Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 10:15

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 12:33

Assiddiqa a écrit:



Tous les Imams (as) ont été empoisonnés et assassinés. Ils connaissaient tous leur meurtrier et le moment de leur mort.

ce QUI est faux , l'imam jafar as sadiq as est mort de vieillesse a l'age de 63 ans, comment ça les abbasside aurait attendu 63 ans pour qu'il divulgue tous son savoir avant de le tuer, il ne pouvait pas le faire avant, vu que l'imam sadiq AS vivait sous la tutelle et le controle des abbassides, ils savaient où il se trouvait etc, on nous aurait menti? Laughing
Revenir en haut Aller en bas
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 12:36

Assiddiqa a écrit:


Aurait-il pu aller voir la police pour porter plainte ?


je ne savais pas qu' a cette époque il y avait une police Very Happy

omar après ces actes est reparti bredouille , dans la sharia il y aurait eu réparation, le voit tu quelque part? What a Face

continuons dans l'irrationnel.

paix sur les 14 fractales
Revenir en haut Aller en bas
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 12:44

donc pour résumé les histoires d'alyah rouah:

on nous décrit un ali as faible incapable d'agir; laissant l'oppresseur tyranniser ses biens personnels, sa femme.
sous un pacte mystique pour sauver la oumma de la perte de l'islam( assez curieux quand on s'est que toute l'arabie est devenu musulmane), ses chiites dans la maison y jouent aussi un mauvais role, aucun ne réagit, pourquoi ? Suspect , ils ont peut etre eux aussi un pacte mystique qui sait.
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 13:35

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 13:55

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 13:58

[quote="Assiddiqa"

C'est donc une punition due à la trahison et aux crimes des 3 premiers califes, qu'aujourd'hui les gens doivent supporter encore les injustices, l'oppression et les calamités jusqu'à la parousie du Sauveur ('ajf).

[/quote]

oh mon dieu, le péché originel version extrémiste, on aura tout vu, les 3 taghawit portant tous les maux de la terre a eux tout seul Surprised , a cause d'eux l'imam mahdi as est occulté Shocked
Revenir en haut Aller en bas
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 14:02

Assiddiqa a écrit:
jafar313 a écrit:
Assiddiqa a écrit:


Aurait-il pu aller voir la police pour porter plainte ?


je ne savais pas qu' a cette époque il y avait une police Very Happy

omar après ces actes est reparti bredouille , dans la sharia il y aurait eu réparation, le voit tu quelque part? What a Face

continuons dans l'irrationnel.

paix sur les 14 fractales

La police, c'est justement pour montrer l'absurdité de ton raisonnement.

L'Imam 'Ali (as) a frappé Omar dès qu'il est entré dans la pièce.

S'il avait voulu réclamer sa mise à mort pour le crime commis contre son fils (as), il aurait dû passer devant un Tribunal qui doit avoir une légitimité auprès du peuple.

Comment et par qui aurait-il pu obtenir réparation, alors que le Calife Abu Bakr n'accepte même pas le témoignage de Fatima Zahra (as) lorsqu'elle réclame sa propriété de Fadak ?

Dans l'Islam, a-t-on le droit de se faire justice soi-même ?

selon l'absurdité de ton raisonnement, dans ce cas si ali as a été abusé , ainsi que ses biens et ses valeurs, qu' attendait il pour demander réparation, et ses chiites cachés comme des rats dans la maison que faisaient il? si on vient te voir pour bruler ta porte, te fouetter , te casser une cote , te gifler, te faire avorter ton enfant, tu remercies le monsieur avec un sourir?
et ali as version moustique selon tes récits, il attendait quoi pour le califat? si il avait demander justice a la mosquée de médine devant la population vu sa science et tout ses qualités, la population l'aurait désigner calife de suite, pourquoi a t'il laisser abou bakr etre calife? pour egarer les musulmans pendant 20 ans avant de prendre son califat?
What a Face
Revenir en haut Aller en bas
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 14:11

Assiddiqa a écrit:
Tu crois aux Douze Imams (as) ?

L'Imam 'Ali (as) a dit que si le pouvoir lui avait été transmis, le monde entier serait devenu musulman, et la justice aurait été instaurée et la paix aurait régné.


bah voyons ali as contredit le coran c'est nouveau ça,le monde est fait de musulman et de non musulman , des communautés dont allah a créer pour que nous nous connaissions et échangions dans la paix. et ali as a eu le califat non, le monde entier serait devenu musulman?non lol

Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 15:11

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 16:56

Assiddiqa a écrit:


L'Imam 'Ali (a. s.) a dit aux plus intimes de ses compagnons pourquoi il (as) n'a pas pu instaurer l'Islam et la Justice sur la Terre :



L'Imam 'Ali (as) a dit que si le pouvoir lui avait été transmis, le monde entier serait devenu musulman, et la justice aurait été instaurée et la paix aurait régné

ali as se contredit dans ses propos donc il n'est pas infaillible alors? What a Face

donc il peut instaurer la justice ou pas? faudrait savoir.
le quel de ton récit est faux? je te laisse chercher dans les poubelles de la propagande Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 18:08

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:13, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Mer 15 Juin 2011 - 21:35

si tu veux ouvrir un post sur la wilaya fait le, tu passes du coq a l'ane avec tes copiers coller Very Happy
de fatima as on passe a omar, puis a ali as, a quand moawiya et houssaine as? cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Jeu 16 Juin 2011 - 12:28

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:13, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Jeu 16 Juin 2011 - 18:50

Sayyid Ali Husaini al-Sistani (en arabe: السيد علي الحسيني السيستاني, en persan: سید علی حسینی سیستانی) est un ayatollah iranien né le 4 août 1930 à Mashhad, en Iran. Al-Sistani est une personnalité politique influente en Irak depuis le renversement du gouvernement de Saddam Hussein.
[modifier] Rôle dans l'Irak d'après-guerre (2003)

Depuis l'invasion de l'Irak par la coalition en 2003, al-Sistani, personnalité influente de la communauté chiite du pays, a joué un rôle politique croissant. Peu de temps après l'occupation, il rédigea des fatwas appelant le clergé chiite à s'impliquer en politique. Il s'impliqua lui-même et appela à former une convention constitutionnelle, et exigea plus tard un vote populaire avec dessein de former un gouvernement de transition. Il a critiqué les projets américains de gouvernement irakien qu'il ne considérait pas assez démocratiques. Ainsi, il refusa de s'adresser directement aux autorités américaines, et utilisa de nombreux représentants dispersés en Irak et au Moyen-Orient pour diffuser ses édits et règles.

En mars 2006, il explique que les homosexuels, hommes et femmes, doivent être tués "de la pire manière qu'il soit"1. Suite aux protestations, il a retiré cette fatwa de son site internet en ce qui concerne les hommes, mais ne l'a pas révoquée. En outre, il continue de demander le meurtre des lesbiennes. Cette injonction légitime la vague d'assassinats d'homosexuels en Irak2.

En septembre 2006, il dit s’avouer impuissant à enrayer la guerre civile qui ravage le pays. Il déclare : « je n’ai plus le pouvoir d’éviter la guerre civile »3

Le 25 septembre 2007, à Nadjaf, il appelle tous les Irakiens à l'unité. Devant des chefs tribaux il déclare : « Votre pays est riche et plein de ressources, je vous appelle à oublier vos divisions entre vous et avec vos frères sunnites »4.

Le 27 septembre 2007, lors d'un entretien avec le vice-président sunnite Tarek al-Hachémi, al-Sistani se dit fortement "éprouvé" par les violences confessionnelles en Irak. Al-Hachémi déclarera par la suite à propos de l'ayatollah al-Sistani : « Il m'a dit que son coeur est consumé de douleur pour ce qui se passe en Irak [est...] J'ai trouvé en Seyyed al-Sistani un homme qui a une grande connaissance de tous les problèmes des Irakiens et de l'Irak ».

Le 12 octobre 2007, lors d'un prêche à Kerbala, Abdoul Mahdi al Kerbalai le représentant de l'ayatollah al-Sistani dénonce les compagnies privées de sécurité étrangères qui opèrent en Irak. Il déclare : « Ces compagnies étrangères qui travaillent en Irak méprisent les citoyens irakiens innocents. [...] En quelques jours, ces compagnies ont tué sans raison de nombreux citoyens alors que les forces d'occupation ont attaqué des villages comme Al Jayzani, près de Khalis ». Sistani réclame par la voie de son porte-parole que des lois soient édictées pour protéger les Irakiens5.

Lors des élections législatives irakiennes de 2010, l'ayatollah al-Sistani est resté neutre, refusant de soutenir quelque liste que ce soit. Il a ensuite fait dire par des proches qu'il était "extrêmement déçu" du résultat du premier ministre sortant, Nouri al-Maliki, qui faisait partie de la coalition de partis chiites soutenus par al-Sistani lors des élections législatives de 2005. Globalement, al-Sistani se tient désormais à l'écart des débats politiques, conformément à la tradition quiétiste du chiisme à laquelle il appartient et qui refuse notamment le gouvernement des clercs (au contraire de ce qui se passe en Iran depuis 1979)
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Jeu 16 Juin 2011 - 19:47

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 7:45

http://rouah12.unblog.fr/

un site de référence pour les extrémistes en soif de sensation forte Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 7:46

Assiddiqa a écrit:
Afin de révéler aux musulmans l’abus de pouvoir et la trahison de Omar et Abu Bakr, Fatima (alayha salam) fera plusieurs discours éloquents et explicites. Le but était d’avertir tous les musulmans de la déviation de ces compagnons et qu’en les suivant, les musulmans quitteraient eux-mêmes l’Islam.

Des milliers de personnes se rassembleront à l’intérieur de la mosquée de son père en présence des dirigeants Abu Bakr et Omar afin d’entendre les réprobations de la Dame véridique et loyale de l’Islam concernant la rupture consommée du lien qui unissait la foi à la Révélation.

Fatima (p) dit : « Louanges à Dieu, exalté soit-Il ! pour tout ce qu’Il a étendu de bienfaits à notre service ! Louanges à Dieu, exalté soit-Il ! pour tout ce qu’Il a inspiré, pour tout ce qu’Il a ordonné en Son Nom sanctifié et pour tout ce qu’Il a octroyé avec abondance de faveurs dans Sa Création, sans aucune restriction dans Ses dons, grâces et bénédictions, que l’on peut dénombrer tant ils sont présents partout et en tout, à chaque instant de la vie, pour tous les temps et en tous les lieux ; sans limites concevables pour les hommes.

Il a seulement recommandé à Ses Créatures d’acquérir sans cesse davantage de Ses bienfaits en faisant preuve de gratitude face à leur abondance et à leur diversité. Il a seulement réclamé à Ses Créatures de L’adorer et de Le glorifier par la prière avec ferveur pour nous rapprocher sans cesse de Ses grâces et de Sa générosité.

Je déclare et témoigne qu’il n’y a pas d’autre dieu que Dieu ! Qu’Il est Un et sans aucun associé à Ses côtés ; qu’il est nécessaire pour une déclaration de foi de faire preuve d’une profonde dévotion sincère pour bien en comprendre sa signification. Les cœurs sont des réceptacles de Sa continuité, et les esprits éclairés sont des preuves de Sa sensibilité. Il est Celui qu’aucun regard ne peut atteindre ; qu’aucune langue ne peut décrire, qu’aucune imagination ne peut en établir la transcendance de Son Essence.

Il est Le Créateur de toutes choses, rien n’existait avant Lui, créant sans avoir à suivre un quelconque modèle pré-existant à Lui. Tout est créé de Sa puissance et répandu selon Sa Volonté. Il crée sans aucun besoin pour Lui-Même ni aucun bénéfice dans Ses desseins mais uniquement pour établir Sa Sagesse ; attirer l’attention vers Son obéissance ; manifester Son Omnipotence ; inviter Ses Créatures à L’adorer et à honorer Son appel.

Puis, Il fixa les récompenses rattachées à Son obéissance ainsi que les châtiments prévus pour ceux qui Lui désobéissent. Ainsi prévenues, Ses Créatures peuvent se mettre à l’abri de Sa colère, de Son courroux et de Son châtiment, et marcher sur la voie qui mène aux Jardins du Paradis.

2. Je témoigne aussi que mon père Mohammad (pslf) est Son Serviteur et Son Messager ; qu’Il l’a choisi avant même de l’envoyer parmi nous ; qu’Il l’a nommé à ce rang avant même de l’avoir créé ; qu’Il l’a instruit avant même qu’il vienne à l’existence. Tout cela avant même que les créatures sortent de l’ombre du Monde invisible, avant que le voile qui les cachait à l’existence visible ne se lève, avant que Dieu décide du moment où nous devons exister. Pour Dieu, exalté soit-Il, tout est connu d’avance, Il connaît tout ce qui va suivre, Il est Le Parfait connaisseur de ce que nous réserve l’Avenir et le moment exact de chaque événement.

Dieu, exalté soit-Il, l’envoya en tant que parachèvement du modèle de perfection à suivre dans ses recommandations ; en tant que certitude dans l’accomplissement de Sa Loi, et en tant qu’accomplissement des Signes de Sa Miséricorde.

Il trouvera les Nations et les Empires dans la confusion des croyances hérétiques, adorant le feu, se prosternant devant leurs idoles ; récusant Dieu, exalté soit-Il, après en avoir été avertis de Son Existence. Puis, Dieu, exalté soit-Il, illuminera leurs ténèbres par l’éclat de la présence parmi eux de mon père Mohammad. Il fera disparaître de leurs cœurs les sombres voiles de l’obscurité, éloignant de leurs yeux les lourds nuages chargés d’ignorance. Il révélera ainsi aux gens la juste et bonne Guidance. Il les a ainsi sauvés des chemins de l’égarement. Il leur a éclairé le regard. Il les a orientés vers la voie de la Religion Immuable et authentique. Ainsi les gens ont été appelés à suivre la Voie droite.

Puis Dieu, exalté soit-Il, prendra la décision de le rappeler à Lui en signe de Sa grande amitié à son égard, en témoignage de Sa volonté et de Sa générosité, mais aussi en signe d’amour et de préférence pour Son dernier des Prophètes. C’est ainsi que Mohammad a quitté le tumulte de ce monde pour vivre dans la quiétude des Anges, dans la satisfaction du Seigneur, Le Grand-Pardonneur, et la proximité du Puissant Maître.

Que les prières et les salutations de Dieu, exalté soit-Il, soient sur mon père : Son Prophète, le Véridique, l’Elu parmi toutes Ses Créatures, Son Ami sincère. Que la Paix, la Miséricorde, et la Bénédiction de Dieu soient avec lui ».

3. Puis, Fatima fera face à l’assemblée :

« Vous, les serviteurs de Dieu, exalté soit-Il, vous êtes responsables de l’application de Son commandement d’instaurer le bien et d’interdire le mal ; vous êtes les gardiens de Sa Religion et de Sa Révélation ; vous êtes les représentants de Dieu pour vous-mêmes ainsi que Ses missionnaires pour les autres Nations. Il a sur vous une pleine autorité. Il vous a présenté une Alliance, et laissé un Héritage pour prendre soin de vous : Le « Livre parlant » de Dieu et le Coran véridique ; la Pure Lumière ; la Voie Eclairée. Son contenu est inégalable en Vérité : Ses Secrets y sont clairement révélés ; Ses Recommandations y sont mentionnées ; et Ses disciples y sont bénis. Le Coran guide ses adeptes et donne à ses lecteurs le bon et chaleureux sentiment ; l’écouter porte au Salut ; en lui il y a d’achevé les ineffables arguments de Son Autorité divine ; de mentionnée Sa manifeste détermination ; de rappelés Ses interdits ; d’énoncées Ses prescriptions et Ses Lois écrites.

Dieu, exalté soit-Il, a établi :

La foi comme remède de la purification des nuisances du polythéisme.
La prière comme moyen pour écarter de vous l’arrogance et comme preuve de votre humilité ;
L’aumône légale-azzakat comme moyen de purification de l’âme et d’accroissement des ressources ;
Le jeûne comme moyen de confirmation de la sincérité et d’augmentation de la dévotion et la piété ;
Le pèlerinage comme moyen d’édification de la Religion ;
La justice comme moyen d’unité des cœurs dans l’harmonie de l’agir et du vivre ensemble ;
Notre Guidance-Imamat Ahlul Beyt comme moyen sûr de protection contre la division, et de sauvegarde certaine de l’unité et de l’entente ;
La lutte pour établir la Vérité et la Justice-jihad comme moyen de garantir et de réaliser la Gloire de l’Islam ;
La patience comme moyen de bonne réalisation des projets et d’acquisition certaine des bienfaits de Dieu, exalté soit-Il ;
Le commandement d’instaurer le Bien comme moyen d’assurer l’intérêt commun, de renforcer la paix publique et les bonnes relations entre les gens ;
L’affection envers les parents comme moyen de protection contre le courroux de Dieu ;
Le maintien d’étroites relations avec les enfants comme moyen de longue vie et de multiplication abondante de la descendance ;
Le Droit au versement du prix du sang comme moyen de mettre un terme aux expéditions punitives sanglantes ;
Le respect des engagements comme moyen d’obtenir la Miséricorde et l’indulgence ;
La juste mesure en tout comme moyen de prévenir l’injustice et l’usurpation des droits d’autrui ;
L’interdiction des boissons enivrantes comme moyen de protection de l’âme contre l’abomination, et d’éradication de la violence alcoolique et de l’affaiblissement de l’intellect ;
L’abandon de l’insulte comme moyen de protection contre la malédiction et l’affliction ;
Le refus de voler comme moyen de conserver un esprit pur et sain.

Dieu, exalté soit-Il, a interdit le polythéisme pour permettre une sincère et fidèle adoration de Son Unicité. Dès lors, craignez Dieu de la façon dont Il doit être véritablement craint, et ne mourrez pas en dehors des principes de l’Islam. Obéissez à Dieu, exalté soit-Il, dans ce qu’Il vous a ordonné et dans ce qu’Il vous a interdit. Car parmi Ses serviteurs, seuls les savants craignent vraiment Dieu.

4. Ô vous les gens ! Sachez que je suis Fatima et que mon père est Mohammad. Ce que je vais dire est en droit fil avec ce que j’ai dit précédemment, vous n’y trouverez rien qui soit contradictoire et dans mon engagement il n’y a aucune espace réservé à l’erreur ni à la tromperie.

Mon père : « Certes un Messager pris parmi vous est venu à vous. Le mal que vous faites lui pèse ; il est avide de votre bien ; il est bon et miséricordieux envers les croyants. » (Coran, 9/129)

Si vous êtes capables de le reconnaître, vous devez aussi être capables de reconnaître qu’il est mon père et non le père d’aucune de vos femmes, qu’il est le frère déclaré de mon cousin Ali et non le frère d’aucun de vos hommes. Quelle excellente origine il possède, et quelle honorable filiation nous avons avec lui ! Que la Paix et les Bénédictions de Dieu soient sur lui et sur sa descendance !

Oui ! Il a fait connaître ouvertement et publiquement le Message malgré les mesures coercitives et les menaces, il maintiendra à bonne distance l’hérésie de la voie parcourue par les polythéistes qu’il ne craint ni d’affronter ni d’appeler au chemin de Son Seigneur avec beaucoup de sagesse, de douceur, et d’élogieux sermons. Il abattra les idoles, mettra en déroute les arrogants jusqu’à ce qu’ils s’humilient humblement et qu’ils s’engagent dans la voie de la Vérité. Ainsi, l’obscurité de la nuit a cédé la place à la lumière de l’aurore porteuse : de la vertu et du bon droit. La voix de l’autorité religieuse avait pu enfin se faire entendre et contraindre les propos nuisibles des Diables à l’étouffement et au silence. Le pitoyable foyer de l’hypocrisie sera pour un temps éteint et les liens qui unissaient l’infidélité à l’incrédulité rompus.

Oui ! Au milieu de cette sombre époque vous aviez prononcé le postulat de l’Unicité devant un groupe de purs (les Ahlul Beyt).

Vous étiez encore parmi les pauvres et les affamés, à deux doigts de basculer dans le gouffre de l’Enfer. Vous étiez comparables au peu d’importance qu’a la goutte de rosée pour l’assoiffé ; au peu de consistance qu’a la miette de nourriture pour celui qui a faim ; à l’éphémère de l’empreinte qui disparaît rapidement ; à l’impureté du paillasson sur lequel les pieds s’essuient. Vous buviez des eaux nauséabondes pour étancher votre soif et vous mangiez des viandes fétides pour apaiser la faim de vos estomacs. Vous étiez des êtres méprisés et avilis. »

Fatima, à ce stade de son discours brossait un tableau de la réalité de la condition humaine humiliante qui prédominait parmi la multitude avant la Révélation de la Sainte Ecriture du Coran Inimitable et l’instauration des valeurs humanisantes de l’Islam.

« Vous n’aviez que mépris et soupçons les uns envers les autres, toujours envahis de la crainte d’être capturés, de voir vos enfants enlevés par ceux qui vous dominaient. Alors, Dieu, exalté soit-Il, dans un ineffable élan de bonté vous a secourus par mon père Mohammad ; après beaucoup d’affrontements défensifs qui lui furent imposés, après qu’il eut à faire face aux hommes féroces, connus sous le nom de Bédouins chez les uns, et de despotes chez les gens du Livre.

Là où ils allumaient le feu de la guerre, Dieu l’éteignait invariablement ; et lorsque les cornes du Diable se faisaient voir à nouveau et que la bouche des polythéistes murmurait des propos de sédition et de complot, il mettait un terme à la dispute avec l’aide de son frère Ali. Celui qui ne fait jamais demi-tour, jusqu’à ce que l’ennemi morde la poussière de la défaite et que la flamme de la guerre soit éteinte, était toujours au service de la Cause du Parti de Dieu, attentif à Son Ordre, aux proches côtés de Son Messager. Il est un maître parmi les Amis de Dieu ; vigoureux au travail ; sincère dans le conseil ; sérieux dans ses intentions et toujours prêt à l’effort pour servir l’Islam.

Alors que de votre côté, vous ne cessiez de vivre dans l’oisiveté, dans les plaisirs de la vie d’ici-bas, vous estimant saufs au sein de votre confort, guettant notre revers de fortune. Avides d’informations à notre sujet pour entendre parler de l’issue de la bataille imposée, et à laquelle vous aviez tourné le dos, prenant vos jambes à votre cou plutôt que de combattre.

Dès l’instant où Dieu décidera du Sublime retour à Lui de Son Prophète au sein de la demeure et de l’abri du groupe de Ses Prophètes et de Ses Serviteurs sincères, les cornes perfides de l’hypocrisie réapparaîtront au-dessus de vos têtes ; le vêtement de la foi sera arraché ; les ignorantins mal intentionnés hier silencieux, se mettront à parler, les paresseux et les rétrogrades se porteront à l’avant des rangs pour brailler et s’agiter.

Puis, Satan le maudit sortira la tête de sa cachette, il vous invitera à l’adhésion de son Parti. Il vous trouvera prédisposés à accepter son invitation malicieuse et prêts à observer ses directives. Il vous suggérera la sédition et, là encore, il vous trouvera rapides en besogne, fins prêts à la désobéissance qui enveloppera les sentiments de vos cœurs, marquant vos visages des stigmates de l’amertume et du doute. Alors, l’injustice s’est réinstallée dans vos cours. Vous avez porté des marques à des chameaux qui ne sont pas les vôtres (sous-entendu : vous avez désignés des dirigeants qui ne sont pas les vôtres) ; vous êtes allés vous désaltérer à l’eau d’une source qui n’est pas la vôtre (sous-entendu : vous êtes guidés par des successeurs qui ne sont pas les vôtres). Tout cela s’est produit (lors de la réunion de la Saqifa) alors que le temps de la présence du Prophète parmi vous est encore tout proche ; alors que la déchirure créée par son départ est sans limite ; alors que la cicatrice n’est pas encore refermée ; alors que le Prophète lui-même n’était pas encore mis en terre.

Vous avez décidé promptement d’une affaire (réunion de la Saqifa) sous le fallacieux prétexte de parer à la discorde. Or, c’est bien dans la discorde qu’ils se sont engouffrés. La Géhenne enveloppera sûrement les incrédules (voir Coran 49/9). Que tout cela est absurde ! Quel mauvais choix que tout cela ! Quelle entreprise déloyale ! Comme vous êtes stupides ! Comment acceptez-vous de vous laissez détourner de la Vérité !

Et pourtant, le Livre de Dieu est toujours parmi vous ; ses textes y sont clairement exposés ; ses directives manifestement énoncées ; ses signes clairement visibles ; ses restrictions intelligemment formulées ; et ses commandements loyalement évidents. Malgré tout, vous l’avez jeté par-dessus vos épaules ! Comment avez-vous osé agir de la sorte ! Auriez-vous du dédain pour lui ? Ou bien pensez-vous qu’en agissant ainsi vous serez à même de gouverner selon des principes autres que les siens ? Quel mauvais échange pour les injustes ! Le culte de celui qui recherche une religion en dehors de l’Islam n’est pas accepté. Cet homme sera, dans la vie future, au nombre de ceux qui ont tout perdu (voir Coran 3/85).

Il apparaît clairement que vous n’avez pas même pris le temps de la réflexion ni celui de la patience ni celui de l’obéissance. Vous avez allumé le foyer de la sédition, vous l’avez ravitaillé en braises ardentes, vous avez répondu à l’ordre du Démon vous invitant à éteindre la lumière de la Religion ainsi que l’éclat de l’Immaculée Tradition du Saint Prophète. Vous avez échangé ses propos sages et réfléchis pour des paroles futiles et vides de sens. Vos apparences étaient trompeuses. Vos complots à l’égard des membres de sa famille sont semblables à la lance qui pénètre le cœur.

Vous déclarez maintenant que nous ne possédons aucun droit à l’héritage ! Comment est-ce possible ? Recherchez-vous le jugement de l’Ignorance ? Qui donc est meilleur juge que Dieu envers un peuple qui croit fermement ? Comment des gens dont la foi est connue peuvent-ils émettre une conclusion imposée, et désireuse d’être placée au-dessus des directives de Dieu, exalté soit-Il ? N’avez-vous pas été enseignés ? (voir Coran 5/10). Certes ! Vous le savez déjà ! C’est aussi clair pour vous que l’éclat du Soleil : Je suis sa fille !

Ô Musulmans ! Pourquoi mon Droit à l’héritage doit-il être spolié ?

Ô fils de Abu Quhafa (Abu Bakr) ! Dans quel passage du Livre de Dieu est-il écrit que vous avez le droit d’hériter de votre père et qu’il est interdit que j’hérite du mien ? Certainement vous avez inventé là une conclusion sans précédent, ni dans le Livre de Dieu, ni dans l’Immaculée Tradition du Prophète ! Vous avez fait quelque chose de monstrueux ! (voir Coran 5/50) Auriez-vous pris intentionnellement la décision d’abandonner le Livre de Dieu et de le jeter par-dessus votre épaule ?

N’avez-vous pas lu ce qui est écrit ? : « Salomon hérita de David… » (Coran 27/16)

Ainsi que l’histoire de Zacharie qui est contée lorsqu’il dit : « Je crains le comportement de mes proches après ma mort. Ma femme est stérile ; accorde-moi cependant un descendant venu de toi. Il héritera de moi ; il héritera de la famille de Jacob (…) » (Coran, 19/5-6)

Puis ceci : « Ceux qui croient après avoir émigré, ceux-là sont des vôtres. Cependant, ceux qui sont liés par la parenté sont encore plus proches les uns des autres, d’après le Livre de Dieu – Dieu est, en vérité, Celui qui sait tout ! » (Coran, 8/75)

Puis encore : « Quant à vos enfants, Dieu vous ordonne d’attribuer au garçon une part égale à celle de deux filles. » (Coran 4/11)

Et encore ceci : « Voici ce qui vous est prescrit : Quand la mort se présente à l’un de vous, si celui-ci laisse des biens, il doit faire un testament en faveur de ses père et mère, de ses parents les plus proches, conformément à l’usage. C’est un devoir pour ceux qui craignent Dieu. » (Coran, 2/180)

Vous prétendez que je ne possède aucun droit ! Que je ne peux pas hériter de mon père ! En conséquence de quoi vous rompez mes liens de filiation avec lui ! Dieu aurait-Il révélé un verset vous concernant et duquel Il en aurait exclu mon père ? Ou bien, irez-vous jusqu’à dire Fatima et son père ne sont pas disciples de la même religion, ils ne peuvent donc hériter l’un de l’autre ?! Ne sommes-nous pas, mon père et moi, disciples de la même Religion, de la même croyance et de la même foi ? Ou bien, êtes-vous davantage versés en sciences religieuses coraniques que mon père et que mon cousin Ali ?

Bien ! Puisqu’il en est ainsi de vos conclussions hasardeuses, emparez-vous de mon bien de la même manière que vous vous emparez d’un cheval sellé et bridé. N’oubliez pas, toutefois, que le Jour du Jugement est le Jour des justes comptes ! Le moment où Dieu, exalté soit-Il, sera Le meilleur Juge (de toute cette douloureuse affaire) et Mohammad sera mon défenseur. Rendez-vous est donné pour le Jour de la Résurrection ! Le Jour où se dressera l’heure, ce Jour-là, les imposteurs seront perdus. Vos remordes ne vous seront d’aucun bénéfice ! Chaque nouvelle est annoncée en son temps ! Vous saurez bientôt qui sera frappé d’un châtiment humiliant et sur qui s’abattra un châtiment sans fin » (voir Coran 45/27 ; 6/67 ; 11/39).

Puis, Fatima se tournera face aux Ançars :

« Ô Béni Qayla (les gens des tribus Aws et Khazraj) ! Ô vous les gens de bien ! Les puissants partisans et défenseurs de la nation de l’Islam ! Ceux qui ont embrassé l’Islam ! Pourquoi tant de retenue dans votre élan à défendre mes bons droits ? Pourquoi cette indifférence face à l’injustice qui m’est imposée ? Mon père, le Messager de Dieu, ne disait-il pas souvent ceci : Un homme est honoré, connu et rappelé au souvenir des autres hommes par l’intermédiaire de ses enfants ? Comment, en si peu de temps, avez-vous pu enfreindre ses bons conseils ? Comment, en si peu de temps, avez-vous pu comploter envers nous ? Pourtant, vous avez suffisamment de pouvoir et de force pour faire respecter mon bon droit et interdire qu’il me soit arraché ! Ou bien préférez-vous en rester là où vous vous êtes rendus et dire : certes Mohammad est maintenant décédé ; c’est là, sans aucun doute, une grande calamité aux conséquences incalculables ; un préjudice immense ; une déchirure difficile à colmater. Voyez le ciel, il en est tout assombri depuis le Sublime retour de l’âme du Prophète à Son Créateur ; les étoiles ont cessé de briller avec toute leur splendeur originelle ; les espérances se sont évanouies ; les montagnes en tremblent encore ; le respect des femmes est abandonné ; la dignité humaine a disparu, et le sens réel de la vie est rabaissé par la force et la soumission imposée par l’injustice.

Oui ! Par Dieu, exalté soit-Il, l’absence de mon père est une bien grande affliction ainsi qu’une grande calamité à venir ; il n’y a aucune autre adversité au-dessus de celle-ci, ni aucun événement aux conséquences si nuisibles. C’est la calamité annoncée dans le Livre de Dieu. Vous en avez entendu sa lecture du matin au soir dans les cours de vos demeures tel un appel, une parole juste, une récitation claire et ordonnée. Vous y avez appris tout ce que les Prophètes qui précèdent mon père ont dû souffrir et qui, eux aussi, sont retournés auprès du Créateur : c’est là un décret duquel personne ne peut échapper et une destinée commune à tout le monde.

« Mohammad n’est qu’un Prophète ; des Prophètes ont vécus avant lui. Retourneriez-vous sur vos pas, s’il mourait, ou s’il était tué ? Celui qui retourne sur ses pas ne nuit en rien à Dieu ; mais Dieu récompense ceux qui sont reconnaissants. » (Coran, 3/144)

Ô vous les gens de la réflexion ! Comment accepter que je sois privée de mon bon droit à l’héritage alors que vous m’entendez et que vous m’avez devant vous ? Alors que vous êtes rassemblés et assis autour de moi dans la mosquée de mon père ? Vous avez entendu les propos de mon action en revendication de mes droits, ils sont maintenant connus de tous, ainsi que cette affaire frauduleuse et injuste. Vous êtes nombreux et bien armés ! Vous possédez les moyens et le pouvoir d’agir ! Mais voilà, l’appel vous parvient et vous restez sourds et muets ! Vous entendez les lamentations et les pleurs sans pour autant vous émouvoir et porter secours ! Pourtant, vous êtes connus pour votre courage, pour votre droiture et votre bonté. Vous êtes ceux qui ont été choisis en tant que les meilleurs par le Messager de Dieu pour nous seconder, nous les Ahlul Beyt Rassoul Allah. Vous avez combattu les Bédouins, supporté difficultés et souffrances ; marché contre les Nations, bravé leurs meilleurs guerriers.

Lorsque nous vous appelions, vous nous répondiez. Nous étions rassurés de votre soutien et de votre présence parmi nous ainsi que de votre dévouement à notre égard. C’est ainsi que l’Islam triompha ; que la vie de tous les jours était devenue plus clémente et humaine ; que la forteresse du polythéisme fut ébranlée jusqu’à la racine ; que les séditions se calmèrent, que le foyer de l’athéisme fut réduit en cendres ; et que le dogme de la Religion pût s’inscrire correctement dans la conscience de ce Monde.

Pourquoi cette confusion en vous après avoir connu la cohérence et la clarté ? Pourquoi délaisser les bons principes après les avoir proclamés ? Pourquoi retourner sur vos talons après avoir avancé dans la voie ? Pourquoi associer d’autres avec Dieu après avoir glorifié Son Unicité ? Ne combattrez-vous pas des gens qui ont violé leurs serments et qui ont cherché à expulser le Prophète ? Ce sont eux qui vous ont attaqué les premiers ?

Les redouterez-vous ? Alors que Dieu mérite plus qu’eux d’être redouté, si vous êtes Croyants. (Voir Coran 9/13). Sachez encore que je vois clairement votre inclination à l’insouciance et votre éloignement de l’ayant droit. Vous vous écartez de celui qui est le plus capable d’entre vous tous à guider et à vous diriger. Vous êtes devenus silencieux. Vous avez opté pour la médiocrité, rompant avec l’excellence et la grandeur d’âme, renonçant à vos responsabilités.

« Si vous êtes ingrats, vous et tous ceux qui sont sur la Terre, sachez que Dieu se suffit à Lui-même et qu’Il est digne de louanges. » (Coran 14/Cool

Voilà ! J’ai dit tout ce que j’avais à vous dire en parfaite connaissance de la situation présente de votre refus de soutenir mon bon droit et de l’ampleur de votre trahison installée dans les sentiments de vos cœurs. Il était nécessaire que vous soyez informés du sentiment de la fille du Prophète, de son besoin de faire éclater l’origine de sa douleur, de libérer sa poitrine et de son devoir de révéler à la postérité des preuves et des arguments sur l’injustice installée dès le décès du Prophète. Bon ! Vous avez mon bien ! Endossez-en la responsabilité ! Cette charge demeurera un fardeau parmi vous. Elle blessera l’échine de la chamelle qui le portera jusqu’à la semelle. Elle sera le facteur de la honte marquée de l’empreinte du courroux de Dieu, ainsi que de l’éternel blâme qui mène au châtiment de l’Enfer !

« C’est le Feu de Dieu allumé qui dévore jusqu’aux entrailles. » (Coran 104/67)

Dieu est Témoin de vos agissements : « Les injustes connaîtront bientôt le destin vers lequel ils se tournent. » (Coran 26/228)

Je suis et je reste pour tous les temps la fille de celui qui vous a averti et mis en garde contre le châtiment éternel.

« Agissez selon votre situation, Nous aussi, Nous agissons. Attendez ! Nous aussi, Nous attendons. » (Coran 11/121-122)

hors sujet total avec la discution
Revenir en haut Aller en bas
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 7:48

Assiddiqa a écrit:
Imam Malek rapporte dans son Muatta, que le Messager de Dieu (saws), arrivant devant les tombes des martyrs de Ouhoud, dit: "Ceux-là, je témoigne en leur faveur!" Aboubaker, lui demande: "O! Messager de Dieu! Nous sommes soumis comme eux, n'avons nous pas combattu comme eux?", le Prophète (saws) dit: "Oui, mais je ne sais pas ce que vous allez faire après moi!", Abou Bakr pleura deux fois et dit: "Nous vivrons après toi!?"


Sahih al-Bukhari Hadith: 4.375
Rapporté par Anas bin Malik:

Le Prophète a dit aux Ansars : «Vous trouverez après moi de grands égoïsmes (UTHRAH). Alors soyez patient jusqu'à ce que vous rencontriez Allah et que vous rencontriez Son Messager à al-Kauthar (c'est à dire une source au paradis) !” Anas ajoute : " Mais nous ne sommes pas restés patients.”



Sahih al-Bukhari Hadith: 5,488
Rapporté par Al-Musaiyab:

“ J'ai rencontré al-Bara bin ‘Azib et lui ai dit : « Puisses-tu vivre dans la prospérité ! Tu as aimé la compagnie du Prophète et lui a prêté allégeance (à al-Hudaibiya) sous l'arbre (d’al-Houdaybiyya).”

Sur ce, al-Bara a dit : " Ô mon neveu! Tu ne sais pas ce que nous avons fait après lui (c'est à dire sa mort). "


Le Saint-Prophète (saws) s'adressant à ces compagnons dit :

حدثنا سعيد بن أبي مريم حدثنا أبو غسان قال حدثني زيد بن أسلم عن عطاء بن يسار عن أبي سعيد رضي الله عنه أن النبي صلى الله عليه وسلم قال : (لتتبعن سنن من قبلكم شبرا بشبر وذراعا بذراع حتى لو سلكوا جحر ضب لسلكتموه قلنا يا رسول الله اليهود والنصارى قال فمن


http://www.islamweb.net/ver2/archive...&KNo=64&BNo=51

(Hadith numero 3269)

D’après 'Abû Sa`îd Al-Khudrî (qu'Allah soit satisfait de lui), le Saint-Prophète (saws) a dit: "Vous suivrez la voie de ceux qui vous ont précédé empan par empan et coudée par coudée, même s'ils entraient dans un trou de lézard, vous les auriez suivis."

"O Envoyé d'Allah, nous écriâmes-nous, s'agit-il des juifs et des chrétiens?"

" Et alors, répliqua-t-il, de qui donc, sinon? "

hors sujet avec le topic prière au modérateur de supprimer, parlons nous de l'évenement de fatima as et sa maison ou de tout et n'importe quoi??
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 9:28

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:14, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 11:06

Assiddiqa a écrit:
Ce n'est pas hors sujet : tous les Prophètes (as) ont désigné un successeur pour leur succéder après leur mort, et tous les successeurs ont été rejeté et combattu par leur peuple. C'est pourquoi ces hadith sont une preuve de la tragédie qu'a subie Fatima (alayha salam) et sa famille, à qui on a refusé leurs droits de continuer à transmettre la Religion.

hors sujet, nous parlons d'un évenement particulièrement: fatima as et omar dans la maison, il s'avère que certain actes ont été inventés pour aggraver la situation dont le but est de surenchérir la haine vis a vis de omar ce qui est inadmissible.

que fait des textes concernant la wilaya d'ali as dans ce débat???????
Revenir en haut Aller en bas
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 12:11

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
Assiddiqa
Membre Spécial
Membre Spécial


Féminin Nombre de messages : 155
Age : 43
Réputation : 12
Points : 205
Date d'inscription : 01/06/2011

MessageSujet: Pour tous les sincères qui cherchent une preuve dans les sources sunnites   Ven 17 Juin 2011 - 15:02

.


Dernière édition par Assiddiqa le Jeu 23 Juin 2011 - 22:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://fatimasiddiqa.over-blog.fr/
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 19:48

Assiddiqa a écrit:



Les textes prouvant la Wilayat de l'Imam 'Ali (AS) ordonnée par Allah (SWT) et le Messager d'Allah (saws) sont là pour prouver que Abu Bakr et Omar ont agressé Fatima ('alayha salam)

mdr mais bien sur, aucun rapport...
et omar avec les tarawih c'est a cause de sa non reconnaissance de la wilaya aussi lol
Revenir en haut Aller en bas
jafar313
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 214
Age : 35
Localisation : france
Réputation : -10
Points : 288
Date d'inscription : 28/06/2010

MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Ven 17 Juin 2011 - 19:53

Assiddiqa a écrit:
Est-ce que se soumettre à Allah (SWT) et obéir au Messager d'Allah (saws) c'est être faible pour toi ?

Selon toi, il aurait plutôt fallu agir comme Abu Bakr, et massacrer tous ceux qui refusent son califat et qui refusent de lui verser la Zakat ?

http://www.islamophile.org/spip/Sanction-penale.html


Par ailleurs, Sayyed Fadlallah affirme l'authenticité de Kitab Sulaym Bin Qays, livre dans lequel figure les hadith sur la tragédie de Amir ul Muminin (alayhi salam) et Sayyida Nisa Al 'alamine (alayha salam).

depuis quand tu crois " aux ayatollahs" qui se contredisent? encore plus quand tu le prend d'un moderniste What a Face , décidément ils n'ont pas peur de dieu ces gens là, ils prennent tous et n'importe quoi quand ça les arrange et après se permettent de tout balayer d'un revers de main Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites   Aujourd'hui à 11:51

Revenir en haut Aller en bas
 
La Souffrance de Fatima Zahra ('alayha salam) dans les sources sunnites et chiites
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Salam alaikoum
» Poeme de Fatima Zahra RAA à son père SWS
» division chez les chrétiens
» Machia'h la Fin ou la Couronne de la Torah?
» Jean-Paul 2 donne un signe dans le ciel de Fatima le 13 mai 2011!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Général :: Livres en ligne-
Sauter vers: