Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Ziyârat Alqameh !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Ziyârat Alqameh !   Ven 19 Juin 2009 - 21:42

on récite ce duâ après le ziyarat Achoura et après avoir fait la prière de ziyarat

Bissmillah e-r-rahmân e-r-rahim

Yâ Allâh Yâ Allâh Yâ Allâh
O Allâh! O Allâh! O Allâh!

Yâ mojiba da'awate-l-moztarine
Celui qui répond aux priers des désemparés

Yâ kâshefa karobe-l-makrubine
Qui vient au secours de ceux qui appellent au secours

Yâ gheyâtha-l-mostasrekhine
Qui vient à l’aide de ceux qui appellent à l’aide

Wa yâ man aqrabo elayya men hable-l-warid, Wa yâ man yahoulo bayna-l-mar’e wa qalbeh
Celui qui est plus proche de moi que ma veine jugulaire , Qui se place entre l’homme et son Coeur

Wa yâ man howa be-l-manzhare-l-a'lâ wa be-l-ofoqe-l-mobin
Qui se trouve au site le plus élevé et à la séparation de l’horizon

Wa yâ man howa-r-rahmâno-r-rahim 'ala-l-'arshe-stawâ
Le Clément , le Miséricordieux dominant le Trône

Wa yâ man ya’lamo khâ’enata-l-a’yone wa mâ tokhfi-s-sodour
Celui qui reconnait la traîtrise dans les regards et ce qui est caché dans les poitrines

Wa yâ man lâ yakhfâ 'alayhi khâfeyah
Mais Auquel rien n’est caché

Yâ man lâ tashtabeho 'alayhi-l-aswât
Celui pour lequel aucune voix ne ressemble à une autre

Wa yâ man lâ toghalletoho-l-hâjât
Qui ne confond pas les demandes(les uns avec les autres)

Wa yâ man lâ yobremoho elhâho-l-molehhin
Que n’importune pas l’insistance des suppliants

Yâ modreka kolle fawten wa yâ jâme’a kolle shaml
Celui auquel rien n’échappe pas, qui peut rendre tout ce qui a échappé et qui réunit tout ce qui est épars

Wa yâ bâre’a-n-nofouse ba’da-l-mawt
Qui donne une nouvelle vie aux âmes après la mort

Yâ man howa kolla yawmen fi sha’n
Celui qui chaque jour suscite un nouveau cycle

Yâ qâdheya-l-hâjât
Celui qui attribut ce dont il est besoin

Yâ monaffessa-l-korobât
Qui efface les peines

Yâ mo’teya-s-so’âlât
Qui donne ce qui est demandé

Yâ waliyya-r-raghabât
Qui possède ce qui est désiré

Yâ kâfeyya-l-mohemmât
Qui subvient aux besoins

Yâ man yakfi men kolle shay’en wa lâ yakfi menho shay’on fi-s-samâwâte wa-l-ardh
Ô Qui subvient à toute chose et aucune chose dans les cieux et sur la terre ne peut se passer de Lui

As’aloka behaqqe Mohammaden khâteme-n-nabiyyina wa Aliyyen Amir-el-mo’menina wa be-haqqe Fâtemata bente Nabiyyeka wa be-haqqe-l-Hassane wa-l-Hossayn
Je te demande par le droit de Mohammad , Sceau des Prophetes, et de Ali Princes des croyants, par le droit de Fatemah , fille de Ton prophete , et de Hassan et Hussayn

Fa enni behem atawajjaho elayka fi maqâmi hâdhâ wa behem atawassalo wa behem atashaffa’o elayka
Par eux je me tourne vers Toi depuis cet endroit , par eux je demande recours, par eux je demande intercession auprès de Toi

Wa be-haqqehem as’aloka wa oqsimo wa a’zimo 'alayka wa be-sh-sha’ne-l-ladhi lahom 'indaka
Par leur droit, je Te demande et je Te conjure avec force et détermination, par le statut qu’il ont auprès de Toi
Wa be-l-qadre-ladhi lahom 'indaka wa be-l-ladhi fadhaltohom 'ala-l-'âlamin
E par la valeur qu’ils ont pour Toi par laquelle Tu les a privilégiés par rapport aux mondes

Wa b-esmeka-lladhi ja’altaho 'indahom wa behi khasastahom douna-l-'âlamin wa behi abantahom wa abanta fadhlahom men fadhle-l-'âlamin hatta fâqa fadhlahom fadhla-l-'âlamina jami’an
Et par Ton Nom que Tu a place auprès d’eux et que Tu as particulièrement attribué en dehors des mondes et par lequel Tu les as distingués et Tu as distingué leur mérite au-delà du mérite des mondes à tel point que leur mérite dépasse le mérite de (tous) les mondes réunis


Dernière édition par Soudeh le Ven 19 Juin 2009 - 22:44, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Ziyârat Alqameh !   Ven 19 Juin 2009 - 21:50

As’aloka an tosalliya ‘alâ Mohammaden wa âle Mohammaden wa an takshefa ‘anni shammi wa hammi wa karbi wa takfiyaniya-l-mohemma men omouri wa taqdhiya ‘anni dayni
Je te demande de prier sur Mohammad et la famille de Mohammad et d’effacer ma peine, mon souci et mon désarroi, de subvenir à la gravité de mes affaires , de régler ma dette,

Wa tojirani men-al-faqre wa tojirani men-al-fâqate
Et de me protéger de la pauvreté, de me protéger du besoin

Wa toghniyani ‘an-el-mas’alate el-al-makhlouqina
Et de me dispenser d’avoir à demander aux créatures

Wa takfiyani hamma man akhâfo hammaho wa ‘osra man akhâfo ‘osraho wa hozounata man akhâfo hozounataho wa sharra man akhâfo sharraho ma makra man akhâfo makraho wa baghya man akhâfo baghyaho wa jawra man akhâfo jawraho wa sultana man akhâfo soltânaho wa kayda man akhâfo kaydah wa maqdorata man akhâfo maqdorataho ‘alayya
Et d’écarter de moi le souci de celui dont je crains le souci, la rigueur de celui dont je crains la rigueur, la peine de celui dont je crains la peine, le mal de celui dont je crains le mal, la ruse de celui dont je crains la ruse, l’injustice de celui dont je crains l’injustice, l’oppression de celui dont je crains l’oppression, le pouvoir de celui dont je crains le pouvoir, la fourberie de celui dont je crains la fourberie, la puissance de celui dont je crains la puissance sur moi

Wa tarodda ‘anni kayda-l-kayadate wa makra-l-makarah
Et de détourner de moi la ruse des ruses et la fourberie des fourbes

Allâhomma man arâdani fa ared-ho wa man kâdani fa ked-ho
Allâhomma, à celui qui me veut du mal retourne-lui ce mal, celui qui veut me tromper retourne sur lui sa tromperie

Wa-sref ‘anni kaydaho wa makraho wa ba’saho wa amâniyyaho
Et détourne de moi sa ruse, sa fourberie, son adversité et ses machinations

Wa-mna’ho ‘anni kayfa she’ta wa anna she’ta
Emêchpe-le (de me causer du tort) comme Tu veux et quand Tu veux

Allâhomma-shghalho ‘anni be’faqren lâ tajboroho wa be-balâ’en lâ tastoroho wa be-fâqaten lâ tassodoha wa be-soqmen lâ to’afihi wa dhollen lâ to’ezzoho wa be-maskanaten lâ tajborohâ
Allâhomma, occupe le par une misère dont Tu ne le relèveras pas, par une épreuve dont Tu ne le protégeras pas, par une indigence dont tu ne le soustrairas pas par une maladie dont Tu ne le guériras pas , par une humiliation dont Tu ne le relèvera pas et par une pauvreté dont Tu ne le délivrera pas

Allâhomma-dhreb be-dh-dholli nasba ‘aynayhi wa-dkhel ‘alayhi-l-faqra fi manzelehi wa-l-‘ellata wa-s-soqma fi badanehi hatta tashghalho ‘anni be shoghlen shâghelen lâ farâgha laho
Allâhomma mets le face à l’humiliation et fais entrer la pauvreté dans sa maison et la maladie et le mal dans son corps afin que Tu l’occupes et le détournes de moi sans cesse et pour toujours

Wa-nsihi kama ansaytaho dhekraka wa-khodh ‘anni be-sam’ehi wa lesânehi wa yadehi wa rejlehi wa qalbehi wa jami’e jawârehehi
Fais lui oublier mon souvenir comme il a oublié le Tien. Détourne de moi son oreille, son regard, sa langue, sa main , son pas, son cœur, et tous ses membres

Wa-dkhel ‘alayhi fi jami’e dhâleka-s-soqma wa lâ tashfehei hatta taj’ala dhâleka laho shoghlan shâghelan behi ‘anni wa ‘an dhekri
Fais pénétrer la maladie dans chacun d’eux et ne le guéris pas afin que cela soit pour lui une préoccupation qui le détourne de moi et de mon souvenir

Wa-kfeni yâ kâfiya mâ lâ yakfi sewâka fa ennaka-l-kâfi lâ kâfi sewâka wa mofarrejon lâ mofarreja sewâka wa moghithon lâ moghitha sewâka wa jâron lâ jâra sewâka
Et protège moi, Toi qui protège de ce que nul autre que Toi ne protège, car Tu es le Protecteur et nul autre protecteur que Toi, Tu es celui qui délivre et nul autre délivreur que Toi, Tu es celui qui vient au secours et nul autre secoureur que Toi, Tu es celui qui défend et nul autre défenseur que Toi ,

Khâba man kâna jâroho sewâka wa moghithoho sewâka wa mafza’oho elâ sewâka wa mahraboho elâ sewâka wa malja’oho elâ ghayreka wa manjaho men makhlouqen ghayreka
Est perdant autre que Toi, pour abri autre que Toi, pour asile autre que Toi et pour sauveur une des créatures , en dehors de Toi celui qui prend pour protecteur autre que Toi, pour secours autre que Toi, pour refuge
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Ziyârat Alqameh !   Ven 19 Juin 2009 - 21:59

Fa anta theqati wa rajâ’i wa mafza’I wa mahrabi wa maljâyi wa manjâya
Tu es ma confiance, mon espoir, mon refuge, mon abri , mon asile et mon salut

Fa beka astafteho wa beka astannjeho wa be Mohammaden wa âle Mohammaden atawajjaho elayka wa atawassalo wa atashaffa’o
A Toi, je demande la réussite et le succès et par Mohammad et la famille de Mohammad , je me tourne vers Toi et je demande recours et intercession

Fa as’aloka Yâ Allâho Yâ Allâho Yâ Allâh fa laka-l-hamdo wa laka-sh-shokro wa elayka-l-moshtakâ wa anta-l-mosta’ân
et je Te demande o Allâh O Allâh O Allâh ! à Toi la louange et le remerciement , vers Toi s’élève la plainte et à Toi je demande de l’aide

Fa as’aloka yâ Allâho Yâ Allâho Yâ Allâh be-haqqe Mohammaden wa âle Mohammad an tosalliya ‘alâ Mohammaden wa âle Mohammad
Je te demande o Allâh o Allâh o Allâh ! , de prier sur Mohammad et la famille de Mohammad

Wa an takshefa ‘anni ghammi wa hammi wa karbi fi maqâmi hâdhâ kamâ kashafta ‘an Nabiyyeka hammaho wa ghammaho wa karbaho wa kafataho hawla ‘adommehi
Et d’effacer ma peine , mon souci et mon désarroi dans cet endroit(même) comme Tu as effacé la peine , le souci et désarroi de Ton Prophete et comme Tu l’a protégé de la menace de son ennemi

Fa-kshef ‘anni kamâ kashafta ‘anho wa farrej ‘anni kamâ farrajta ‘anho wa-kfeni kamâ kafaytaho
Défends moi comme Tu l’a défendu , délivre moi comme Tu l’as délivré, protégé moi comme Tu l’as protégé

Wa-sref ‘anni hawla mâ akhâfo hawlaho wa ma’onata mâ akhâfo ma’ounataho wa hamma mâ akhâfo hammaho be-lâ ma’onaten ‘alâ nafsi men dhâleka
Détourne de moi la menace de ce dont je crains la menace, la difficulté de ce dont je crains la difficulté et le souci de ce dont je crains le souci, sans que cela ne me cause du tort

Wa-srefni be-qadhâ’e hawâ’eji wa kefâyate mâ ahammani hammoho men amre âkherati wa donyâya
Fais que je reparte (d’ici) mes demandes exaucées et ayant obtenu la résolution de ce qui me cause peine et souci pour ma vie dans l’au-delà et ici-bas

Yâ Amira-l-mo’menina wa yâ Abâ Abdellâh ‘alayka menni salâmo-llâhe Abadan mâ baqito wa baqeya-l-laylo wa-n-nahâr
O Amir ol Momenin , O Aba Abdellah , sur toi le salâm d’Allâh pour toujours tant que j’existe et que durent la nuit et le jour

Wa lâ ja’alaho-llâho âkhera-l-‘ahde men ziyâretekomâ wa lâ farraqa-llâho bayni wa baynakomâ
Qu’Allâh ne fasse pas que ce soit mon dernier engagement à venir vous rendre visite et qu’Allâh ne me sépare de vous

Allâhomma ahyeni hayâta Mohammaden wa dhoriyyâtehi wa ametni mamâtahom wa tawaffani ‘alâ mellatehem wa-hshorni fi zomratehem
Allâhomma fais moi vivre comme ont vécu Mohammah et sa descendance et fais moi mourir comme ils sont morts. Fais que je décède en membre de leur communauté et que je sois ressuscité parmi leur groupe

Wa lâ tofarreq bayni wa baynahom tarfata ‘aynen Abadan fi-d-donyâ wa-l-âkherah
Ne me sépare jamais d’eux un seul instant dans le monde d’ici-bas et dans l’autre monde

Yâ Amir-al-mo’menina way â Abâ Abdellâh ataytokomâ zâ’eran wa motawasselan ela-llâh rabbi wa rabbekomâ
O Amir ol Mo’menin , O Abâ Abdellâl , je suis venu vous rendre visite demandant recours à Allâh , votre Seigneur et le mien

Wa motawajjehan elayhi bekomâ wa mostashfe’an bekomâ ela-llâh fi hâjati hâdhehi
Me tournant vers Lui par votre intermédiaire et requérant votre intercession auprès d’Allâh dans cette demande

Fa-shfa’âli enna lakomâ ‘enda-llâhe-l-maqâma-l-mahmoud wa-l-jâha-l-wajiha ma-l-manzela-r-rafi’a wa-l-wassilah
Alors intercédez pour moi car vous avez auprès d’Allâh rang louable, honneur, considération, degré élevé et crédit

Enni anqalebo 'ankomâ montazeran le-tanajjoze-l-hâjâte wa qadhâ’ehâ wa najâhehâ men-allâh be-shafâ’atekomâ lie la-llâh fi dhâleka
Je repars d’auprès de vous m’attendant à ce que ma demande soit exaucée , que son accomplissement et sa réussite soient accordés par Allâh grâce à votre intercession pour moi auprès d’Allâh
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Ziyârat Alqameh !   Ven 19 Juin 2009 - 22:20

Fa lâ akhibo wa lâ yakouno monqalabi monqalaban khâ’eban khâseran bal yakouno monqalabi monqalaban râjehan moflehan monjehan mostajâban be-qadhâ’e jami’e hawâ’eji wa tashaffa’âli ela-llâh
Que je ne sois pas déçu(e) et que je ne reparte pas avec perte de dommage , mais que je reparte avec l’espoir du succès , de la réussite et de l’accomplossement favorable de toutes mes demandes . Alors interceddez pour moi auprès d’Allah

Enqalabto 'alâ mâ shâ’a-llâh wa lâ hawla wa lâ qowwata ellâ be-llâh mofawwedhan amri ela-llâh
Je repars avec ce qu’Allah veut et décide, il n’y a de puissance et de force qu’en Allah, m'en remettant à Allah, prenant refuge en Lui, reposant ma confiance sur Allah

Wa aqoulo hasbiya-llâh wa kafâ same’a-llâh leman da’â layssa li warâ’a-llâh wa warâ’akom yâ sâdati montahâ mâ shâ’a rabbi kâna wa mâ lam yasha’ lam yakon wa lâ hawla wa lâ qowwata ellâ be-llâh
et je dis ; « Allah me suffit, Allah entend celui qui L'invoque , je n'ai en dehors d'Allah et de vous , O mes maîtres, d'autre exprémité. Ce qu'Allah veut est , ce qu'Il ne veut pas n'est pas. Il n'y a de puissance et de force qu'en Allah !»

Astawde’okoma-llâh wa lâ ja’alaho-llâho âkhera-l-‘ahde menni elaykomâ
je vous fais mes adieux et qu'Allah n'en fasse pas mon dernier engagement envers vous

Ensafato yâ sayyidi yâ Amir-al-mo’menina wa maqlâya wa anta yâ Aba Abdellâh yâ sayyedi wa salami ‘alaykomâ motasselan mâ-t-tassala-l-laylo wa-n-nahâro wâselan dhâleka elaykomâ ghayro mahjouben ‘ankomâ salami enshâAllah
je repars , O mon seigneur, O Amir ol Mo''menin , et toi , O Aba Abdellâh , sur vous mon salâm tant que se suivent la nuit et le jour. Que mon salâm soit perpétuellement sur vous et que, si Allah veut, il soit objet de votre agrément

Wa as’aloho be-haqqekomâ an yashâ’a dhâleka wa yaf’ala fa ennaho hamidon majid
Et je Lui demande par votre droit de vouloir cela et de l'accomplir car Il est digne d'éloges et noble

Enqalabto yâ sayyediyya ankomâ tâ’eban hâmedan le-llâh shâkeran râjeyan le-l-ejâbate ghayra â’essan wa lâ qâneten â’eban 'âedan râje’an elâ ziyâratekomâ bal jâje’on ‘âedon enshâAllah wa lâ hawla wa lâ qowwata ellâ be-llâh
je repars d'auprès de vous , O mes maîtres , ayants fait acte de repentir , louant et remerciant Allâh , et espérant une réponse. Sans être désespéré ni découragé, de nouveau, je reviendrai vous rendre visite sans me lasser de vous et de vous visiter. Si Allah veut, je reviendrai vvous voir. Il n'y a de puissance et de forrce qu'en Allah

Yâ sâdati raghebto elaykomâ wa elâ ziyâratekomâ ba’da an zaheda fikomâ wa fi ziyaratekomâ ahlo-d-donyâ
O mes seigneurs , je suis venu à vous pour vous rendre visite avec désir et empressement alors que gens du monde d'ici-bas ont renoncé à vous rendre visite

Fa lâ khayyabtaniya-llâho mâ rajawto wa mâ ammalto fi ziyâratekomâ ennaho qaribon mojib
Alors qu'Allah ne me prive pas de ce que j'espere et de ce que je souhaite en vous rendant visite car Il est proche et Il exauce (les demandes) .

traduit par ; A. Al Alavi
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: La ziyârat Achourâ !   Mer 24 Juin 2009 - 11:49

As-salâmo alyka yâ Abâ Abdellâh
السَّلَامُ عَلَيْکَ يَا أَبَا عَبْدِ اللَّهِ
Sur toi le salâm, Abâ Abdellâh

As-salâmo alayka ya bna Rasuule-llâh
السَّلَامُ عَلَيْکَ يَا ابْنَ رَسُولِ اللَّهِ
Sur toi le salâm , fils de l’Envoyé d’Allâh

As-salamo alayka ya bna Amire-l-mo’menin wa bna Sayyede-l-wassiyin
السَّلَامُ عَلَيْکَ يَا ابْنَ أَمِيرِ الْمُؤْمِنِينَ وَ ابْنَ سَيِّدِ الْوَصِيِّينَ
Sur toi le salâm, fils d’Amir ol Mo’menin et du Maître des Successeurs

As-salâmo alayka ya bna Fâtemata Sayyedate nessâ’e-âlamin
السَّلَامُ عَلَيْکَ يَا ابْنَ فَاطِمَةَ سَيِّدَةِ نِسَاءِ الْعَالَمِينَ
Sur toi le salâm , fils de fâtimah Maîtresse des femmes des mondes

As-salâmo alayka yâ thâra-llâh wa bna thâreh wa-l-metra-l-mawtour
السَّلَامُ عَلَيْکَ يَا ثَارَ اللَّهِ وَ ابْنَ ثَارِهِ وَ الْوِتْرَ الْمَوْتُورَ
Sur toi le salâm toi dont Allah réclamera la vengeance et fils de celui dont Allah réclamera la vengeance , toi l’offensé pour lequel justice sera demandée

As-salâmo alayka wa ‘ala-l-arwâhe-l-llati hallat be fenâ’ek
السَّلَامُ عَلَيْکَ وَ عَلَى الْأَرْوَاحِ الَّتِي حَلَّتْ بِفِنَائِکَ
Sur toi le salâm et sur les âmes qui demeurent en ton seuil

Alaykom menni jami’an salâmollahe Abadan mâ baqito wa baqeya-l-laylo wan-nahâr
عَلَيْکُمْ مِنِّي جَمِيعاً سَلَامُ اللَّهِ أَبَداً مَا بَقِيتُ وَ بَقِيَ اللَّيْلُ وَ النَّهَارُ
Sur vous tous de ma part le salâm d’Allah pour toujours , tant que j’existe et que durent la nuit et le jour

Yâ Aba Abdellâh laqad ‘azhomate-r-raziyya wa jallat wa ‘azhomate-l-mosibato beka ‘alaynâ wa ‘alâ jami’e ahl-el-eslâm
يَا أَبَا عَبْدِ اللَّهِ لَقَدْ عَظُمَتِ الرَّزِيَّةُ وَ جَلَّتِ الْمُصِيبَةُ بِکَ عَلَيْنَا وَ عَلَى جَمِيعِ أَهْلِ الْإِسْلَامِ
O Abâ Abdellah , le Malheur de ta perte est immense et cette épreuve est terrible et difficile à supporter pour nous et pour tous les gens de l’Islam

Wa jallat wa ‘azomat mosibatoka fi-s-samâwâte ‘alâ jami’e ahle-s-samâwât
وَ جَلَّتْ وَ عَظُمَتْ مُصِيبَتُکَ فِي السَّمَاوَاتِ عَلَى جَمِيعِ أَهْلِ السَّمَاوَاتِ
Et pour tous ceux qui demeurent dans les cieux aussi ce Malheur est terrible et immense

Fa la’ana-llâho ommatan assassat asâsa-zh-zholme wa-l-jawre ‘alaykom Ahle-l-Bayt
فَلَعَنَ اللَّهُ أُمَّةً أَسَّسَتْ أَسَاسَ الظُّلْمِ وَ الْجَوْرِ عَلَيْکُمْ أَهْلَ الْبَيْتِ
Qu’Allah maudisse un peuple qui a édifié les fondements de l’injustice et de l’oppression sur vous, Ahl al Bayt

Wa la’ana-llâho ommatan dafa’atkom ‘an maqâmekom wa azâlatkom ‘an marâtebekomo-llati rattabakomo-llâho fihâ
وَ لَعَنَ اللَّهُ أُمَّةً دَفَعَتْکُمْ عَنْ مَقَامِکُمْ وَ أَزَالَتْکُمْ عَنْ مَرَاتِبِکُمُ الَّتِي رَتَّبَکُمُ اللَّهُ فِيهَا
Qu’Allah maudisse un people qui vous a interdit le rang dont vous étiez dignes et qui a usurpé le degré qu’Allah vous avait particulièrement octroyé

Wa la’ana-llâho ommatan qataltkom wa la’anallâho-l-momahhedina lahom be-t-tamkine men qetâlekom
وَ لَعَنَ اللَّهُ أُمَّةً قَتَلَتْکُمْ وَ لَعَنَ اللَّهُ الْمُمَهِّدِينَ لَهُمْ بِالتَّمْکِينِ مِنْ قِتَالِکُمْ
Qu’Allah maudisse un peuple qui vous a assassiné et qu’Il maudisse ceux qui lui ont facilité la réalisation de ce meurtre

Bare’to ila-llâhe wa elaykom menhom wa men ashiâ’ehem wa atbâ’ehem wa awliyâ’ehem
بَرِئْتُ إِلَى اللَّهِ وَ إِلَيْکُمْ مِنْهُمْ وَ مِنْ أَشْيَاعِهِمْ وَ أَتْبَاعِهِمْ وَ أَوْلِيَائِهِمْ
Auprès d’Allah et auprès de vous je déclare mon rejet d’eux, de leurs partisans, de leurs fidèles et de leurs amis

Yâ Abâ Abdellâh enni selmon leman sâlemekom wa harbon leman hârebakom elâ yawme-l-qiyâmah
يَا أَبَا عَبْدِ اللَّهِ إِنِّي سِلْمٌ لِمَنْ سَالَمَکُمْ وَ حَرْبٌ لِمَنْ حَارَبَکُمْ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ
O Aba Abdellah , je suis en paix avec ceux qui sont en paix avec vous et je suis en guerre contre ceux qui sont en guerre contre vous, jusqu’au jour de la résurrection

Wa la’ana-llâho âla Ziyâd wa âla Marwân wa la'ana-llâho bani Omayyata qâtebah , Wa la’ana-llâho-bna Marjâna wa la'ana-llâho Omara-bna Sa’den wa la’ana-llâho Shemrâ
وَ لَعَنَ اللَّهُ آلَ زِيَادٍ وَ آلَ مَرْوَانَ وَ لَعَنَ اللَّهُ بَنِي أُمَيَّةَ قَاطِبَةً وَ لَعَنَ اللَّهُ ابْنَ مَرْجَانَةَ وَ لَعَنَ اللَّهُ عُمَرَ بْنَ سَعْدٍ وَ لَعَنَ اللَّهُ شِمْراً
Qu’Allah maudisse les gens du Ziyâd et les gens de Marwân. Qu’Allah maudisse tous les Bani Omayyah sans exception. Qu’Allah maudisse Ibn Marjânah. Qu’Allah maudisse Omar Ibn Sa’d. qu’Allah maudisse Shemr.


Dernière édition par Soudeh le Mer 24 Juin 2009 - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Ziyârat Alqameh !   Mer 24 Juin 2009 - 11:52

Wa la’ana-llâho ommatan asrajat wa aljamat wa tanaqqabat le qetâleka
وَ لَعَنَ اللَّهُ أُمَّةً أَسْرَجَتْ وَ أَلْجَمَتْ وَ تَنَقَّبَتْ وَ تَهَيَّأَتْ لِقِتَالِکَ
Qu’Allah maudisse un peuple qui est monté en selle, qui a bridé ses chevaux et qui s’est préparé en vue de te combattre

Be abai anta wa ommi laqad ‘azhoma mosâbi beka
لِقِتَالِکَ بِأَبِي أَنْتَ وَ أُمِّي لَقَدْ عَظُمَ مُصَابِي بِکَ
Par mon père et ma mere (qu’ils soient ta rançon) , la peine que je ressens pour toi est immnse

Fa as’alo-llâha-lladhi akrama maqâmaka qa akramani beka an yarzoqani talaba thâreka ma’a emâmen mansour men Ahle-Bayte Mohammaden salla-llâho ‘alayhi wa âleh
فَأَسْأَلُ اللَّهَ الَّذِي أَکْرَمَ مَقَامَکَ وَ أَکْرَمَنِي بِکَ أَنْ يَرْزُقَنِي طَلَبَ ثَارِکَ مَعَ إِمَامٍ مَنْصُورٍ مِنْ أَهْلِ بَيْتِ مُحَمَّدٍ ص
Je demande à Allah , qui t’a honnoré de ton rang et par toi m’a honoré, qu’il m’octroie de te venger au côté d’un Imam victorieux des gens de la Maison de Mohammad (sawa)

Allâhomma j’alni ‘endaka wajihan bel-Hossayn ‘alayhi-s-salâm fi-d-donyâ wa-l-âkherah
اللَّهُمَّ اجْعَلْنِي عِنْدَکَ وَجِيهاً بِالْحُسَيْنِ فِي الدُّنْيَا وَ الْآخِرَةِ
Allâhomma fais que par (la grâce de) Hossayn –alayhi-ssalâm) je mérite Ta considération dans le monde d’ici-bas et dans l’autre monde

Yâ Abâ Abdellâh enni ataqarrabo ela-llâh wa elâ Rassulehi wa elâ Amire-l-mo’menin wa elâ Fâtemah wa ela-l-Hassane wa elayka be mowâlâteka wa be-l-barâ’ate memman assassa assâssa-zh-zholme wa-l-jawre ‘alaykom

يَا أَبَا عَبْدِ اللَّهِ إِنِّي أَتَقَرَّبُ إِلَى اللَّهِ وَ إِلَى رَسُولِهِ وَ إِلَى أَمِيرِ الْمُؤْمِنِينَ وَ إِلَى فَاطِمَةَ وَ إِلَى الْحَسَنِ وَ إِلَيْکَ بِمُوَالاتِکَ وَ بِالْبَرَاءَةِ مِمَّنْ قَاتَلَکَ وَ نَصَبَ لَکَ الْحَرْبَ وَ بِالْبَرَاءَةِ مِمَّنْ أَسَّسَ أَسَاسَ الظُّلْمِ وَ الْجَوْرِ عَلَيْکُمْ

O Abâ Abdellah , je demande à être rapproché d’Allah, de Son Envoyé, de Amir ol Mo’menin , de Fatemah, de Hassan et de toi en raison de mo amour pour toi et de mon rejet et de mon désaveu de ceux qui t’ont combattu et t’ont déclaré la guerre et de mon rejet de ceux qui ont bâti les fondements de l’injustice et de l’oppression sur vous

Wa abra’o ela-llâh wa elâ Rassulehi memman assassa assâsa dhalek wa banâ ‘alayhi bonyânaho wa jarâ fi zholmehi wa jawrehi ‘alaykom wa ‘alâ ashyâ’ekom
وَ أَبْرَأُ إِلَى اللَّهِ وَ إِلَى رَسُولِهِ مِمَّنْ أَسَّسَ ذَلِکَ وَ بَنَى عَلَيْهِ بُنْيَانَهُ وَ جَرَى فِي ظُلَمِهِ وَ جَوْرِهِ عَلَيْکُمْ وَ عَلَى أَشْيَاعِکُمْ
Je déclare auprès d’Allah et de Son Envoyé mon rejet de qui a bâti ces fondements et a élevé dessus son édifice et a donné cours à son oppression et à son injustice sur vous et vos partisans

Bare’to ela-llâh wa elaykom menhom wa ataqarrabo ela-llâh thomma elaykom be mowâlâtekom wa mowâlâte waliyyikom wa be-l-barâ’ate men a’dâ’ekom wa-n-nâssebina lakomo-l-harba wa be-l-barâ’ate men ashyâ’ehem wa abtâ’ehem
بَرِئْتُ إِلَى اللَّهِ وَ إِلَيْکُمْ مِنْهُمْ وَ أَتَقَرَّبُ إِلَى اللَّهِ ثُمَّ إِلَيْکُمْ بِمُوَالاتِکُمْ وَ مُوَالاةِ وَلِيِّکُمْ وَ بِالْبَرَاءَةِ مِنْ أَعْدَائِکُمْ وَ النَّاصِبِينَ لَکُمُ الْحَرْبَ وَ بِالْبَرَاءَةِ مِنْ أَشْيَاعِهِمْ وَ أَتْبَاعِهِمْ
Je les désavoue auprès d’Allah et de vous et je demande à être rapproché d’Allah puis de vous en raison de mon allégeance envers vous et de l’allégeance envers votre Wali et en raison de mon rejet de vos ennemis et de ceux qui vous ont déclaré la guerre et le rejet de leurs partisans et de ceux qui les ont suivis

Enni selmon leman sâlamakom wa harbon leman hârabakom wa waliyyon leman wâlâkom wa ‘adowwon leman ‘âdâkom
إِنِّي سِلْمٌ لِمَنْ سَالَمَکُمْ وَ حَرْبٌ لِمَنْ حَارَبَکُمْ وَ وَلِيٌّ لِمَنْ وَالاکُمْ وَ عَدُوٌّ لِمَنْ عَادَاکُمْ
Je suis en paix avec qui est en paix avec vous , je suis l’ami de qui est votre ami et l’ennemi de qui est votre ennemi

Fa ‘as’alo-llâha-lladhi akramani be ma’refatekom wa ma’refate awliyâ’ekom wa wa razaqaniya-l-barâ’ata men a’dâekom an yaj’alani ma’akom fi-d-donyâ wa-l-âkherah wa an yothabbeta li ‘endakom qadama sedqen fi-d-donyâ wa-l-âkherah
فَأَسْأَلُ اللَّهَ الَّذِي أَکْرَمَنِي بِمَعْرِفَتِکُمْ وَ مَعْرِفَةِ أَوْلِيَائِکُمْ وَ رَزَقَنِي الْبَرَاءَةَ مِنْ أَعْدَائِکُمْ أَنْ يَجْعَلَنِي مَعَکُمْ فِي الدُّنْيَا وَ الْآخِرَةِ وَ أَنْ يُثَبِّتَ لِي عِنْدَکُمْ قَدَمَ صِدْقٍ فِي الدُّنْيَا وَ الْآخِرَةِ
Je demande à Allah , qui m’a honoré de votre connaissance et de la connaissance de vos amis et m’a gratifié de désavouer vos ennemis, qu’Il me donne place auprès de vous dans le monde d’ici-bas et dans l’autre monde et qu’il me confirme dans un état de sincérité fidèle envers vous dans le monde d’ici-bas et dans l’autre monde

Wa as’aloho an yoballeghaniya-l-maqâma-l-mahmoud lakom ‘enda-llâh wa an yarzoqani talaba thârekom ma’a emâmen hodan mahdiyyen zhâheren nâteqen be-l-haqqe menkom
وَ أَسْأَلُهُ أَنْ يُبَلِّغَنِي الْمَقَامَ الْمَحْمُودَ لَکُمْ عِنْدَ اللَّهِ وَ أَنْ يَرْزُقَنِي طَلَبَ ثَارِي مَعَ إِمَامٍ مَهْدِيُّ ظَاهِرٍ نَاطِقٍ مِنْکُمْ
Et je Lui demande de me faire atteindre au rang élogieux que vous avez auprès d’Allah de me gratifier de réclamer votre vengeance au côté d’un Imam guidé (par Allah) et guidant (les hommes), apparaissant et annonçant la vérité, de parmi vous

Wa as’alo-llâho be haqqekom wa be-sh-sha’ne-lladhi lakom ‘endaho an yo’tiyani be mosâbi bekom afdhala mâ yo’ti mosâban be mossibatehi mosibatan mâ a’zhamahâ wa a’zhama raziyyatahâ fe-l-eslâm wa fi jami’e-s-samâwâte wa-l-ardh
وَ أَسْأَلُ اللَّهَ بِحَقِّکُمْ وَ بِالشَّأْنِ الَّذِي لَکُمْ عِنْدَهُ أَنْ يُعْطِيَنِي بِمُصَابِي بِکُمْ أَفْضَلَ مَا يُعْطِي مُصَاباً بِمُصِيبَتِهِ مُصِيبَةً مَا أَعْظَمَهَا وَ أَعْظَمَ رَزِيَّتَهَا فِي الْإِسْلَامِ وَ فِي جَمِيعِ أَهْلِ السَّمَاوَاتِ وَ الْأَرْضِ
Je demande à Allah , de par votre droit et par le statut que vous avez auprès de Lui, qu’Il me donne pour mon affliction pour vous mieux que ce qu’Il donne à un malheureux atteint par une peine aussi grande que celle-ci et dont le préjudice est aussi immense pour l’Islam et pour tous les cieux et la terre

Allâhomma-ja’lni fi maqâmi hâdhâ memman tanâloho menka salawâton wa rahmaton wa maghferah
اللَّهُمَّ اجْعَلْنِي فِي مَقَامِي هَذَا مِمَّنْ تَنَالُهُ مِنْکَ صَلَوَاتٌ وَ رَحْمَةٌ وَ مَغْفِرَةٌ
Allâhomma place moi parmi ceux qui, dans cet endroit , Tu combles de Tes prières, de Ta miséricorde et de Ton pardon
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Ziyârat Alqameh !   Mer 24 Juin 2009 - 11:56

Allâhomma-ja’al mahyâya mahyâ Mohammaden wa âle Mohammad wa mamâti mamâta Mohammaden wa âle Mohammad
اللَّهُمَّ اجْعَلْ مَحْيَايَ مَحْيَا مُحَمَّدٍ وَ آلِ مُحَمَّدٍ وَ مَمَاتِي مَمَاتَ مُحَمَّدٍ وَ آلِ مُحَمَّدٍ
Allâhomma fais moi vivre de la façon dont ont vécu Mohammad et la Famille de Mohammad et fais moi mourir de la façon dont sont morts Mohammad et la Famille de Mohammad

Allâhomma enna hâdhâ yawmon tabarrakat behi Banou Omayyata wa-bno âkelate-l-akbâde-l-la’ino-bno-l-la’ine ‘alâ lesâneka wa lesâne Nabiyyika salla-llâh ‘alayhi wa âlehi fi kolle mawtenen wa mawqefen waqafa fihi Nabiyyoka salla-llâh ‘alayhi wa âlehi
اللَّهُمَّ إِنَّ هَذَا يَوْمٌ تَبَرَّکَتْ بِهِ بَنُو أُمَيَّةَ وَ ابْنُ آکِلَةِ الْأَکْبَادِ اللَّعِينُ بْنُ اللَّعِينِ عَلَى لِسَانِ نَبِيِّکَ ص فِي کُلِّ مَوْطِنٍ وَ مَوْقِفٍ وَقَفَ فِيهِ نَبِيُّکَ صَلَوَاتُکَ عَلَيْهِ وَ آلِهِ
Allâhomma, c’est un jour dont se sont félicités les Bani Omayya et le fils de la dévoreuse de foie, le maudit fils de maudit, (maudit) par Ta bouche et par la bouche de Ton prophète (sawa)

Allâhomma-l’an Abâ Sofyân wa Mo’âweya wa Yazida-bna Mo’âweya ‘alayhem menka-l-la’nato abada-l-âbedin
اللَّهُمَّ الْعَنْ أَبَا سُفْيَانَ وَ مُعَاوِيَةَ بْنَ أَبِي سُفْيَانَ وَ يَزِيدَ بْنَ مُعَاوِيَةَ عَلَيْهِمْ مِنْکَ اللَّعْنَةُ أَبَدَ الْآبِدِينَ
Allâhomma, maudis Abâ Sofyân , Mo’âwiyah , et Yazid fils de Mo’âwiyah ; que Ta malédiction soit sur eux pour l’éternité

Wa hâdhâ yawmon farehat behi âlo Ziyad wa âlo Marwân be qatlehemo-l-Hossayn salawâto-llâh ‘alayhi
وَ هَذَا يَوْمٌ فَرِحَتْ بِهِ آلُ زِيَادٍ وَ آلُ مَرْوَانَ بِقَتْلِهِمُ الْحُسَيْنَ صَلَوَاتُ اللَّهِ عَلَيْهِ
C’est un jour dont se sont réjouis les gens de Ziyâd , et les gens de Marwân pour avoir assassiné Hossayn (as)

Allâhomma fa dhâ’ef ‘alayhemo-l-la’na menka wa-l-‘adhâba-l-alim
اللَّهُمَّ ضَاعِفْ عَلَيْهِمُ اللَّعْنَ مِنْکَ وَ الْعَذَابَ
Allâhomma décuple sur eux la malediction venant de Toi et le chatiment terrible

Allâhomma enni ataqarrabo elayka fi hâdha-l-yaqm wa fi mawqefi hâdhâ wa ayâme hayâti be-l-mawâlâte le Nabbiyyika wa âle Nabiyyika ‘alayhi wa ‘alayhemo-s-salâm
اللَّهُمَّ إِنِّي أَتَقَرَّبُ إِلَيْکَ فِي هَذَا الْيَوْمِ وَ فِي مَوْقِفِي هَذَا وَ أَيَّامِ حَيَاتِي بِالْبَرَاءَةِ مِنْهُمْ وَ اللَّعْنَةِ عَلَيْهِمْ وَ بِالْمُوَالاةِ لِنَبِيِّکَ وَ آلِ نَبِيِّکَ
Allâhomma , je recherché Ta proximité en ce jour, dans cet endroit et pour tous les jours de ma vie, par le rejet et le désaveu envers eux et la malediction sur eux et par l’amour pour Ton Prophète et la famille de Ton Prophète(sawa)


Puis on dit cent fois ;
Allâhomma-l’an awwala zhâlemen zhalama haqqa Mohammaden wa âle Mohammad wa âkhera tâbe’en laho ‘alâ dhâlik
اللَّهُمَّ الْعَنْ أَوَّلَ ظَالِمٍ ظَلَمَ حَقَّ مُحَمَّدٍ وَ آلِ مُحَمَّدٍ وَ آخِرَ تَابِعٍ لَهُ عَلَى ذَلِکَ
Allâhomma maudis le premier tyran qui a opprimé le droit de Mohammad et de la famille de Mohammad et le dernier qui l’a suivi en cela

Allâhomma-l’ane-l-‘esâbata-llati jâhadate –l-Hossayn wa shâya’at wa bâya’at wa tâba’at alâ qatleh
اللَّهُمَّ الْعَنِ الْعِصَابَةَ الَّتِي جَاهَدَتِ الْحُسَيْنَ وَ شَايَعَتْ وَ بَايَعَتْ عَلَى قَتْلِهِ
Allâhomma maudis le groupe qui a combattu Hossayn, qui a formé coalition , qui a pactisé et qui a suivi en vue de son assassinat

Allâhomma-l’anhom jami’an
اللَّهُمَّ الْعَنْهُمْ جَمِيعاً
Allâhomma maudis les tous


Puis on dit cent fois ;

As-salâmo ‘alaka yâ Abâ Abdellah wa ‘ala-l-arwâhe-llati hallat be fenâeka ‘alayka menni salâmo-llâh abadan mâ baqito wa baqiya-laylo wan-nahâr
السَّلَامُ عَلَيْکَ يَا أَبَا عَبْدِ اللَّهِ وَ عَلَى الْأَرْوَاحِ الَّتِي حَلَّتْ بِفِنَائِکَ عَلَيْکَ مِنِّي سَلَامُ اللَّهِ مَا بَقِيتُ وَ بَقِيَ اللَّيْلُ وَ النَّهَارُ
Sur toi le salâm ,Abâ Abdellâh et sur les âmes qui demeurent en ton seuil. Sur toi , de ma part, le salâm d’Allah pour toujours tant que j’existe et que durent la nuit et le jour

Wa lâ ja’alaho-llâh âkhera-l-‘ahde menni le ziyâratekom
وَ لَا جَعَلَهُ اللَّهُ آخِرَ الْعَهْدِ مِنِّي‏ لِزِيَارَتِکَ
Qu’Allah ne fasse pas que ce soit mon dernier engagement à vous rendre visite

As-salâmo ‘ala-l-Hossayn wa ‘alâ Aliyye-bne-l-Hossayn wa ‘alâ awlâde-l-Hossayn wa ‘alâ ashâbe-l-Hossayn
السَّلَامُ عَلَى الْحُسَيْنِ وَ عَلَى عَلِيِّ بْنِ الْحُسَيْنِ وَ عَلَى أَصْحَابِ الْحُسَيْنِ
Le salâm soit sur Hossayn, sur Ali fils de Hossayn , sur les enfants de Hossayn et sur les compagnons de Hossayn


Ensuite on dit ;

Allâhomma khossa anta awwala zhâlemen be-l-la’ne menni wa-bda’ behi awwalan thomma-l’an ath-thâniya wa-th-thâletha wa-r-râbe’
اللَّهُمَّ خُصَّ أَنْتَ أَوَّلَ ظَالِمٍ بِاللَّعْنِ مِنِّي وَ ابْدَأْ بِهِ أَوَّلًا ثُمَّ الثَّانِيَ ثُمَّ الثَّالِثَ ثُمَّ الرَّابِعَ
Allâhomma, attribue particulièrement ma malédiction au premier des oppresseurs et commence par lui en premier. Puis maudis le deuxième , le troisième et le quatrième

Allâhomma-l’an Yazida khâmessan wa-l’an ‘Obayda-llâhe-bne Ziyâd wa-bna Marjâna wa ‘Omara-bna Sa’den wa Shemran wa alâ Abi Sofyân wa âla Ziyâd wa âla Marwan elâ yawme-l-qiyamah
اللَّهُمَّ الْعَنْ يَزِيدَ بْنَ مُعَاوِيَةَ خَامِساً وَ الْعَنْ عُبَيْدَ اللَّهِ بْنَ زِيَادٍ وَ ابْنَ مَرْجَانَةَ وَ عُمَرَ بْنَ سَعْدٍ وَ شِمْراً وَ آلَ أَبِي سُفْيَانَ وَ آلَ زِيَادٍ وَ آلَ مَرْوَانَ إِلَى يَوْمِ الْقِيَامَةِ
Allâhomma , maudis Yazid en cinquième puis maudis ‘Obaydallâh Ibn Ziyâd, Ibn Marjânah, omar Ibn Sa’d, Shemr, les gens de Abou Sofyân, les gens de Ziyâd et les gens de Marwân jusqu’au jour de la résurrection


Puis on se met en prosternation (sojoud) et on dit ;

Allâhomma laka-l-hamdo hamda-sh-shâkerina laka ‘alâ mosâbehem al-hamdo le-llâhe ‘alâ ‘azhime raziyyati
اللَّهُمَّ لَکَ الْحَمْدُ حَمْدَ الشَّاکِرِينَ لَکَ عَلَى مُصَابِهِمْ الْحَمْدُ لِلَّهِ عَلَى عَظِيمِ رَزِيَّتِي
Allâhomma, louange à Toi de la louange de ceux qui te remercient de cette peine(qu’ils éprouvent pour Hossayn). Louange à Toi pour l’immensité de mon affliction

Allâhomma-rzoqni shafâ’ate-l-Hossayn yawma-l-woroud
Wa thabbet li qadama sedqen ‘endaka ma’a-l-Hossayn wa ashâbe-l-Hossayn alladhina badhalou mohajahom douna-l-Hossayn ‘alahi-s-salâm
اللَّهُمَّ ارْزُقْنِي شَفَاعَةَ الْحُسَيْنِ يَوْمَ الْوُرُودِ وَ ثَبِّتْ لِي قَدَمَ صِدْقٍ عِنْدَکَ مَعَ الْحُسَيْنِ وَ أَصْحَابِ الْحُسَيْنِ الَّذِينَ بَذَلُوا مُهَجَهُمْ دُونَ الْحُسَيْنِ
Allâhomma gratifie moi de l’intercession de Hossayn le jour de l’entrée(auprès de Toi) et confirme moi cet état de sincérité fidèle envers Toi au côté de Hossayn et des compagnons de Hossayn qui ont sacriofioé leur vie pour Hossayn(as)

Ensuite , après la ziyârat on fait une prière de deux rak’at .
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: Ziyârat Alqameh !   Mer 24 Juin 2009 - 12:08

Une façon simple de réciter la ziyarat Achourâ

Mawlâ Sharif Shirwâni rapporte du dixième Imam Ali ibn Mohammad al Hâdi(as) ; - celui qui récite le ziyârat Achourâ et dit une fois ;
« allâhomma-l'an awwala …. Jami'an » , puis il dit 99 fois ; « Allâhomma-l'anhom jami'an »

puis il dit une fois ; « As-salâmo alayka yâ Abâ Abdellah wa 'alâ … wa 'alâ shâbe-l-Hossayn »
Puis il dit 99 fois ; « As-salâmo 'ala-l-Hossayn wa 'alâ… ashâbe-l-Hossayn » .
C'es comme s'il avait récité les cent malédictions et les cent salutations en entier du début à la fin .
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ziyârat Alqameh !   Aujourd'hui à 23:04

Revenir en haut Aller en bas
 
Ziyârat Alqameh !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Philosophie / Spiritualité-
Sauter vers: