا الرَّسُولَ وَأُولِي الْأَمْرِ مِنكُمْ

"Ô vous qui croyez! Obéissez à Allah, obéissez à son Prophète et à ceux d'entre vous qui détiennent l'autorité ... » et Allah a également dit à propos d’eux.

إِنَّمَا وَلِيُّكُمُ اللَّـهُ وَرَسُولُهُ وَالَّذِينَ آمَنُوا الَّذِينَ يُقِيمُونَ الصَّلَاةَ وَيُؤْتُونَ الزَّكَاةَ وَهُمْ رَاكِعُونَ
« Vous n’avez d'autre maître en dehors d'Allah et Son Prophète, et ceux qui ont l’Imân (la foi), effectuent les prières (Salat), et donnent la Zakat (aumône), tandis qu’ils s'inclinent (rukooh). » (Coran : )

Dans Al-Kâfi, dans le commentaire du verset qui précède, l’Imam Ja’far Sadiq (AS) a dit : « Le sens de Waliekum est que dans toutes vos questions liées à votre vie ou à votre argent, plus que quiconque la demande est à Allah, et à Son Prophète (saws) et à ceux qui sont croyants (Imaan laye), qui est Ali (AS) et tous ceux parmi ses descendants qui seront Imams, jusqu'au Jour du Jugement ».

Dans Maani ul Akhbaar, par Saleem bin Qais Halali, il est rapporté qu'un homme a demandé à Hazrat Ali (AS) sur ce qui est la moindre chose que l'on doit savoir pour rester à l'abri d’entrer dans l'erreur, l'Imam a répondu : « Ne pas savoir ceux dont l'obéissance est ordonnée par Allah et dont l'autorité (wilayat) a été légalisée, qui est la preuve de Lui sur Sa Terre et que Allah a nommés comme témoins sur les actes bons et mauvais de Ses Créatures. » L’homme a en outre demandé : « Ô Amîrul Mominin qui sont-ils? » L’Imam a répondu : « Ce sont ceux que Allah a lié avec Lui-même et avec Son Prophète (saws) et a dit : « 'Ya Ayyuha lazeena … minkum » « 'Ô vous qui croyez! Obéissez à Allah, et obéissez au Messager et à ceux d'entre vous qui détiennent l'autorité ... ». Alors l'homme baisa le front de l'Imam et a dit : « Vous m'avez montré le droit chemin, enlevé tous mes préoccupations et dissipé tous les doutes dans mon esprit. »

Et dans le livre Al Ikmaal, il est rapporté par Jaber bin Abdullah Ansari que lorsque ce verset a été révélé au Saint Prophète (saws), j'ai demandé : « Ô Rasool Allah (SW), j'ai reconnu Allah et son Rasool (SA), mais qui sont ces Ulil-Amr, ceux à qui l'obéissance a été ordonnée par Allah, à côté de ton obéissance. »

Rasool (SW) a répondu : « O Jaber ce sont mes successeurs (Khalifa) et les Imams de tous les Musulmans, le premier sera Ali Ibn Abi Talib (AS), puis Hassan (AS) puis Hussain (AS) puis Ali ibn Hussain (AS) puis Mohammed Ibn Ali (AS) qui est désigné comme Baqir dans la Torah et, O Jaber, tu les rencontreras très bientôt, donc quand tu les rencontreras, transmets-leur mon Salaam. Après eux, Ja’far ibn Mohammed (AS), puis Musa ibn Jaffer (AS) puis Ali ibn Musa (AS), puis Mohammed ibn Ali (AS) puis Ali ibn Mohammed (AS), puis Hassan ibn Ali (AS) et ensuite, partageant mon nom , de ma famille, la preuve d'Allah dans ce monde parmi les gens de Dieu, il s’agit de ibn Hassan (AS), fils de Hassan (as), il sera celui par les mains duquel Allah vaincra ce monde d'Est en Ouest. Et il est celui qui restera invisible de ses chiites et ses amis jusqu'à ce que, pendant son occultation, personne, sauf la personne dont le cœur a été testé par Allah, acceptera son Imamat. »




وْمَ نَدْعُو كُلَّ أُنَاسٍ بِإِمَامِهِمْ
« Un jour, Nous appelons tous les groupes avec leur (respectifs) Imams. » (Coran, 17 : 71)

Tafsir : Ref: Al-Majalis

« Quand l'Imam Hussain (AS) a été interrogé à propos de cette Ayat, dit-il, un Imam guidé sur le droit chemin et quelques personnes ont accepté. Et un Imam dirigea dans l'erreur, et certaines personnes ont accepté. Les premières allèrent au Jannat (Paradis) et les dernières au Jahannum (l'Enfer). Ceci est prouvé par cette parole d'Allah :

فَرِيقٌ فِي الْجَنَّةِ وَفَرِيقٌ فِي السَّعِيرِ
« Ce jour-là, un groupe sera dans le Jardin et l’autre dans le feu qui brûle » (Coran, 42 : 7)

Dans Al-Kaafi et Ay-Aashi, l'Imam Mohammed Baqir (AS) raconte que quand cette Ayat fut descendue, les fidèles demandèrent : « Allah Rasool (SW) n'es-tu pas l'Imam pour tout le peuple ? » Rasool (SW) a répondu : « Je suis Rasool Allah pour tout le peuple, mais dans un avenir proche, après moi, de ma progéniture, des Imams seront nommés pour tout le peuple, Qui prouveront leur Droit sur eux, mais ils (les véridiques Imams) seront reniés et les Imams infidèles et méprisables, ainsi que leurs partisans opprimeront les véritables Imams, donc celui qui garde l'amitié avec les Imams véridiques et obéissent et les confirmer / accepter (tasdeeq karna) alors sera des miens et avec moi et très vite, il viendra à moi. Et écoute attentivement, quiconque opprime les Imams véridiques et les calomnient n'est pas de moi et ne sera pas avec moi, lui et n'aura pas de relation avec moi. »

Al-Kafi contient un chapitre entier sur les Imams, détenteurs de l'Autorité divine. Si vous me contacter en privé et je vous en enverrai une copie format word.

Sinon, vous pouvez le télécharger ici :

http://www.darolhadith.com/modules.php?name=Content&pa=byCat&cid=1

5 AL-KAFI (With Arabic Text) Kulayni, Mohammad Bin Yaqoob Hadith Texts

Il s'agit du dernier chapitre.



Dernière édition par Assiddiqa le Lun 15 Aoû 2011 - 17:56, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 17:49

aaaa a écrit:
Auriez vous des sourates ou versets coranique permettant d’éclaircir ce débat.

Salam, voici des versets et des commentaires :

http://rouah12.unblog.fr/tag/ahl-ul-bayt/imamat-dans-le-coran/
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Metwele
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 121
Age : 27
Réputation : 12
Points : 146
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 18:10

As-salâm,

Chère soeur Assiddiqa, non pas que nous ne vous soyons pas reconnaissant de citer nos Saints Imâm {as}, mais pourquoi introduire des références Chiites dans le débat, alors que la soeur est Sunnite, et ne reconnaîtra donc sûrement pas celles-ci....

Je pense qu'il faudrait traiter le sujet point par point....

Nous avons cité un verset Coranique, et nous en étions à l'étude de celui-ci.

Pour répondre à la soeur aaaa, le verset cité stipule bien que n'importe qui, ne peut-être Imâm, ce qui implique une "sélection".
Ne connaissez vous pas les différents statuts en Islam? Ils ne sont en rien comparable avec la Chrétienté (Pape, ou je ne sais quoi). Les Prophètes {as} ne nous sont-ils pas supérieur? Ils sont infaillibles, contrairement à nous, et ont été choisis par Allah{swt} pour transmettre. Nierais-tu leur supériorité de rang par rapport à nous autre?
De même l'homme est supérieur en statut aux Anges et aux Jinn-s (Cf==> Sourate al-Baqara verset 30-34).

Etes vous déjà d'accord sur le fait qu'il existe différents statuts : prophète, messager etc... Avec une supériorité de certains statuts sur d'autres?





"Le Nâtiq vient pour indiquer le Sâmit ; mais le Sâmit, lui, n’indique personne. C’est qu’il est lui-même le Tout, le but de l’histoire"

Jabbîr ibn al-Hayyan
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 18:20

Metwele a écrit:
As-salâm,

Chère soeur Assiddiqa, non pas que nous ne vous soyons pas reconnaissant de citer nos Saints Imâm {as}, mais pourquoi introduire des références Chiites dans le débat, alors que la soeur est Sunnite, et ne reconnaîtra donc sûrement pas celles-ci....




Assalamu 'alaykum

Premièrement, j'ai cité de nombreux hadith sunnites,

Assiddiqa a écrit:
aaaa a écrit:
Auriez vous des sourates ou versets coranique permettant d’éclaircir ce débat.

Salam, voici des versets et des commentaires :

http://rouah12.unblog.fr/tag/ahl-ul-bayt/imamat-dans-le-coran/

Tous ce tafsir est basé sur des sources sunnites uniquement.

Deuxièmement l'Imam 'Ali (as) qui est le 4e calife bien reconnu des sunnites a dit :

"Connaissez la Vérité et vous connaîtrez les gens de l'égarement."

Wa Salam
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
islamopedia
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 170
Age : 32
Réputation : -3
Points : 220
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Lun 15 Aoû 2011 - 21:45

aaaa a écrit:
donc selon vous ce n'est pas possible de dire que imam peut également signifier dirigeant plutôt que imam ? Il peut s'agir d'un homonyme Il ne faut pas oublier que la plupart des pays sunnites n'attribuent pas le statut que vous venez clairement de définir a l'imam. Et donc par cette définition même vous introduiriez une hiérarchie dans la religion musulmane tout comme elle est présente dans le christianisme ( le pape ).

Salam Aleykoum

Dans le Sunnisme aussi l'Imam est supérieur au reste de la population! C'est juste des hadiths qui sont mis de coté en fait je pense.

J'ai trouvé ça sur site sunnite regarde sur la supériorité des savants:
Selon Abou Oumâma (que Dieu l'agrée), le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) a dit : "La supériorité du savant par rapport au dévot est comme ma supériorité par rapport au moindre d'entre vous".

Abou Darda (que Dieu l'agrée) a dit : "J'ai entendu le Messager de Dieu (paix et bénédiction de Dieu sur lui) dire : "Celui qui prend un chemin à la recherche d'une science, Dieu lui facilite une voie vers le Paradis. Les anges abaissent leurs ailes (par humilité) devant le chercheur de science en signe de satisfaction de ce qu'il a fait. Tous les habitants des cieux et de la terre, jusqu'aux poissons dans l'eau prient pour l'absolution du savant. La supériorité du savant par rapport au dévot est égale à la supériorité de la lune par rapport à l'ensemble des étoiles. (Abou Dâwoûd)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.islamopedia.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le statut de l'imam définit par le Coran   Aujourd'hui à 5:02

Revenir en haut Aller en bas
 
Le statut de l'imam définit par le Coran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Benoît XVI redéfinit le statut du diaconat permanent
» Mon Dieu, merci de ce jour qui finit
» Tout finit toujours bien.
» Le statut de dhimmi dans l'islam
» Question sur le statut "Invité"...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Aqida-
Sauter vers: