Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Les Secrets de la Salawat (Allahhumma çalli 'ala Muhammadin wa âli Muhammad)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
veriteamere



Féminin Nombre de messages : 1
Age : 45
Réputation : 0
Points : 3
Date d'inscription : 11/07/2010

MessageSujet: Les Secrets de la Salawat (Allahhumma çalli 'ala Muhammadin wa âli Muhammad)   Sam 17 Juil 2010 - 18:05

Bismillah Al Rahman Al Rahim

Allahuma salli 'ala Mohammad wa ali Mohammad, wa 'ajeel farajahum ya Kareem

Salam alaykoum

Très chères soeurs, très chers frères,


LE PAUVRE ET LE RICHE

Un homme pauvre et marié sort de chez lui pour trouver la subsistance du ménage. Il ignorait où il devait aller. Il passa par une mosquée par hasard dans laquelle un prêcheur était en train d'encourager les gens à prononcer des Calawât. Il décida d'y entrer pour écouter le prêcheur qui disait: 'Ne négligez pas la prononciation des Calawât, car si le riche dit des Calawât, Allah bénira sa richesse, et si un pauvre dit des Calawât, Allah fera descendre sa subsistance du ciel.'

Le pauvre sortit de la mosquée et commença à dire des Calawât, en même temps qu'il marchait, et il disait: Allahumma çalli 'âla Muhammadin wa âli Muhammad. (O Mon Seigneur! Prie sur Muhammad et sur la Famille de Muhammad)

Trois jours se sont écoulés et un jour comme il passait par une ruine il trébucha contre une pierre. Il l'enleva et trouva un pot plein de pièces d'or qui était caché dessous. Il s'est dit que sa subsistance devrait descendre du ciel et qu'il ne voulait pas de subsistance terrestre. Il remis la pierre sur le pot et raconta cette aventure à sa femme aussitôt qu'il fut arrivé chez lui.

Ce pauvre homme avait un voisin juif; lorsqu'il racontait son histoire à sa femme, l'homme juif qui l'écoutait justement sur le toit de sa maison descendit pour aller et ramener le pot en question de la ruine. Quand il souleva le couvercle du pot, il vit que celui-ci était plein de serpents et de scorpions. Il le prit et le ramena chez lui et dit à sa propre famille: 'Notre voisin musulman est notre ennemi. Il a dit toute cette histoire exprès pour que je prenne ce pot et que les serpents et les scorpions me piquent quand je soulève son couvercle. Alors maintenant, je vais prendre ce pot et je vais le vider sur leur tête pour qu'ils meurent tous les deux.'

Quand il monta sur lme toit de la maison de l'homme musulman, il vit le couple se disputer et sa femme lui disant: 'Est-il normal que tu laisses ce pot plein d'or alors que nous sommes si pauvres et si indigents?' Le pauvre dit: 'Je sais que notre subsistance viendra du ciel' et au même moment l'homme juif vida le pot sur sa tête. L'homme pauvre entendit un bruit, leva sa tête et soudain vu de l'or qui descendit du ciel. Il cria: 'De l'or! De l'or! Viens ma femme! Viens voir! Il pleut de l'or.' Il a commencé à dire des Calawât et à ramasser les pièces d'or.

L'homme juif entendit le bruit des pièces qui venait du pot, mais quand il a regardé dedans, il n'a encore vu que des serpents et des scorpions. Il vida le reste du pot sur la tête de l'homme pauvre. Le juif compris que c'était un des secrets de l'invisible. Il s'est souvenu de l'époque où une moitié de l'eau du Nil était dus ang pour les gens de Pharaon et une autre moitié était de l'eau pour les Sibts (la tribu des adeptes de Moise (as)).

Au même moment, le juif appela le musulman sur le toit et se converti à l'Islam. Grâce à la Calawât, le pauvre est devenu riche et le juif a eu le bonheur de devenir musulman.[1]

Le Guide des Chiffres consacrés au nom des 14 Saints chiites (as) pour le Khatm

Le nom saint du Messager d'Allah (sawa): 92

Le nom saint de l'Imam Ali (as): 110

Le nom saint de Fâtimah (as): 135

Le nom saint de l'Imam al-Hassan (as): 118

Le nom saint de l'Imam al-Hussayn (as): 128

Le nom saint de l'Imam al-Sajjâd (as): 110

Le nom saint de l'Imam al-Bâqir (as): 92

Le nom saint de l'Imam al-Sâdiq (as): 353

Le nom saint de l'Imam al-kâzim (as): 116

Le nom saint de l'Imam al-Ridâ (as): 110

Le nom saint de l'Imam al-Jawâd (as): 92

Le nom saint de l'Imam al-Hâdî (as): 110

Le nom saint de l'Imam al-Hassan al-'askarî (as): 118

Le nom saint de l'Imam al-Mahdî (aj): 59 [2]

Les Dispositions du dhikr et du Khatm de la Calawât

La propreté: Une condition de l'exaucement du Dua et du Khatm de Calawât est d'avoir un corps et une âme propres et pures.

Le désespoir: Une condition de l'exaucement du Doua est de se désespérer des gens. Le corps et l'âme du dhakîr (celui qui prononce un dhikr) doivent avoir tout l'espoir en Allah. A ce propos, l'Imam as-Sadiq (as) a dit: 'Il faut se désespérer de tout le monde et n'avoir d'espoir qu'en Allah."

La certitude: Une condition de l'exaucement du Doua est que le dhakir doit avoir la certitude dans le pouvoir d'Allah sur toute chose.

La supplication du noyé: C'est le cas d'un noyé qui ne voit aucun sauveur qu'Allah. Car Jésus (as) a dit: "Dieu a dit: Prie sur Moi comme un noyé qui n'a aucun sauveur que Moi."

L'admiration: Admirer Allah avant de commencer à dire un dhikr est un des instruments importants de la servitude. L'Imam Ali (as) a dit: l'admiration précède toute demande. A savoir chaque Doua qui manque d'admiration du Très-Haut sera imparfait et inachevé.

La confession du péché: Confesser que les péchés nous ont éloignés d'Allah et nous ont causé des malheurs. Se confesser et demander pardon à Allah.

La demande du Pardon: c'est à dire demander pardon auprès d'Allah pour les péchés qui ont obscurit le coeur et emprisonné les Douas. Il faut dire au moins 70 fois: Astaghfirullaha wa 'atûbu 'ilayh (Je demande pardon auprès d'Allah et je me repens auprès de Lui.)

La présence du coeur: c'est à dire purifier son coeur des souillures et des plaisirs de l'âme. L'Envoyé d'Allah (sawa) a dit: "Aucune partie de la prière n'est acceptée sauf celle qui est dite avec la présence du coeur envers Allah."

L'intention du coeur: Elle est l'une des conditions nécessaires de tout Khatm et dhikr, et si elle est absente, la langue ne pourra pas prononcer le vrai dhikr et le coeur serait distrait. Pour cette raison, l'intention du doeur doit toujours coincider avec les dhikr et les Douas. L'Imam Sadiq (as) a dit: "Prononcez la Calawât avec l'intention du coeur."

Le temps: Il existe des temps particuliers pour certains dhikr et Calawât. De la manière dont les 14 immaculés (as) l'ont recommandé: "prononcez certaines calawât après la prière de l'aube ou après celle de Maghrib; le jour, le soir ou l'après-midi du Jeudi; ou obien le jour et le soir du vendredi.

Le nombre de dhikr: Le nombre de dhikr est l'une des conditions inévitables des dhikr et des khatm; à savoir, il faut les dire dans la même quantité désignée par les 14 immaculés (as): 3, 10, 100, 1000 fois pour la Calawât.

Différentes sortes de Khatm de la Calawât

Quiconque veut prononcer la Calawât peut agir comme ci-dessous:

Il peut prononcer 14 fois la Calawât puisqu'elle est formée de 14 lettres.

Il peut prononcer 557 fois la Calawât puisque le chiffre de celle-ci est 557 d'après l'alphabet d'Abjad (sorte d'alphabet selon laquel chaque lettre a une valeur numérique).

Si vous voulez prononcer la Calawât par le nom d'un des 14 saints (as), vous pouvez le faire selon le nombre spécial de chacun d'eux. Par exemple, si vous voulez prononcer au nom de l'Imam al-Hussayn (as) , vous pouvez la réciter 128 puisque le chiffre consacré au nom de cet Imam est 128.

Prononcer la Calawât pour exaucer ses voeux ou faire disparaitre ses malheurs et son chagrin, étant donné que le nombre de Calawât à prononcer dans ce cas ne soit pas clair, on doit dire 92 Calawât (selon le nombre de l'Envoyé d'Allah (sawa)) ou 110 selon le nombre du nom de l'Imam Ali (as).

Si vous prononcez la Calawât pour subvenir a vos besoins personnels, il vaut mieux que vous la prononciez selon le nombre d'Abjad de votre propre nom, et si c'est pour le soulagement de l'âme d'un décédé, il faut la dire selon le nolbre du nom du décédé.[3]

La manière du Khatm de la Salawât

Quiconque a un voeu, il peut former l'intention et prononcer par exemple 14.000 çalawât qu'il offrira de façon égale aux 14 infaillibles (as) à condition que son voeu soit exaucé à certain temps.
Quiconque a un voeu, il peut prononcer 1000 çalawât par jour et les offrir à l'un des Imams (as). Son voeu sera exaucé au milieu ou en fin de ses çalawât.
Quiconque a un voeu, peut prononcer 1000 çalawat par jour pendant 2 mois et son voeu sera exaucé à la fin de ces 2 mois inchallah.
Quiconque veut régler sa dette doit commencer le Khatm du Jeudi soir jusqu'à 2 semaines. Il vaut mieux commencer à partir de minuit, et prendre le bain rituel le premier soir. Le bain rituel n'est pas nécessaire les autres soirs.
[LIST=1][*]Le premier soir, le jeudi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'alâ Muhammadin wa âli Muhammad[*]Le deuxieème soir, le vendredi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla amîr-il mûminîn[*]Le troisième soir, le samedi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla fâtimata-az zahra[*]Le quatrième soir, le dimanche soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla al-hassan[*]Le cinquième soir, le lundi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla al-hussayn[*]Le sixième soir, le mardi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla 'alî ibn il-Hussayn[*]Le septième soir, le mercredi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla Muhammad ibni 'alî[*]Le huitième soir, le jeudi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla Jafar ibni Muhammad[*]Le neuvième soir, le vendredi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla Mûsâ ibni Jafar[*]Le dixèlme soir, le samedi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla 'alî ibni mûsâ[*]Le onzième soir, le dimanche soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla Muhammad ibni 'alî[*]Le douzième soir, le lundi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla 'alî ibni Muhammad[*]Le treizième soir, le mardi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla Hassan ibni 'alî[*]Le quatorzième soir, le mercredi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla hujjat ibn il Hassan[*]Le quinzième soir, le jeudi soir, il doit dire 1000 fois: Allahumma çalli 'âla 'abbâs-il-shahîd [4]


Dastanhayé Calawât, p.65 [1]
Tiré de Misbah-ul Mutihajjid, p.123 [2]
Asar wa Barakaté Calawât, p.114-115. [3]
Asar wa Barakaté çalawat, p.116 [4]


Article publié par le frère Al ALi Hussein sur al-imane.org


Salam alaykoum
Revenir en haut Aller en bas
Philip_Morris



Masculin Nombre de messages : 9
Age : 59
Réputation : 0
Points : 17
Date d'inscription : 10/07/2010

MessageSujet: Re: Les Secrets de la Salawat (Allahhumma çalli 'ala Muhammadin wa âli Muhammad)   Lun 23 Aoû 2010 - 18:54

bakallahou fiki je ne savais pas ce la

Revenir en haut Aller en bas
JAWHAR
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 152
Age : 34
Réputation : -10
Points : 183
Date d'inscription : 12/03/2011

MessageSujet: Re: Les Secrets de la Salawat (Allahhumma çalli 'ala Muhammadin wa âli Muhammad)   Dim 17 Juil 2011 - 14:52

salam alaykoum,

Coran : La Prière sur le Prophète (pslf) et âle Mohammad saws (33 :56)"

Quand le verset: Certes, Allah et ses anges prient sur le Prophète… (33:56) a été révélé, nous avons demandé au Saint-Prophète : ' comment devons- nous prier sur vous, ô Apôtre d'Allah?' Le Prophète répondit : ' priez sur moi de cette façon: "ô Allah, prie sur Muhammad et sur la famille de Muhammad. ('Ale Mohammad)"' " (cité par Ka'b ibn Ajza dans Bukhari dans son Sahih, le volume III et le Muslim dans son Sahih, le volume I, Sulayman Balkhi dans son Yanabiu'l Mawadda et Hajar également dans son Sawa'iq. L'imam Fakhru'd-din Razi, volume VI de son Tafsir-e-Kabir relate également un hadith semblable.) Ibn Hajar, présentant ses observations sur la tradition indique qu'il est clair que la prière pour le Saint Prophète est égale à la prière pour ses descendants. Il cite également du Saint Prophète (SAW): " Ne soyez pas incomplets en priant pour moi " Lorsque qu'on lui demanda ce qu'il voulait dire par " ne soyez pas incomplets ", il répondit : " Ne dites pas, ô Allah, bénis Muhammad, mais dites: ô Allah ! bénis Muhammad et la famille de Muhammad. (Allahomma Salli 'ala Mohammadin wa âli Mohammad)" Dailami écrit du Prophète (SAW) : " Vos prières sont incomplètes à moins que vous bénissiez ma famille. " Shafi'i indique : " ô Ahl-bayt! Dans le Coran, Allah a rendu l'amour pour vous obligatoire.Concernant la hauteur de votre rang et de votre position, il est suffisant de savoir que si un homme ne prie pas sur vous, sa prière n'est pas acceptée. " Si la prière pour le Prophète et ses descendants est délibérément omise, la prière rituelle est rejetée. Le Prophète (SAW) dit : " La prière rituelle est le pilier de la foi, si la prière est acceptée, tous les autres actes sont acceptés. Si elle est rejetée, tous les autres actes sont rejetés. " Le Prophète (pslf) a dit : " Aimer la Famille du Prophète (âle Mohammad) pendant un jour vaut mieux que l'adoration ('ibâdah) d'un an. " Relaté par Ibn Mas'ûd et cité dans "Nûr al-Abçâr", p.103.

Le Prophète (pslf) a dit : " Après avoir prononcé le tachahhud dans la Prière, dites: Allâhumma çalli 'alâ Mohammadin wa âle Mohammadin, wa bârik 'alâ Mohammadin wa âle Mohammadin wa-raham Mohammadan wa âle Mohammadin kamâ çallayta wa bârakta wa tarahhamta 'alâ Ibrâhîma wa 'alâ âle Ibrâhîm, innaka Hamîdun Majîd (ô mon Dieu! Prie sur Mohammad et sur la Famille de Mohammad, et bénis Mohammad et la Famille de Mohammad, et couvre de Ta Miséricorde Mohammad et la Famille de Mohammad, comme Tu as prié sur Ibrâhîm et la Famille d'Ibrahîm, comme Tu les a bénis et comme Tu les a couverts de Ta Miséricorde. Certes, Tu es Digne de louanges et Glorieux). " Relaté par Ibn Mas'ûd, cité dans "Sahîh Ibn Mâjah": Kitâb al-Salât', p. 65 Dans "Al-Dur al-Manthûr", d'al-Siyûtî, 'Abdur Razzâq, Ibn Abî Chîbah, Ahmad, 'Abd ibn Hamîd, al-Bukhârî, Muslim, Abû Dâwûd, al-Tirmithî, al-Nasâ'î, Ibn Mâjah et Ibn Marduwayh ont rapporté de Ka'ab ibn 'Ajrah: Un homme a dit: " ô Messager d'Allah! Pour ce qui est du Salut sur toi, nous l'avons compris. Mais comment prier sur toi? "Le Prophète répondit: " Dites: ô Allah! Prie sur Muhammad et sur les âle Muhammad (la Famille de Muhammad), comme Tu as prié sur Ibrâhîm et sur les âle Ibrâhîm; en effet, Tu es Digne de Louanges et de Gloire". Le Saint-Prophète (pslf) a dit : " Quiconque meurt en aimant âle (la Famille de) Mohammad, mourra en martyr. Oui, certes, quiconque meurt en aimant Ale Mohammad meurt pardonné! Oui certes, quiconque meurt en aimant Ale Mohammad mourra repenti! Oui certes, quiconque meurt en aimant Ale Mohammad meurt en croyant à la Foi parachevée! Oui certes, quiconque meurt en aimant Ale Mohammad, l'Ange de la mort lui annonce (la bonne nouvelle de) son entrée au Paradis (…)! Oui, certes, quiconque meurt en aimant Ale Mohammad sera escorté au Paradis comme est escortée à la maison de son mari une épousée. " "Safînat al-Bihâr": 1/201; "Tafsîr al-Kach-châf": 4/220.

"Oui, Allah et Ses Anges prient sur le Prophète. ô vous les Croyants ! Priez sur lui et appelez sur lui le Salut." (Sourate al-Ahzâb, 33: 56) Dans les Versets précédents, le Saint Coran a parlé de la Pureté des Ahl-ul-Bayt et de l'obligation de les aimer, tout en les désignant. Les exégètes ont précisé leur identité et leurs noms. Dans le Verset dont nous traitons ici, Allah annonce comme un Ordre obligatoire la Prière sur le Prophète et sur sa Famille.

Une telle obligation réaffirme et rehausse la position des Ahl-ul-Bayt, et ne laisse aucun doute sur l'obligation faite à la Ummah de les révérer. Al-Fakhr al-Râzî a mentionné, dans son "Tafsîr al-Kabîr", l'explication de ce Verset faite par le Prophète. Il écrit à ce propos : "Lorsque l'on a demandé au Prophète : "ô Messager d'Allah ! Comment prier sur toi ?", il a répondu : "Dites: "ô Allah ! Prie sur Muhammad et sur les âle Muhammad, comme Tu a prié sur Ibrâhîm et sur les âle Ibrâhîm ; et bénis Muhammad et les âle Muhammad comme Tu as béni Ibrâhîm et les âle Ibrâhîm ; en effet, Tu es Digne de Louanges et de Gloire."" Et avant d'introduire ce hadith, il a exposé l'exégèse, l'interprétation, de ce Verset en faisant ce commentaire: "C'est la preuve, chez les Châfi'ites, que cet Ordre [de prier sur Muhammad] est une obligation. Ainsi, la Prière sur le Prophète devient obligatoire ; tout en n'étant pas obligatoire en dehors du Tachah-hud, elle est obligatoire dans le Tachah-hud." Et al-Râzî de s'interroger: "Si Allah et Ses Anges prient sur lui [le Prophète], en quoi aurait-il besoin de notre Prière ?" A cette interrogation, nous répondons que la Prière sur lui ne soulève pas la question de savoir s'il a besoin ou non de notre Prière ; autrement il n'aurait pas besoin non plus de la Prière des Anges, une fois qu'il a la Prière d'Allah ! L'Ordre nous est intimé de prier sur lui, par compassion pour nous, car notre Prière sur lui nous donne l'occasion de le glorifier afin qu'Allah nous en récompense.

C'est pourquoi le Prophète a dit: "Quiconque prie sur moi une fois, Allah prie sur lui dix fois." Dans "al-Dur al-Manthûr", d'al-suyûtî, 'Abdur Razzâq, Ibn Abî Chîbah, Ahmad, 'Abd ibn Hamîd, al-Bukhârî, Muslim, Abû Dâwûd, al-Tirmithî, al-Nasâ'î, Ibn Mâjah et Ibn Marduwayh ont rapporté de Ka'ab ibn 'Ajrah: "Un homme a dit: "ô Messager d'Allah ! Pour ce qui est du Salut sur toi, nous l'avons compris. Mais comment prier sur toi ?" Le Prophète répondit : "Dites: ô Allah ! Prie sur Muhammad et sur les âle Muhammad [la Famille de Muhammad], comme Tu as prié sur Ibrâhîm et sur les âle Ibrâhîm; en effet, Tu es Digne de Louanges et de Gloire."" Il y a, en dehors de ce récit, dix-huit hadith qui établissent que les âle du Prophète lui sont associés dans la Prière, et ces hadith sont rapportés par les auteurs de Sunan et de recueils, en citant plusieurs Compagnons dont : Ibn 'Abbâs, Talha, Abû Sa'îd al-Khidrî, Abû Hurayrah, Abû Mas'ûd al-Ançârî, Buraydah, Ibn Mas'ûd, Ka'ad ibn 'Umrah et 'Alî. A ce propos, Ahmad et al-Tirmithî ont rapporté de l'Imam al-Hassan ibn 'Alî que le Prophète avait dit : "L'avare est celui qui ne prie pas sur moi lorsque je suis évoqué chez lui." Ainsi, les jurisconsultes s'accordent-ils pour affirmer l'obligation de la Prière sur Muhammad et sur les âle Muhammad pendant le Tachah-hud de la Prière rituelle et l'obligation d'évoquer les âle Muhammad dans la Prière.

Lorsqu'on observe bien ce Verset, on comprend clairement la raison d'être de cette Législation et de son caractère d'obligation, à savoir la glorification des âle Muhammad, qu'Allah a purifiés totalement en les dépouillant de toute souillure, afin que la Ummah suive leur exemple, emprunte leur Voie, et résolve ses différends en se référant à eux. Ainsi, si la Prière rituelle est considérée comme nulle et non avenue lorsqu'on omet de prier sur les âle Muhammad, c'est parce que ceux-ci sont l'avant-garde de la Ummah et doivent être reconnus comme l'exemple à suivre. Si leur Droiture n'était pas garantie, et si la justesse de tout ce qu'ils ont fait n'était pas incontestable, Allah n'aurait pas ordonné aux Musulmans de toutes les époques de s'attacher à eux et de prier sur eux dans chaque Prière rituelle. Cette répétition de la Prière sur Muhammad et les âle Muhammad, et l'obligation de la faire dans la Prière rituelle, visent à attirer l'attention des Musulmans, pendant chaque Prière, sur leur importance, leur position et la nécessité de les suivre, de marcher sur leurs traces et de s'attacher à eux.
[b]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Secrets de la Salawat (Allahhumma çalli 'ala Muhammadin wa âli Muhammad)   Aujourd'hui à 17:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Secrets de la Salawat (Allahhumma çalli 'ala Muhammadin wa âli Muhammad)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Enquêtes et révélations - Rites secrets et pouvoirs occultes
» Les secrets enfouis de la Bible
» Documentaire 07: OVNIs - secrets d'etat
» Vidéo documentaire Arte "A la recherche des secrets du big bang"
» Sr Emmanuelle et ses secrets d'optimisme,et, Sr. Emmanuel sur "La télé"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Aqida-
Sauter vers: