Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Le mardja

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Le mardja   Dim 4 Sep 2011 - 3:41

As-Salamou 'aleykoum mes frères et soeurs,

Je sais que je vais sûrement trop vous en demander, mais je n'ai pas trouvé de réelle réponse à ma question...

Je suis actuellement en plein doute quant au choix de mon mardja, et j'aimerais avoir des conseils

Donc voilà, j'hésite grandement entre Seyyid Khamenei et Seyyid Sistani. Quand je demande des conseils je tombe la plupart du temps sur des pro-Khamenei ou des pro-Sistani, alors que j'aimerais avoir des avis plutôt objectifs. Pourriez-vous m'éclairer sur les différences majeures qui existent entre ces deux grands ayatollah (qu'Allah soit satisfait d'eux). Et peut-être me faire découvrir d'autre mardja insha'Allah ? Very Happy

Barak'Allahou fikouuuuum Smile


Dernière édition par Rihas le Jeu 27 Sep 2012 - 15:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
k381
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 61
Age : 26
Localisation : Grotte secrette de Batman
Réputation : 3
Points : 81
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Le mardja   Dim 4 Sep 2011 - 10:13

Salam,

Sa n'est pas une vraie réponse mais sa dépend si tu es un pro wilayat Al Faqih ou pas...

Sinon je crois que l'Ayatollah Ali Al-Sistani et Ali Al-Khamenei sont tout les deux Ja'farites Usuli donc pas de différences fondamentales...

Sinon pourquoi pas le sayed Mojtaba Al-Shirazi Mort de rire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.al-imane.org/forums/
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Dim 4 Sep 2011 - 19:34

As-Salam, merci pour ta réponse Smile

On m'a dit que Seyyid Sistani est plus sévère que Seyyid Khamenei.

Seyyid Shirazi il a quoi de spécial ?
Revenir en haut Aller en bas
k381
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 61
Age : 26
Localisation : Grotte secrette de Batman
Réputation : 3
Points : 81
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Le mardja   Dim 4 Sep 2011 - 19:44

Salam,

Bah il maudit l'imam Al-Khomeyni, le Sayed Khamenei, tout les adeptes de wilayat Al-Faqih, il insulte l'Ayatollah Bahjat et les gnostiques en général, sa position concernant les sunnites n'ont parlons pas...

Et son élève le plus connu est Yasser Al-Habib...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.al-imane.org/forums/
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Dim 4 Sep 2011 - 20:10

As-Salam,

Ah je vois x). Mais il n'y a pas de différence "majeure" entre Seyyid Khamenei et Seyyid Sistani qui pourrait m'aider à choisir ?
Revenir en haut Aller en bas
sidibeniang



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 41
Réputation : 0
Points : 21
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 0:07

Rihas a écrit:
As-Salam,

Ah je vois x). Mais il n'y a pas de différence "majeure" entre Seyyid Khamenei et Seyyid Sistani qui pourrait m'aider à choisir ?

salam alaykoum,

si tu es pour la wilayat el faqih, il vaut mieux que tu prennes comme marja3 khamenei.
si tu veux des fatawas pures et durs traditionnaliste , il vaut mieux que tu choisisses sistani.
si tu veux un moderniste tolérant et ouvert , il vaut mieux que tu prennes fadlallah.
Revenir en haut Aller en bas
Metwele
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 121
Age : 27
Réputation : 12
Points : 146
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 3:56

Salam
Sayyed Fadlallah ra est decede, donc puisque Rihas ne le suivait pas de son vivant, il ne peutle le prendre pour MARJa'..




"Le Nâtiq vient pour indiquer le Sâmit ; mais le Sâmit, lui, n’indique personne. C’est qu’il est lui-même le Tout, le but de l’histoire"

Jabbîr ibn al-Hayyan
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 5:17

As-Salam,

Barak'Allahou fikoum pour vos réponses Smile.

On ne peut pas suivre 2 mardja en même temps ?
Revenir en haut Aller en bas
k381
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 61
Age : 26
Localisation : Grotte secrette de Batman
Réputation : 3
Points : 81
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 10:29

Rihas a écrit:
As-Salam,

Barak'Allahou fikoum pour vos réponses Smile.

On ne peut pas suivre 2 mardja en même temps ?

Salam,

Non c'est interdit, car les hypocrites quand ils posent une question à un Marja'a et reçoivent une réponse qui les déplais bah il vont en voir un autre susceptible de donner une réponse qui satisfera leurs passions.

Après si un Ja'farite pouVait nous donner quelques différence entre Les sayed 'Ali Al Sistani et 'Ali Al-Khamenei sa serait sympa...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.al-imane.org/forums/
sidibeniang



Masculin Nombre de messages : 15
Age : 41
Réputation : 0
Points : 21
Date d'inscription : 20/08/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 12:06

Rihas a écrit:
As-Salam,

Barak'Allahou fikoum pour vos réponses Smile.

On ne peut pas suivre 2 mardja en même temps ?

salam alaykoum,


tu peux prendre autant de maraji3 qu'il te plait, il te suffit d'être ikhbari et de ne pas être soumis aux ayatollah mais seulement aux infaillibles AS.
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 14:40

As-Salam, merci de m'avoir répondu Smile

En cherchant des informations sur les ikhbari je suis tombé sur ce sujet : http://www.chiisme.biz/t385-akhbari-vs-oussouli

Les ikhbari croient que hz `Ali (as) est Dieu ? :O

Je suis perdu wAllah :/
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 15:21

Rihas a écrit:
As-Salam, merci de m'avoir répondu Smile

En cherchant des informations sur les ikhbari je suis tombé sur ce sujet : http://www.chiisme.biz/t385-akhbari-vs-oussouli

Les ikhbari croient que hz `Ali (as) est Dieu ? :O

Je suis perdu wAllah :/
Salam.
Non, les ikhbari ne croient pas que imam Ali (as) est Dieu.




قال الأمام علي في رثاء الزهراء عليهما السلام
نفسي على زفراتها محبوسة *** ياليتها خرجت مع الزفرات
لا خير بعدك في الحياة وإنما *** أبكي مخافة أن تطول حياتي
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 15:24

sidibeniang a écrit:
Rihas a écrit:
As-Salam,

Barak'Allahou fikoum pour vos réponses Smile.

On ne peut pas suivre 2 mardja en même temps ?

salam alaykoum,


tu peux prendre autant de maraji3 qu'il te plait, il te suffit d'être ikhbari et de ne pas être soumis aux ayatollah mais seulement aux infaillibles AS.
On a bien compris que pour toi, il suffit de choisir ce qu'il te plait , quand ça te chante, et quand ça t'arrange.
D'ailleurs salut, t'ira faire ton gamin ailleurs.
Les gamins quand tu leurs dis "non" ils comprennent qu'il faut pas recommencer.Toi t'es pire qu'un gamin , tu comprend pas .
Comprend gamin, On veut pas de toi ici , comprend le . A 30 ans faut commencer a grandir.





قال الأمام علي في رثاء الزهراء عليهما السلام
نفسي على زفراتها محبوسة *** ياليتها خرجت مع الزفرات
لا خير بعدك في الحياة وإنما *** أبكي مخافة أن تطول حياتي
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 15:41

Heuuu.... Salam, c'est tendu ici ^^'

Akhi Ali aurais-tu des sites ou des livres (en français :$) concernant les ikhbari ?
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 15:55

Rihas a écrit:
Heuuu.... Salam, c'est tendu ici ^^'

Akhi Ali aurais-tu des sites ou des livres (en français :$) concernant les ikhbari ?
Salam,

Désolé akhi mais je n'ai pas de sources en français.




قال الأمام علي في رثاء الزهراء عليهما السلام
نفسي على زفراتها محبوسة *** ياليتها خرجت مع الزفرات
لا خير بعدك في الحياة وإنما *** أبكي مخافة أن تطول حياتي
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 16:05

Merci quand même, et une dernière question (désolé du dérangement) :

Y'a-t-il des différences côté pratique entre les ikhbari et les ussuli ? Concernant le namaz par exemple.
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 17:06

Salam, voici la traduction de cet article qui résume les différences principales :

http://en.wikipedia.org/wiki/Akhbari


Qui sont les Akhbaris

Les Akhbārīs (en arabe: اخباري) sont des musulmans chiites duodécimains qui rejettent le recours au raisonnement dans le fait de dériver des fatwas (avis juridiques), et ne croient que dans le Coran, les ahadith, (paroles prophétiques et des opinions rapportées des Imams) et que le mach’hûr (ce que rapportent la majorité des compagnons chiites des Imams) devrait être utilisé comme sources pour dériver des avis (fatwas). [1]

Le terme Akhbari (de khabara, nouvelles ou rapport) est utilisé par opposition à Usūlī (de asl, premier principe). Contrairement aux Usūlīs, les Akhbārīte ne suivent pas de marja (modèles à imiter) qui pratiquent l'ijtihad (raisonnement juridique indépendant). (Ils suivent toutefois des Fuqaha et des Ulemas (savants qui ont profondément étudier le Coran et les hadith et qui répondent aux questions des gens).

Ils forment une minorité au sein de l'islam chiite, avec les Usūlīs qui composent la majorité. L’Akhbārīsm s’est «cristallisé» en tant que mouvement distinct avec les écrits de Muhammad Amin al-Astarabadi (d. 1627 AD) et a atteint sa plus grande influence dans la fine de l’ère safavide fin et au début de l'ère post-safavide. Cependant, peu de temps après Muhammad Baqir Behbahani (d. 1792), ainsi que d'autres mujtahids Usuli, ont écrasé le mouvement Akhbari. [2] Aujourd'hui, ils se trouvent principalement dans la région de Bassorah du sud de l'Irak, où ils forment la majorité dans de nombreux districts, bien qu’ils ne soient plus dans la ville. Ils sont également présents dans la nation de l'île de Bahreïn, [1] où sont rapporté «seule une poignée d'oulémas chiites" restant Akhbari de nos jours." [3]




Contexte

En plus de rejeter fatwas les fondées sur l'ijtihad, les Akhbārīs rejettent également la licéité de la rédaction de l'exégèse du Coran, sans citer les récits des Ahlu l-Bayt Infaillibles. Ils citent le hadith ath-Thaqalayn et plusieurs traditions authentiques des douze Imams pour interdire la pratique de l'exégèse. En bref, l'essentiel de l'idéologie Akhbari, c'est que rien, si ce n’est le hadith des Infaillibles ne peut servir de preuve d'autorité dans l'Islam. Les Akhbārīs diffèrent également des Usūlīs dans leur rejet de la tutelle des juristes islamiques, en faisant valoir que les prédicateurs de la religion ne jouent aucun rôle dans la politique, comme en témoigne la vie des Imams et leurs partisans.

L’Usūlism a évolué sur la base de Usul al-fiqh (les concepts hypothétiques et les perceptions de certains savants) des siècles après l'Occultation majeure. Parmi les premiers ulamâ chiites 'comme Muhammad ibn Ya'qub al-Kulayni et Ibn Babawaiyya, l'activité la plus importante a été la transmission des hadiths. (4)

A cette époque, les Chiites se sont distingués des Sunnites dans la catégorie du droit, qui employait des méthodes telles que le qiyas «raisonnement analogique» et l'exégèse. Toutefois, les Chiites ont élaboré des lois directement à partir des traditions des Imams. (4)

Au début de la période Bouyides, les oulémas duodécimains ont estimé que l'Imam étant entre dans l'Occultation et son Naïb al-Khass n'était plus présent, toutes les fonctions investi dans l'Imam était devenues caduques. Les principales fonctions de l'Imam étaient :

1.Diriger la Guerre Sainte (jihad)
2.Division du butin (qismat al-fay)
3.Diriger la Prière du Vendredi (salat al-Juma)
4.Appliquer les décisions judiciaires en vigueur (tanfidh al-ahkam)
5.Imposer sanctions pénales (iqamat al-hudûd)
6.Recevoir les impôts religieux de la Zakat et du Khums. (5)

Toutefois, il est vite apparu que la situation causée par l’abandon des fonctions de l'Imam caché a été très peu pratique et a laissé la communauté chiite duodécimaine dans un grand désavantage, sans gouvernorat, sans organisation et sans structure financière [5].

Historique

La première transgression

Dès le 5ème siècle AH / 11ème siècle ap., plus de 150 ans après l'occultation du 12ème Imam, Shaykhu t-Ta'ifa réinterpréta la doctrine d’autoriser à la délégation de l'autorité judiciaire de l'Imam à ceux qui ont étudié le fiqh. Même s'il laisse entendre dans ses écrits que cette fonction ne devrait être entreprise par les oulémas que s'il n'y a personne d’autre pour le faire.

Shaykhu t-Taifa considéra les ulamâ comme les meilleurs agents du donneur pour distribuer les impôts religieux, car ils savaient à qui il doit être réparti. Néanmoins, les individus étaient libres de le faire eux-mêmes s'ils le souhaitaient. Il a permis aux fuqahâ d'organiser la Prière du Vendredi en l'absence de l'Imam ou de son représentant spécial.

Les savants chiites éminents qui ont rejeté cette thèse ont été:

1. `Alam al-Huda
2.Ibn Idris
3.Allamah al-Hilli [5]

Il est à noter que Alam al-Huda a été parmi le groupe des Shaykhu t-Taifa (Tusi)
http://en.wikipedia.org/wiki/Shaykh_Tusi

La seconde transgression
Dès le 13ème siècle, Muhaqqiq al-Hilli a pu faire avancer ces concepts très considérablement. Il a étendu le rôle judiciaire des oulémas d'al-iqamat hudud à l'imposition de sanctions par les oulémas eux-mêmes. Dans ses écrits, il est possible de voir l'évolution de sa pensée selon laquelle les fuqahâ se développent comme étant tout d’abord des députés du donateur pour la distribution des taxes religieuses dans ses premiers écrits jusqu’à devenir les députés de l'Imam caché pour la collecte et la répartition des impôts dans ses œuvres ultérieures. [6] Dans les faits, il transgressa ainsi les limites fixées par Shaykhu t-Taifa (deux siècles plus tôt) dans sa première transgression.

La troisième transgression

Muhaqqiq al-Karkhi (environ 300 ans après la seconde transgression) a été le premier à suggérer, argumentant du hadith de 'Umar ibn Hanzala, que les oulémas étaient les Nâ'ib al-'Amm (le délégué général) de l'Imam caché. Mais il a limité son application de cet argument à l’application de l'obligation de diriger la Prière du Vendredi. [6]

La quatrième transgression

Ce fut Shahid ath-Thani qui mena le concept de Nâ'ib al-'Amm à son application dans la sphère religieuse et l'a appliqué également à l'ensemble des fonctions religieuses et aux prérogatives de l'Imam caché. Ainsi, l'autorité judiciaire de les ulamâ est maintenant devenue un reflet direct de l'autorité de l'Imam lui-même. Il était désormais obligatoire de payer les taxes religieuses directement aux ulamâ en tant que dépositaires de l'Imam pour la distribution, et le donateur qui distribuait ces taxes lui-même était considéré comme n’obtenant aucune récompense. Ceci est en contradiction directe avec les limites fixées par les transgressions avant.

En outre, Shahid ath-Thani a élargi la gamme des personnes admissibles pour recevoir l'argent de la zakat en incluant les étudiants religieux et les oulémas eux-mêmes, qui devinrent ainsi les bénéficiaires de l'argent à titre de dépositaires des étudiants. Même dans le domaine du djihad défensif, Shahid ath-Thani identifia un rôle pour les 'ulamâ. Ce n'est que dans le domaine du jihad offensif a-t-il permis que le rôle de l'Imam caché était caduque dans l’attente de son retour [6].

Bien que les chercheurs précités ne sont pas mujtahids dans leur pleine capacité, ils ont introduit des concepts innovateurs dans la théologie chiite, qui allaient former la base de l'école exégétique. Leurs innovations ont été vivement critiquées par les éminents savants chiites de leur temps et donc, restèrent en grande partie théorique.

La doctrine traditionnelle chiite était, par sa nature, fatale au gouvernement de n’importe quel régime, hormis celui de l'Imam al-Mahdi, car ils croyaient qu'un Etat islamique ne peut être établi que sous la direction d'un Imam Infaillible. Ainsi, les chiites avait un rôle négligeable à jouer pour soutenir les décisions de l'Etat, en contraste avec la tendance sunnite d'offrir leur plein appui à l'Empire ottoman.

Cela a causé beaucoup de paranoïa dans les États où les chiites étaient en majorité. À la fin de l'ère safavide la situation était devenue intense en raison de la montée de l'impérialisme à l'échelle mondiale. Il était nécessaire de développer une idéologie de rechange pour la survie de l'Etat iranien. C'est à ce moment qu’un groupe d'oulémas ont été encouragés à exprimer la possibilité d'étendre le contrôle de l'État sur la majorité chiite; par tous les moyens nécessaires.

La relance de l'Akhbārism, ou « néo-Akhbārism” comme ils ont commencé à être connus, se fit sous le doyen des savants de Karbala, Yusuf Al Bahrani (1695-1772), qui mena un assaut intellectuel contre les Usuli pensée dans le milieu du 18e siècle. Une critique Akhbari contre l’ Usulisme avait émergé à Bahreïn au début du 18ème siècle, en partie stimulée par les faiblesses du soutien des Usuli envers l'Empire safavide. [7] En réussissant le rôle de doyen de Karbala comme l'un des chercheurs éminents de l'âge, al-Bahrani a étendu ce débat, basé à Bahreïn dans le reste du monde chiite.

Le néo-Akhabarisme de Al-Bahrani n’acceptait que deux sources de jurisprudence Imami, le Coran et Hadith (les rapports oraux) des Imams. Il n'est toutefois pas allé aussi loin que de dire qu'aucun verset dans le Coran ne peut être compris sans l'interprétation des Imams, une position tenue par les Akhbari Astarabadi durant l'ère safavide que le Cheikh Yusuf dénonça comme extrémistes. Il a rejeté les principes Usuli de consensus (ijma') et le raisonnement indépendant (`aql, l'ijtihad). En effet, il s'interrogea sur les approches rationalistes de la Religion en général, citant avec approbation une condamnation de la lecture de la philosophie et de la théosophie. Mais Cheikh Yusuf a accepté la validité de la Prière du Vendredi durant l’Occultation et n'a pas complètement rejeté les positions Usuli sur d'autres questions. Son néo-Akhbarism Bahrani cherchait à être un chemin intermédiaire entre Usulism extrémistes et les Akhbarites extrémistes [8].

Bihbahani
Sous al-Bahrani, l’école Usuli était considéré comme impure, mais Bahrani n'était pas politiquement influent, bien que son élève, le célèbre Sheikh Al-Hurr al-Aamili dans son livre Amal al-Amil écrit: «Il était une montagne et un océan de connaissance, aucun parmi les chercheurs précédents ont précédé sa connaissance ou n’a atteint son statut". Ce fut Muhammad Baqir ibn Muhammad al-Wahid Akmal Bihbahani qui a défié et vaincu (par l'utilisation de la force physique, sa milice appelée mirghadabs) les Akhbaris et devint finalement le religieux le plus influant politiquement à Karbala en 1772. La théologie de Bihbahani n'a pas été accueillie favorablement par les Akhbaris. Bien que cette controverse avait commencé comme un désaccord mineur sur quelques points, il a fini par se transformer en un goût amer, des différends aboutissant à la déclaration injurieuse Bihbahani que les Akhbārīs ont été infidèles (kouffar). [3] Toutefois, le différend est resté purement intellectuel.

Au début, il y avait une grande population de militants à Akhbari dans les villes saintes de l'Irak mais ce fut Bihbahani qui, à la fin du 18ème siècle, a infirmé cette déroute complète des Akhbārīs à Karbala et Najaf. Le Sud de l'Iraq, Bahreïn et quelques villes en Iran comme Kirman sont resté le bastions des Akhbari pour encore quelques décennies, mais finalement le triomphe Usuli était complet et seulement une poignée de chiites ulamâ est restée Akhbari à nos jours [3].

Après le coup théologique provoquée par al-Wahid Bihbahani par des méthodes militaires, l'école Usuli est devenue instrumentale au régime iranien.

La cinquième transgression
Pendant la première guerre russo-persane (1804-1813), fils de Fath Ali Shah et son héritier, Abbas Mirza, qui menait la campagne, se tourna vers les nouveaux oulémas et obtenu de Cheikh Ja'far al-Kashif Ghita et d'autres clercs éminents à Najaf et à Ispahan une déclaration de djihad contre les Russes, reconnaissant ainsi implicitement leur pouvoir d'émettre une telle déclaration - l'une des fonctions de l'Iimam caché. Kashif al-Ghita profita de l'occasion pour extraire de l’Etat la reconnaissance du droit des oulémas de percevoir les taxes religieuses de Khums.[9]
Cela suivit la tendance des autres transgressions en repoussant les limites de sa précédente quatrième) transgression.
Révolution iranienne

Après la révolution iranienne, l'école Usūlī a gagné en popularité parmi les communautés précédemment Akhbari [1].

Rejet des mujtahids
Les Akhbārīs rejetent les mujtahids. Ils pratiquent ceci en se basant sur la dernière lettre de l'Imam Mahdi écrite 'Ali ibn Muhammad, quatrième député de l'Occultation mineure. Dans la lettre, l'Imam Zaman a déclaré:

Si quelqu'un se revendique comme adjoint de l'Imam au cours d'occultation, il est un menteur, dévié de la religion d'Allah, Allah calomniant, il est lui-même égaré et induit les autres en erreur aussi. Il sera toujours en perte. Que la Malédiction soit sur lui, venant de ma part, d'Allah, de Rasool Allah (SW) et de sa Descendance (AS) pour chaque moment, et en toutes circonstances [10].

Les Akhbārīs revendiquent que seul les Imams peuvent être décrits comme Ayat Allahs (ayatollahs, des «signes de Dieu») basé sur le Tariq Hadith-i, et que personne d'autre n'a le droit d'attribuer le titre de cette divine à eux-mêmes. Par exemple, le Hadith-i Tariq dit:

O Tariq, l'Imam (as) est le [Parole de Dieu] Kalama-t-Allah, [Visage de Dieu] Waj'ha-t-Allah, Hijaba-t-Allah [Voile de Dieu], Lumière de Dieu [Nuru-Allah de Dieu], Signe [Aya-t-Allah] de Dieu.”

Historiquement, c'était seulement dans le début du 19e siècle que les mujtahids ordinaires ont commencé à se décrivent comme "Ayatollahs”.

Les arguments en faveur des Akhbari
1. On peut remarquer que les oulémas Usuli ont usurpé une par une toutes les fonctions de l'Imam caché, s’attribuant presque à eux-mêmes son Imamat.
2. Depuis Bahbahani, les oulémas Usuli ont fait d'innombrables transgressions de la Wilayat al-Faqih à Ittihad Bayn al-Muslimeen (au détriment des croyances chiites). La convergence de ces tendances peuvent être vues se dirigeant vers le califat de mujtahidin, bien qu’avec un différent schéma de nominations.
3. Les allégations des Usuli selon laquelle l’Akhbārism est un mouvement qui a commencé il y a quatre siècles et était intellectuellement vaincu est faux.
4. Il est établi que la généralisation qui permet que la décision d’un homme faillible obtienne le statut de la loi divine est contre l'essence de l'Islam chiite. Le recours des Usuli à la «raison» ('Aql) est similaire au qiyas (analogie) sunnite, bien que toutes les autorités chiites des premiers temps sont unanimes à rejeter le qiyas (analogie).
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 17:29

As-Salam ma soeur,

Barak'Allahou fiki pour ta traduction, c'est vraiment gentil et ça m'aide grandement ! Je pense vraiment que les akhbari ont raison masha'Allah (c'est mon opinion personnelle).

Concernant la prière, elle est la même qu'un ussuli ?
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 21:19

Les "akhbari" suivent, en principe, à la lettre les ahadith pour accomplir la Prière. Il n'existe pas de vraies différences, si ce n'est quelques points de détails.
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 22:01

Rihas a écrit:
As-Salam ma soeur,

Barak'Allahou fiki pour ta traduction, c'est vraiment gentil et ça m'aide grandement ! Je pense vraiment que les akhbari ont raison masha'Allah (c'est mon opinion personnelle).

Concernant la prière, elle est la même qu'un ussuli ?
Salam,

Mon frère avant de dire que tel ou tel a raison, il serait bon de lire autre chose qu'un article wikipédia.

Ceci dit je ne dis pas que les ikhbari sont mauvais et que les usuli sont bons , et inversement.
Il y a du bon et du moins bon dans chaque.




قال الأمام علي في رثاء الزهراء عليهما السلام
نفسي على زفراتها محبوسة *** ياليتها خرجت مع الزفرات
لا خير بعدك في الحياة وإنما *** أبكي مخافة أن تطول حياتي
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Lun 5 Sep 2011 - 22:13

As-Salam frère Ali,

Tu as raison, mais je n'ai pas lu que cet article wikipedia Mort de rire

Je ne dis pas que j'ai raison en disant qu'ils ont raison, mais c'est vrai que la place et l'importance donnée aux ayatollah me dérangeait un peu, et je me retrouve parfaitement dans la vision ikhbari alhamdouliLlah. Je n'ai pas dit que j'ai tout de suite sauté dans cette branche, je suis en train de me renseigner sur eux et d'apprendre pour ne pas faire de choses à la légère Smile
Revenir en haut Aller en bas
elham



Féminin Nombre de messages : 4
Age : 26
Réputation : 0
Points : 4
Date d'inscription : 06/09/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Mar 6 Sep 2011 - 22:46

Rihas a écrit:
As-Salam, merci de m'avoir répondu Smile

En cherchant des informations sur les ikhbari je suis tombé sur ce sujet : http://www.chiisme.biz/t385-akhbari-vs-oussouli

Les ikhbari croient que hz `Ali (as) est Dieu ? :O

Je suis perdu wAllah :/

salem,

ceux qui croivent que ali as est un dieu ne sont que des exagérateurs, ils ne représentent en aucun cas les ikhbari dans leur ensemble.
Ce que tu dois savoir sur les ikhbaris, c'est qu"il ne partage pas la notion du wilaya el faqih, et le concept erroné de la maraja3iya,
ainsi en lisant le corpus chiite tu t'apercevras assez rapidement que ce concept nouveau n'est apparu qu'au 19ème siècle tout comme le sioniste...
Des faillibles qui prennent des attributs destinés seulement aux infaillibles AS comme ayat allah, nour allah.
La question qu'on doit se poser c'est pourquoi ces personnes se sont accaparées ses attributs, dans quel but?
Ce concept te permets d'entrer dans un moule imposé par ses autorités, si par malheur tu en sors, tu t'attireras les foudres du diable, on ira même douter de ton chiisme, ce fut le cas de pas mal de frères ikhbaris vis-à-vis de la majorité oppressante.

Revenir en haut Aller en bas
islamopedia
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 170
Age : 32
Réputation : -3
Points : 220
Date d'inscription : 26/06/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Mar 6 Sep 2011 - 22:53

elham a écrit:
Rihas a écrit:
As-Salam, merci de m'avoir répondu Smile

En cherchant des informations sur les ikhbari je suis tombé sur ce sujet : http://www.chiisme.biz/t385-akhbari-vs-oussouli

Les ikhbari croient que hz `Ali (as) est Dieu ? :O

Je suis perdu wAllah :/


Des faillibles qui prennent des attributs destinés seulement aux infaillibles AS comme ayat allah, nour allah.

Salam Aleykoum

Justement j'aime pas trop ce genre de titre moi aussi. Mais bon, je ne juge que la qualité des raisonements...Les 'titres' ne veulent rien dire pour moi.
C'est pour ça que j'ai toujours pris mes distances avec les savants. Je regarde ce qu'ils disent,je confronte la contradiction, et après je tranche dans le vif.

Le meuilleur exemple, c'est avec l'age de mariage.Que ce soit savant sunnite ou chiite, tous légalise la pédophilie.Pour eux avoir ses règles c'est etre une femme déjà prete...ça craint un max./.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.islamopedia.fr/
Metwele
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 121
Age : 27
Réputation : 12
Points : 146
Date d'inscription : 08/06/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Mer 7 Sep 2011 - 0:32

As-salâm,


On ne va pas débattre ici de la légitimité de faire le taqlid ou pas, sinon ouvre un autre sujet insha`Allah.

Pour revenir sur le sujet. Sais-tu un peu ce que c'est le concept de Wilayat al-Faqih akhî Rihas?




"Le Nâtiq vient pour indiquer le Sâmit ; mais le Sâmit, lui, n’indique personne. C’est qu’il est lui-même le Tout, le but de l’histoire"

Jabbîr ibn al-Hayyan
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: Le mardja   Mer 7 Sep 2011 - 0:59

As-Salamou 'aleykoum Metwele Very Happy

Oui oui je sais ce que c'est Smile. Et je maintiens ma position (personnelle, elle n'est pas forcément juste) sur la façon de pensée des akhbari. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mardja   Aujourd'hui à 6:01

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mardja
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Aqida-
Sauter vers: