Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 La concentration durant le namaz

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: La concentration durant le namaz   Sam 30 Juil 2011 - 2:59

Tout d'abord, je tiens à dire que ce texte très instructif masha'Allah provient du site al-imane.org Wink


Le problème de concentration dans la Prière

La Prière, ses objectifs et ses significations


Le problème de concentration dans la prière est une préoccupation universelle pour des millions de priants qui y sont confrontés quotidiennement.

Un problème, car la prière rituelle occupe une place primordiale dans le système des rites en Islam et tout Musulman est tenu obligatoirement d'accomplir cette prière cinq fois par jour, sous peine d'être fautif vis-à-vis d'Allah. En effet, selon le Hadith, la prière est le pilier de la Religion, si elle est acceptée, le reste (des actes de piété du croyant) sera accepté, et si elle est rejetée, tout le reste sera rejeté aussi. Or, pour être acceptée, la prière doit remplir un certain nombre de conditions, et entre bien d'autres, elle doit être correctement accomplie selon un ordre prescrit précis. Et on sait que la prière rituelle consiste en une suite de gestes, de mouvements et de positions corporels pendant lesquels le priant doit prononcer des lectures prescrites. L'acceptation de la prière ou son rejet dépend en partie de l'accomplissement correct et selon l'ordre prescrit de tous les mouvements et lectures que chaque prière requiert. Il suffirait donc que le priant omet ou oublie d'accomplir une séquence de la prière, une lecture, un mouvement prescrit pour que sa prière soit invalidée ou défectueuse. Or de tels oublis sont fréquents chez un bon nombre de priants, vu nos soucis, nos préoccupations et nos stress quotidiens qui nous déconcentrent souvent, et nous font perdre le fil du déroulement de la prière. Il arrive à chacun de nous souvent pendant la prière de penser subitement à un ami qu'on a rencontré ou qu'on va rencontrer, à ce qu'on mange tout à l'heure, à une remarque désobligeante faite par un individu etc... Or ce sont ces idées qui envahissent sans cesse et l'une après l'autre notre esprit qui empêchent celui-ci de se concentrer sur le déroulement correct de la prière.

D'autre part l'esprit est le centre de la pensée et l'entité dans laquelle naissent et passent les idées. Il doit être donc forcément toujours occupé par une pensée, tout comme un corps creux dans l'air ou dans l'eau ne peut rester une seconde inoccupé par l'air ou l'eau qui l'entoure. Or, nous accomplissons très souvent nos prières, dont nous connaissons le moindre et tous les détails par coeur, machinalement et notre esprit se trouve de ce fait par moment inoccupé, ce qui permet aux idées extérieures de s'y introduire pendant ces moments d'inattention et de nous distraire ou de nous déconcentrer. De là nous perdons le fil du déroulement de la prière, et nous savons plus si nous avons déjà accompli deux ou trois rak'ah par exemple.

La preuve de l'importance de ce problème universel qu'est la concentration dans la prière est l'invention aberrante, par quelques esprits mercantiles, d'un instrument ou plutôt d'un gadget avertisseur qui rappelle au priant dans quelle rak'ah de prière il se trouve, afin qu'il ne se trompe pas dans le nombre de rak'ah qu'il a accomplies. Nous disons aberrante, car loin de résoudre le problème de la concentration, elle la supprime, et ce faisant, elle pallie un problème de forme au détriment du fond qu'elle annihile carrément, en vidant la prière de tout son contenu et en la réduisant à quelques gestes corporels creux. Car comme nous allons le voir dans les pages suivantes, la concentration est la première étape vers un état spirituel et de recueillement qui se situe au centre de tous les objectifs de cette obligation grandiose, et sans lequel l'acceptation de la prière est sujette à caution. En laissant à la boussole avertisseuse le soin de nous rappeler les étapes du déroulement de la prière, nous nous perdons même le peu d'effort de concentration que nous déployons pour suivre les différentes séquences de la prière, et par conséquent nous perdons tout espoir de parvenir un jour à cet état de recueillement total, tant souhaité par tous les croyants.

Que faire donc pour garder et développer la concentration dans la prière et éviter d'être distrait par l'intrusion incessante des pensées et des souvenirs qui vaguent dans notre esprit ? La réponse qu'on entend souvent est qu'il n'y a pas un remède miracle à ce phénomène et que chacun à sa propre recette pour essayer de maintenir cette concentration si bien souhaitée par tous et chacun. Voilà quelques propositions à cet égard :

1-Commencer la préparation de la concentration avec les préalables de la prière (le wudhû') en essayant de nous départir de toutes nos préoccupations terrestres et de chasser de notre esprit toutes les pensées ne se rapportant pas à la prière et en récitant des salawât, des tasbih, ou des versets coraniques.

2- On se met à respirer profondément, avant de commencer la prière, ce qui aide à la concentration, comme on le fait lorsqu'on se trouve devant un examinateur et que nous voulons ne rien oublier de ce que nous avons appris par coeur ou de ce que nous aurions à dire.

3-Lorsqu'on s'apprête à commencer la prière, on essaie de s'imaginer dans une situation où on se trouverait devant une personnalité importante à qui on doit exposer nos idées ou nos doléances, ce qui nécessiterait un maximum de concentration, ou devant un examinateur ou un sélectionneur devant lequel le maintien de la présence d'esprit est indispensable.

4- Lorsqu'on commence la prière, on fixe un point par terre ou devant soit et on se concentre sur ce point, pour empêcher notre esprit de se disperser ou de se distraire.

5-On chasse systématiquement toutes les pensées intruses qui pénètrent l'une après l'autre dans notre esprit, ou en d'autres termes on procède à un effort constant de vidage systématique de nos préoccupations terrestres en nous concentrant sur les séquences de la prière.

6-On se concentre sur la signification des mots que nous prononçons et les mouvements que nous effectuons, et chaque fois que nous sommes en train d'accomplir une séquence de la prière nous pensons à la séquence suivante pour ne pas laisser à une pensée intruse de se frayer un chemin vers notre esprit entre les deux séquences. Ou bien lorsque nous prononçons "qul huwa-l-lâhu ahad." par exemple, nous pensons à la suite immédiate de cette lecture, à savoir "Allâhu-ç-çamad" et ainsi de suite. Ou encore, lorsque nous sommes en train d'accomplir la première prosternation de la première rak'ah, nous pensons à la seconde prosternation, et avant la fin de celle-ci nous nous rappelons que nous allons commencer la seconde rak'ah.

En bref, l'essentiel pour le priant est de garder un état de concentration et de conscience dans la prière et chacun peut trouver le moyen le plus approprié pour lui de parvenir à cet état. Mais pour parvenir à cet état de concentration, l'effort soutenu et l'entraînement sont nécessaires.

7-L'esprit est le centre de la pensée et les idées y naissent perpétuellement. Lorsque nous accomplissons la prière machinalement puisque nous savons par coeur toutes ses parties, notre esprit se trouve donc libre et toutes les pensées surgissent pour occuper l'espace inoccupé ou le vide créé par notre inattention. Il suffit donc que nous l'occupons avec les détails du déroulement de la prière pour faire barrage aux pensées intruses qui risquent de nous déconcentrer et nous faire oublier telle ou telle autre partie de la prière.

8- Le priant peut imaginer qu'il y a derrière lui d'autres priants qui le suivent dans l'accomplissement de la prière et il est obligé donc de garder sa vigilance et son esprit alerte pour ne pas induire en erreur ceux dont il a la responsabilité.

Si le problème de concentration se pose pendant la prière plus qu'ailleurs (lors d'un entretien avec une haute personnalité, un examinateur ou dans des cas semblables), c'est que dans le second cas, on est en présence d'un stimulus matériel ou physique qui maintient l'esprit de l'individu en état d'alerte, alors que dans la prière un tel stimulus n'existe pas, sauf bien entendu pour des adorateurs qui ont atteint un haut degré de spiritualité et qui ressentent très fortement la présence du Créateur devant eux sans Le voir physiquement.

Il est instructif à cet égard de jeter un coup d'oeil sur ceux qui pratiquent le yoga, le zen ou la méditation pour développer leur capacité à la concentration qui se situe au coeur de ces pratiques. Pour un débutant qui veut pratiquer la méditation, laquelle consiste schématiquement à essayer de vider l'esprit ou d'en chasser toutes les pensées qui y pénètrent sauf une sur laquelle il se concentre exclusivement, on recommande au néophyte d'allumer une bougie par exemple et de concentrer toute sa pensée sur cette bougie. Une autre méthode d'entraînement à la concentration consiste à se focaliser l'attention sur une activité physiologique machinale, la respiration. Le débutant est appelé à se concentrer sur chaque inspiration et chaque aspiration ou/et à compter mentalement le nombre de secondes que dure chacune d'elles (l'inspiration et l'aspiration)..

Ceci n'est qu'un entraînent et un exercice qui vise à maîtriser la concentration. Mais lorsqu'on devient un yogi confirmé ou un maître dans le domaine de la méditation, un tel support extérieur n'a plus de raison d'être. De même, les démarches, les pratiques ou les exercices précités pour le priant sont destinés au commun des mortels d'entre eux, et servent à lui faire acquérir la capacité à la concentration, alors que les mystiques chez qui prévaut le monde spirituel n'ont pas besoin de tels accessoires pour parvenir au sommet du recueillement pendant la prière où ils se trouvent totalement et exclusivement concentrés sur leur bien-aimé Créateur.
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Sam 30 Juil 2011 - 3:02

Ceci dit, il est intéressant de voir ce que suggère à cet égard un grand savant et maître religieux, Son Eminence Ayatollah Behjat.

On a demandé à son Eminence :

"O votre Eminence ! Malgré notre âge avancé, nous n'avons pas encore éprouvé le plaisir de l'adoration, notamment la douceur de communier avec Allah lors de la prière. À votre avis que devrions-nous faire pour éprouver, ne serait-ce qu'un peu du plaisir que nos Imams infaillibles nous ont promis ?"



Son Eminence acquiesça d'un signe de tête et dit :

"Cher fils ! Effectivement c'est un problème universel. Chacun de nous est confronté à ce mal"

Mais l'interlocuteur n'était pas satisfait de cette réponse et lui demanda de lui donner un conseil plus concret :

"Notre position diffère de celle que vous avez atteinte : vous êtes parvenu au plus haut degré de la spiritualité, alors que nous sommes de simples débutants. Que devrions-nous faire donc ?"

Son Eminence dit :

"Peut-être moi aussi, souhaiterais-je avoir votre position ! "

Non satisfait de cette réponse modeste, l'interlocuteur demanda plus de clarification.

Son Eminence concéda cette réponse :

"Pour avoir la concentration nécessaire dans la Prière, on doit observer

a- certains préparatifs nécessaires avant la Prière et

b- certaine discipline pendant la Prière



Explication:

a- On doit observer la taqwâ (la crainte révérencielle d'Allah) avant la Prière, c'est-à-dire que l'on doit s'abstenir de tout péché qui conduirait noircir la pureté naturelle du Coeur, car "les péchés polluent la pureté du Coeur!" et réduit par conséquence sa luminosité.



b- On doit ériger un haut fil de sécurité autour du cur de telle sorte qu'aucune pensée intruse et distractive ne puisse entrer dans son sanctuaire sacré. La pensée du priant doit être concentrée intensément sur Allah et personne d'autre qu'Allah ne doit y avoir accès.. Et si sa pensée commence à errer, il doit la ramener vers la bonne direction dès qu'il se rend compte de ce début de déviation.

Notre conscience de la Magnificence d'Allah n'est pas suffisante (pour éprouver le plaisir de la communication spirituelle) et a besoin d'être renforcée, ce qui signifie que notre imân (foi) est faible et a besoin d'être consolidé.

Quelques mesures pratiques dont :

"Lorsqu'on commence la prière on doit focaliser notre attention sur la signification de la sourate al-Hamd et de la sourate complémentaire afin de maintenir le contact avec le Créateur"

L'un des facteurs qui aide à la concentration est l'exercice du contrôle sur les organes de nos sens (les yeux, les oreilles, la langue etc) tout au long de la journée, étant donné que la concentration ne peut être obtenue qu'à travers sous des conditions préliminaires spécifiques dont la surveillance étroite de nos organes sensoriels

A la question : "Que devrions-nous faire en vue d'obtenir l'état d'obéissance totale aux Commandements d'Allah »? et surtout pour être au nombre de ceux qu'Il désigne dans les versets coraniques suivants (Sourate al-Mu'minûn : 1-2/23) : «Bienheureux sont certes les croyants, ceux qui sont humble dans leur Salât (Prière) » ? Comment un croyant peut-il atteindre cet heureux état d'humilité » ?"

Son Eminence répond :

"Au début de la prière on doit demander sincèrement l'intercession de l'Imam du Temps, al-Hujjat-ibn-Hassan (l'Imam al-Mahdi) (Qu'Allah hâte sa réapparition et qu'Il nous place parmi ses partisans) et accomplir la prière selon sa forme requise »

Comment obtenir la présence d'esprit pendant la prière et comment contrôler nos pensées et nos sentiments ?

Son Eminence répond :

"Au Nom du Très-Haut. Du moment où votre attention est concentrée sur Allah, ne la laissez pas disparaître "
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Sam 30 Juil 2011 - 3:03

Comme on peut le remarquer dans ces échanges entre un commun des mortels et un grand Savant, ce qu'on cherche dans la prière ce n'est pas seulement comment accomplir la prière correctement pour s'acquitter d'une obligation pour être quitte devant Allah, mais aussi, et c'est la préoccupation ou le désir ardent de beaucoup de croyants, comment atteindre tous les objectifs sublimes liés à cette législation divine. Expliquons-nous, lorsqu'Allah nous ordonne de faire quelque chose, c'est sûrement parce que ce quelque chose nous est bénéfique, lors même que nous ne saurions pas quel est son intérêt ou son avantage pour nous, de même que lorsqu'Il nous interdit de faire quelque chose, c'est parce que ce quelque chose nous est nuisible, lors même que nous ignorerions quelle est sa nuisance. Nous accomplissons donc le premier et nous nous abstenons du second respectivement pour obéir à Allah et pour ne pas subir Sa colère. Mais lorsqu'Allah nous demande de lui obéir et de nous acquitter d'une obligation qu'Il nous impose, Il nous promet également une récompense spirituelle liée à cette obéissance. Donc en accomplissant la prière, non seulement nous cherchons à nous soustraire au châtiment d'Allah, mais nous aspirons aussi à obtenir la récompense spirituelle qui découle de l'acquittement de ladite obligation. Et s'il suffit un minimum - l'accomplissement correct de la prière- pour que nous puissions estimer nous être acquitté de cette obligation (la prière), l'effort pour la perfection est nécessaire pour pouvoir espérer l'obtention de la récompense spirituelle de la Prière. C'est dire que plus nous essayons d'accomplir la prière de la façon la plus parfaite possible, plus nous pourrons espérer avoir le mérite d'une grande récompense spirituelle, et tirer les plus d'avantages possibles que présente cet accomplissement. Ainsi, lorsque le hadith nous parle d'une "Prière acceptée ou agréée par Allah", il faudrait comprendre le terme "acceptation" dans un double sens, au sens propre et au sens figuré. Au sens propre, lorsqu'on accomplit la prière correctement et conformément aux règles prescrites, notre prière est valide, et nous pouvons estimer avoir obéi à Allah, nous être acquitté de notre obligation, être en règle avec Allah et rien de plus. Au sens figuré, lorsque "l'acceptation" est synonyme du mérite de la récompense spirituelle, dû aux efforts de perfectionnement dans l'accomplissement de la prière ou l'acquittement de l'obligation. Dans le premier cas, la concentration est requise pour l'accomplissement correcte de la prière, et dans le second, outre la concentration, la présence de coeur et d'esprit, le recueillement, la conscience d'être en présence d'Allah etc. sont nécessaires. En un mot, l'idéal pour tout croyant pieux est non seulement de s'acquitter correctement de son obligation, en l'occurrence, la Prière, mais aussi avec le plus grand recueillement possible pour espérer atteindre au plus grand nombre des avantages infinis de cet acte de piété sur lequel le Créateur, le Prophète (P) et les Imams ont tellement insisté.

Evidemment ce haut degré de détachement des préoccupations terrestres et la concentration totale sur la présence d'Allah devant le priant est souvent le propre des Prophètes, des Imams et des adorateurs vertueux; mais ce degré de spiritualité est ardemment désiré et prisé par tous les croyants, car après tout la raison d'être de la Prière et son objectif final est justement d'amener le croyant à ce stade, étant donné que le but de la création de l'homme est de lui permettre d'oeuvrer en vue d'atteindre à la perfection.

Ce bref exposé sur le double sens de l'acceptation de la prière devrait nous permettre de mieux comprendre les différents versets coraniques ou hadiths du Prophète et des Imams, ainsi que des ulémas qui évoquent souvent les conditions requises d'une prière agréée, ou la signification profonde de cette obligation centrale en Islam, comme on le constatera dans les pages suivantes qui montrent que "la Prière représente chez le Musulman le degré le plus élevé de conscience et de réflexion sur la Vérité et sans cette conscience, on ne doit pas s'attendre à ce qu'elle (la Prière) produise l'effet escompté.
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Sam 30 Juil 2011 - 3:06

P.S : Désolé c'est vraiment très long, mais ça m'a vraiment beaucoup aidé dans ma pratique et j'espère qu'il en sera de même pour vous insha'Allah.
Revenir en haut Aller en bas
JAWHAR
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 152
Age : 34
Réputation : -10
Points : 183
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Sam 30 Juil 2011 - 23:05

salam alaykoum,


Hadith Nabi Muhammad (saws)

Pour celui qui adhère de façon appliquée aux 5 prières quotidiennes, celles-ci seront, pour lui, le jour du jugement,un moyen d’éclairage, de témoignage et de salut.
Kanzul oumal volume 7,hadith 18862.

La prière d’une personne est en réalité une lumière dans son coeur, celui qui la désire peut illuminer son coeur.
Kanzul oumal volume 7, hadith 18973.

Chaque chose a un visage, et le visage de votre religion est la prière. Alors préservez-le pour que personne parmi vous ne puisse endommager et défigurer le visage de sa religion.
Bihar 82:209

Quand l’heure de chaque prière appproche, un ange annonce au peuple: O gens! levez vous et éteigner, grace aux prières, le feu que vous avez allumé pour vous-meme.
Bihar 82:209

La prière est à la religion ce que la tête est au corps.
Kanzul oumal 7: 18972

La première chose qui sera regardée au jour de la résurrection sera sa prière:si elle est agrée, on regardera le reste de ses actions; sinon toutes ses actions seront nulles.

La prière en assemblée vaut 40 années de prières individuelles.

Durant 40 jours, Allah n’accepte pas ni la prière ni le jeûne de celui qui médit 1 musulman,sauf si celui-ci le pardonne.

Celui que la prière ne préserve pas de la turpitude et des actions blâmables s’éloigne de + en + d’Allah.

Ceux qui font paresse dans le salat (prières quotidiennes) auront 15 malédictions et difficultés:
-6 malédictions terrestre:
diminution de leur âge.
diminution de leur moyen de subsistance.
assombrissement de leurs visages.
les bonnes actions ne seront pas comptabilisées.
les voeux ne seront pas exhausés.
la prière des croyants pour eux n’aura aucun effet.
-3 malheurs à l’ heure de la mort:
quitteront le monde dans la honte.
dans un état affamé.
mourront assoiffé, l’eau de ce monde ne les désaltèrera guère.
-3 difficultés dans la tombe:
envoi d’ un ange pour les châtier.
la tombe va les serrer.
il y aura de l’ obscurité dans leur tombe.
-3 malédictions lors de leur sortie de la tombe:
un ange va les tirer devant le public.
difficulté pour rendre compte de leurs actes.
seront loin de la miséricorde divine.
Beharul Anvar vol 80:21.

Les 5 prières quotidiennes sont comparables à 1 rivière qui passe devant la porte de l’un de vous et dans laquelle celui ci se lave 5 fois par jour pour qu’il ne reste aucune saleté sur son corps. Ainsi, grâce à nos prières, nos péchés sont effacés.

Chaque fois qu’ un musulman se prosternera devant son Créateur, il sera élevé d’1 degré et l’un de ses péchés sera effacé.

Les actions les plus aimées au regard d’Allah swt sont: la prière aux heures stipulées, la bonté et la gentillesse envers les parents, le jihad dans la voie d’Allah swt.
Kanzul oumal 7:18897

Celui qui considère les prières comme insignifiantes et légères n’est pas des miens.Je jure par Allah qu’il ne m’approchera pas à la source du paradis “al-kawthar”.
Bihar 82:224

Le nom de celui qui abandonne ses prières intentionnellement est écrit sur la porte de l’enfer par laquelle il va éventuellement entrer.
Kanzul oumal volume 7-hadith 19090

Imam Ali as: la prière est une forteresse contre les assauts de satan.

Lorsqu’un homme se met à faire sa prière; Iblis le satan vient vers lui et le regarde avec jalousie de le voir comblé de la miséricorde d’Allah.

Lorsqu’un homme prit, son corps,ses vêtements et toutes les choses qui l’entourent chantent les louanges d’Allah.

Sayeda Fatéma as: ” ô Prophète, ceux ou celle qui font paresse dans leur prière, que subissent ils?
Rassul saw: Dieu les mettra dans 15 malédictions dont 6 dans ce monde: sa vie sera raccourcie; ses revenus seront anéantis; son visage sera assombri; ses bonnes oeuvres ne seront pas comptabilisées; ses voeux ne seront pas exhaucés; les prières des croyants en son encontre seront rejetées. Lors de sa mort, 3 difficultés: mourra en affamé et assoiffé, ne sera pas rassasié même s’ il boit, et quittera ce monde dans la honte.

Imam Mohammad al Baqer as:
L’Islam est basé et instauré sur 5 choses: le salat (prières), le zakat (aumone), le hajj (la Mecque), le sawm (jeun), et la wilayah (amour envers la Sainte Famille du Prophète).
Bihar volume 82, page 234

La prière est le pilier de la religion et sa parabole est semblable au support d’une tente: qd le support reste droit,les piquets et les cordes restent droits et verticaux; mais qd le support se courbe, ni les piliers ni les cordes ne restent droits.
Bihar volume 82, page 218

Quand une personne accomplit la prière, parfois seule la moitié monte vers le ciel, alors que parfois c’est seulement le tiers, ou le quart, ou le 5e qui monte.Seule la portion de la prière que la personne aura accomplie en toute concentration et en toute attention du coeur est destinée à l’ascension. Il est conseillé aux gens d’accomplir les prières recommandées afin de compenser ce qui était resté incomplet aux prières obligatoires.

La prière est le foyer de la sincérité et la purification de l’orgueil.

2 Rakats accomplis avec une profonde concentration vaut mieux que la prière d’ une nuit entière accomplie avec le coeur distrait.

Nous ordonnons à nos enfants d’accomplir les prières à 5 ans, vous aussi à 7 ans.

Hadiths de notre 6e Imam as: celui qi dit “Bismillah hir rahmanir rahim” en faisant son vouzou (ablution), purifie entièrement tout son corps. Ses péchés sont effacés avant ce qu’ il fasse son prochain vouzou. Penser à Allah pendant l’ accomplissement de votre Vouzou et oublier ce monde matérialiste.

6e Imam rapporte ces propos du Prophète saw: à toute chose 1 visage, le visage de votre réligion est la prière.

Allah n’accepte pas la prière de celui qui pose 1 regard haineux sur ses parents, même s’ils sont injustes envers lui.

La prière de celui qui boit de l’alcool n’est pas accepté durant 40 jours, sauf s’il se repent.

Le moment où le croyant est le plus proche d’Allah est celui où il se prosterne.

Une prière obligatoire vaut mieux que le hajj accompli 20 fois, et il vaut mieux faire le hajj plutot que de donner une maison pleine d’or en charité.
Bihar 82:227

Quand vous offrez une prière obligatoire, faites-le à son heure stipulé comme si c’était votre dernière prière, et vous avez peur de ne plus jamais avoir la chance de prier dorénavant.
Mahajatul baida 1:350

Allah L’Exalté a annonçé: “j’accepterai les prières de celui qui se présente humblement devant ma Grandeur,qui maitrise pour mon Amour ses désirs ignobles et ses passions charnelles, passe sa journée en Mon Souvenir,ne cherche pas à montrer sa grandeur devant Mes Créatures, nourrit les affamés, habille les nécessiteux,se comporte avec gentillesse et piété envers ceux qui sont la misère et difficulté, offre un toit à ceux qui sont étrangers et se trouvent loin de leur résidence.
Wass shia 15:210

2 rangées d’Anges prient derrière celui qui accomplit ses prières avec Azan (appel à la prière) et Equamah,alors que seulement 1 rangée d’Ange prient derrière celui qui accomplit ses prières avec seulement l’Equamah.
On demanda à l’Imam la longueur de chaque rangée: au minimum d’est en ouest, et au maximum la distance entre la terre et les cieux.
Wassa iluss shia volume 4, page 620

Si quelqu’ un souhaite connaître si ses prières sont accéptées, alors il observe si ses prières l’ éloignent des péchés; cette volonté est proportionnel à l’ acceptation de ses prières.
almizan v.16 p.138

Sans doute l’Ange de la mort repousse satan de la proximité de celui qui aura adhéré et protégé ses prières, et lui fait réciter le temoignage”il n’y a pas de Dieu sauf Allah swt Mohammad saw est son Messager” lors du moment terrifiant et effrayant de la mort.
Wassa’ilus-shia,volume 2, page 19
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Sam 30 Juil 2011 - 23:59

Salam aleykum,

barak'Allahou fik pour ce complément akhi, qu'Allah te bénisse.

Salam.
Revenir en haut Aller en bas
JAWHAR
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 152
Age : 34
Réputation : -10
Points : 183
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Dim 31 Juil 2011 - 15:27

Imam Ali Ibn Abou Talib (as) et la concentration la DANS La Namaz / Salat (Prière)

Siffin

Dans la bataille de Siffin une flèche a percé la cuisse de l'Imam Ali (as). Il n'était pas possible de le sortir à cause de la douleur insupportable . Lorsque l'Imam Hassan (as) a été consulté en la matière, il dit aux gens d'attendre simplement que son père entre en prière et de retirer la flèche .
En conséquence, la flèche a été retirée tandis que l'Imam Ali Ibn Abou Talib (as) priait, il ne ressentit aucune douleur . Quand l'Imam Ali Ibn Abou Talib (as) était en prière, le monde cessait d'exister pour lui, tout son être était totalement immergé dans le contact qu'il avait établie avec son Créateur et dans sa relation avec Lui.
Hazrat Amir Al Mouminine-Ali (as) était au milieu des combats durant la bataille de Siffin. En dépit de ces circonstances il a souvent regardé le soleil entre les rangées de combattants. Ibn Abbas lui a demandé pourquoi il a tant regardé le Soleil? Hazrat Amir Al Mouminine-Ali (as) a dit: «Je me suis tournée vers Zawaal (déclin de soleil de son Zénith) afin que je puisse accomplir la prière."Ibn Abbas lui a demandé s'il y avait possibilité de réciter la prière dans ces circonstances difficiles ? Hazrat Amir Al Mouminine-Ali (as) a répondu: «Pourquoi nous battons-nous contre ces gens? Notre objectif dans la lutte contre ces personnes est la mise en place de la prière."
Ibne Abbas a rapporté que Hazrat Amir Al Mouminine-Ali (as) n'a jamais omis la prière de la nuit, pas même pendant la bataille de Siffin malgré l'hiver extrême.

les 2 chameaux

Une Fois, le Saint Prophète Muhammad (saws) demanda à ses compagnons : "Quelqu'un peut-il parmi vous effectuer deux rakats de la Salat avec perfection (dans toutes ses actions) et avec une totale humilité dans lequel pas une seule pensée mondaine ne vienne à son esprit ni traverse son cœur de sorte que si quelqu'un d'entre vous peut faire cela, alors je lui donnerai 1 chameau en cadeau ? " Aucun des compagnons parlaient. Le Saint Prophète Muhammad (saws) a répété 2 fois, 3 fois, mais aucun de ses compagnons a répondu à sa demande et n'a bougé de sa place. À ce moment, l'Imam Ali Ibn Abou Talib (as), s'est levé et a accepté ce défi en disant: «Ô Messager d'Allah! Je peux effectuer deux rakats de la Salat et pour la durée de la prière, aucune des Affaires du monde traversera mon esprit! Insha Allah. " Le Saint Prophète Muhammad (saws) dit: "Ô Ali! Lève-toi et prie, qu'Allah envoie ses bénédictions sur toi."
Ainsi, l'Imam Ali Ibn Abou Talib (as) a débuté sa Salat, et quand il était sur le point de terminer ses prières en commençant par le Salam de la dernière Rakat, l'ange Jibril (as) est descendu sur les Saint Prophète Muhammad (saws) et lui chuchota que Allah Tout-Puissant (swt) dit de donner un des chameaux à Ali.
Le Saint Prophète Muhammad (saws) dit à Jibril (as): "Ma condition était que pendant l'exécution du Salat les affaires du monde transitoire ne devrait pas venir dans l'esprit, c'est seulement alors que je donne un des 2 chameaux, mais, quand Ali était en Tashahhud, il commença à penser quel chameau était en bonne santé, et quel chameau il choisirait "
Jibril (as) dit alors: «Ô Messager d'Allah! En effet Allah (SWT) te transmet ses salutations et Il dit que Ali a pensé à cela afin qu'il puisse l'abattre dans le voie d'Allah et distribuer sa viande aux nécessiteux et aux plus démunis pour le plaisir d'Allah. Ainsi, sa pensée et l'intention à ce sujet a été pour Allah et ce n'était pas pour son propre bénéfice ,ni pour ce monde éphémère. "
Le Saint Prophète Muhammad (saws) se mit à pleurer et a donné les deux chameaux à l'Imam Ali Ibn Talib Abou (as), l'Imam Ali Ibn Abou Talib (as) a procédé à l'abattage des deux chameaux et a donné toute la viande aux personnes nécessiteuses.

Le Saint Prophète Muhammad (saws) a dit que: "Toute personne qui effectue deux rakats de Salat et ne met pas des pensées mondaines, dans son esprit, Allah (SWT) sera satisfait de lui et Il pardonnera tous ses péchés."
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Rihas
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 86
Age : 23
Localisation : Nancy
Réputation : 0
Points : 114
Date d'inscription : 28/07/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Dim 31 Juil 2011 - 16:18

Salam aleykum.

Masha'Allah, l'histoire du chameau m'a beaucoup touchée, c'est magnifique masha'Allah !

Barak'Allahou fik mon frère !

Allahume salli ala Muhammad wa ali Muhammad !
Revenir en haut Aller en bas
JAWHAR
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 152
Age : 34
Réputation : -10
Points : 183
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Mer 14 Sep 2011 - 17:07

La Signification de la Salat (Prière obligatoire) expliquée par le premier Imam, Amîr Al-Mu’minin (as)

Lorsqu’on débute la Prière, il est obligatoire de dire « Allahu akbar » une fois, mais il est également possible, selon la Sounna du Messager d’Allah (saws) de le réciter sept fois. Le premier Allahu akbar, selon la signification donnée ci-dessous nous fait entrer dans la Prière, puis on récite ensuite six autres « Allahu akbar » en levant les mains à chaque fois.

Jabir ibn Abd Allah Al-Ansâri a dit :
« J’étais avec notre maître Amir-ul-Mu'minin (paix sur lui) quand il vit un homme qui faisait la prière, et il lui dit :

« Ô toi ! connais-tu la signification de la prière ? »

روى جابر بن عبد الله الأنصاري قال: كنت مع مولانا أمير المؤمنين عليه السلام، فرأى رجلا قائما يصلي، فقال له: يا هذا أتعرف تأويل الصلاة ؟

Il dit alors : « Ô mon maître ! Est-ce que la prière a une signification autre que l’adoration ? »

فقال: يا مولاي وهل للصلة تأويل غير العبادة ؟

Il dit : « Oui, je jure par Celui qui a envoyé Mohammed (paix et bénédictions sur lui et sa famille) par la Révélation, tout ordre d’Allah transmis par son prophète a un sens, une interprétation et une raison de descente, et tout cela indique comment adorer. »

فقال: إي والذي بعث محمدا صلى الله عليه وآله بالنبوة، ما بعث الله نبيه بأمر من الأمور إلا وله تشابه، وتأويل، وتنزيل، وكل ذلك يدل على التعبد.

Il lui dit alors : « Enseigne-les moi, ô mon maître ? »

فقال له: علمني ما هو يا مولاي؟

Il dit (as) alors : « La signification de la première formule de la reconnaissance de la Grandeur d’Allah (Allahu Akbar) par laquelle tu entres dans la Prière et tu t’y consacres (ihramak), est que tu évoques dans ton esprit lorsque tu la prononces : « Allah dépasse toute description qui lui attribue l’action de se lever ou de s’asseoir »,
فقال : تأويل تكبيرتك الأولى إلى إحرامك، أن تخطر في نفسك إذا قلت: الله أكبر من أن يوصف بقيام أو قعود،
puis dans la deuxième : « Allah dépasse toute description qui Lui attribue l’action de bouger ou de stagner »,
وفي الثانية: أن يوصف بحركة أو جمود،
dans la troisième : «Allah dépasse toute description qui Lui attribue la corporalité, ou la ressemblance à quelque chose, ou la comparaison à quelque chose »,
وفي الثالثة: أن يوصف بجسم، أو يشبه بشبه، أو يقاس بقياس،
que tu évoques dans la quatrième : «Allah dépasse toute description qui Lui attribue l’acquisition ou la perte des caractéristiques, ou qu’Il souffre de maladie »,
وتخطر في الرابعة: أن تحله الأعراض، أو تؤلمه الأمراض،
que tu évoques dans la cinquième : « Allah dépasse toute description qui Lui attribue une essence ou un accident, qu’Il habite quelque chose, ou que quelque chose L’habite »,
وتخطر في الخامسة: أن يوصف بجوهر، أو عرض، أو يحل شيئا، أو يحل فيه شيء،
que tu évoques dans la sixième : « Allah dépasse toute description qui Lui attribue d’être soumis comme toute créature à l’extinction, à la mobilité, ou à la transformation d’un état à l’autre »,
وتخطر في السادسة: أن يجوز عليه ما يجوز على المحدثين من الزوال، والانتقال، والتغير من حال إلى حال،
Et que tu évoques dans la septième : « Allah dépasse toute description qui Lui attribue les cinq sens ».
وتخطر في السابعة: أن تحله الحواس الخمس.
Puis, la signification de l’extension de ton cou pendant la génuflexion, est que tu évoques dans ton esprit : « Je crois en Toi, même si on me coupe la tête »,
ثم تأويل مد عنقك في الركوع، تخطر في نفسك: آمنت بك ولو ضربت عنقي.
la signification de l’action de redresser la tête après la génuflexion, lorsque tu dis : « Allah écoute celui qui Le loue, louange à Allah Seigneur des univers » (sami’a Llahu liman hamidah), cela signifie : « Celui qui m’a fait sortir du néant à l’existence »,
ثم تأويل رفع رأسك من الركوع، إذا قلت: سمع الله لمن حمده، الحمد لله رب العالمين، تأويله: الذي أخرجني من العدم إلى الوجود،
la signification de la première prosternation est que tu évoques dans ton esprit lorsque tu es prosterné : « Tu m’en as créé (de la terre) »,
وتأويل السجدة الأولى: أن تخطر في نفسك وأنت ساجد: منها خلقتني،
la signification de l’action de redresser la tête : « et Tu m’en as fait sortir »,
ورفع رأسك تأويله ومنها أخرجتني،
et dans la deuxième prosternation : « et Tu m’y remettras », et lorsque tu lèves la tête tu évoques dans ton cœur : « et Tu m’en feras sortir une deuxième fois ».
والسجدة الثانية: وفيها تعيدني، ورفع رأسك تخطر بقلبك ومنها تخرجني تارة أخرى.
La signification quand tu t’assieds sur ton côté gauche, que tu lèves le pied droit puis que tu le poses sur le pied gauche, est que tu évoques dans ton cœur : « Ô Allah, j’établis la vérité et je combats l’illusion »,
وتأويل قعودك على جانبك الأيسر، ورفع رجلك اليمنى، وطرحك على اليسرى بقلبك: اللهم إني أقمت الحق، وأمت الباطل،
et la signification de ton « Témoignage » (Tashahud) est : « le renouvellement de la foi, l’incarnation permanente de l’Islam, et la reconnaissance de la Résurrection après la mort »,
وتأويل تشهدك: تجديد الإيمان، ومعاودة الإسلام، والإقرار بالبعث بعد الموت،
et la signification de la récitation des salutations est : « la louange du Seigneur - Exalté soit-Il, et Sa glorification en l’exemptant des propos proférés par les injustes et de la description que font de Lui les déviants ».
وتأويل قراءة التحيات: تمجيد الرب سبحانه، وتعظيمه عما قال الظالمون، ونعته الملحدون.
La signification de « Que la Paix, la Miséricorde d’Allah et Ses bénédictions soient sur vous » qui est une bénédiction de Allah - Exalté soit-Il, est : « c’est une protection pour nous du châtiment du Jour du Jugement. »
وتأويل قولك: السلام عليكم ورحمة الله وبركاته: ترحم عن الله سبحانه، فمعناه هذه أمان لكم من عذاب يوم القيامة.
Puis, Amir Al-Mu’min (la paix sur lui) a dit : « Celui qui ne connaît pas la signification de sa Prière ainsi, alors celle-ci est incomplète. »
ثم قال أمير المؤمنين عليه السلام: من لم يعلم تأويل صلاته هكذا، فهي خداج أي ناقصة.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La concentration durant le namaz   Aujourd'hui à 12:38

Revenir en haut Aller en bas
 
La concentration durant le namaz
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OVNIs vus au-dessus de Moscou durant le match Russie - Pays-Bas (vidéo)
» Prier durant le mois de Marie
» L’attitude de Pie XII durant la guerre de 1939-1945
» Vibrations très fortes durant la méditation: énergie ou réactivités de l'ego???
» DUNKERQUE : hypomanie durant deux mois!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Fiqh-
Sauter vers: