Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Le mérite des cinq prières

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
SUNNISME



Masculin Nombre de messages : 41
Age : 31
Réputation : 0
Points : 111
Date d'inscription : 12/05/2009

MessageSujet: Le mérite des cinq prières   Ven 22 Mai 2009 - 18:43

salam
قال الله تعالى :
« حَافِظُواْ عَلَى الصَّلَوَاتِ والصَّلاَةِ الْوُسْطَى وَقُومُواْ للهِ قَانِتِينَ »
سورة البقرة [2/238]


Allah ta^ala a dit : [Sourat Al-Baqarah / 'ayah 238] ce qui signifie : « Soyez persévérant pour les cinq prières, particulièrement pour la prière médiane, et levez-vous pour Allah pleins de crainte ».

Et Il dit ta^ala : قال الله تعالى :
« فَإِذَا قَضَيْتُمُ الصَّلاَةَ فَاذْكُرُواْ اللهَ قِيَامًا وَقُعُودًا وَعَلَى جُنُوبِكُمْ فَإِذَا اطْمَأْنَنتُمْ فَأَقِيمُواْ الصَّلاَةَ إِنَّ الصَّلاَةَ كَانَتْ عَلَى الْمُؤْمِنِينَ كِتَابًا مَّوْقُوتًا »
سورة النساء [4/103]


[Sourat An-Niça' / 'ayah 103] ce qui signifie : « ... Certes la prière a toujours été prescrite pour les croyants en des temps déterminés », c'est-à-dire les prières obligatoires dans leur temps.

Sache, ô mon frère musulman, que Allah tabaraka wa ta^ala a fait que les cinq prières aient une grande place dans la religion. Elles constituent la meilleure des œuvres après la croyance en Allah et en Son Messager, car le Prophète a dit :

[rapporté par Ibnou Majah] ce qui signifie : « Sachez que la meilleure de vos œuvres, c'est la prière ».

Et dans le recueil sahih de Ibnou Hibban, il est rapporté qu'un homme a demandé au Prophète : « Ô Messager de Allah, quelle est la meilleure œuvre ? » Il a répondu : ce qui signifie : « La prière ». L'homme répéta sa question une deuxième fois et le Messager a dit : ce qui signifie : « La prière ». L'homme posa sa question une troisième fois et le Messager de Allah a dit : ce qui signifie : « La prière ».

Ainsi la prière fait partie des choses les plus importantes de l'Islam que le Prophète nous ait recommandées et elle constitue un fondement de la religion. Celui qui l'accomplit comme l'a ordonné Allah ta^ala, avec ses conditions, ses piliers et ses bonnes manières, elle l'empèche de faire les péchés et les actes répréhensibles et ceci est la signification de Sa parole ta^ala : قال الله تعالى :
« اتْلُ مَا أُوحِيَ إِلَيْكَ مِنَ الْكِتَابِ وَأَقِمِ الصَّلاةَ إِنَّ الصَّلاةَ تَنْهَى عَنِ الْفَحْشَاء وَالْمُنكَرِ وَلَذِكْرُ اللهِ أَكْبَرُ وَاللهُ يَعْلَمُ مَا تَصْنَعُونَ »
سورة العنكبوت [29/45]


[Sourat Al-^Ankabout / 'ayah 45] ce qui signifie : « Certes la prière préserve des actes répréhensibles et blâmables ».

Quant au jugement de celui qui abandonne les cinq prières obligatoires par paresse, c'est qu'il est musulman désobéissant, grand pécheur et qu'il n'est pas mécréant. Mais celui qui les abandonne en reniant leur obligation, il est mécréant car il aura contredit la chari^ah. Le Prophète a dit :

[Rapporté par l'imam 'Ahmad] ce qui signifie : « Allah a rendu obligatoire sur les esclaves cinq prières quotidiennes. Celui qui les accomplit parfaitement, Allah lui a promis de le faire entrer au paradis. Et celui qui ne les accomplit pas parfaitement, celui-là, Allah ne lui a pas promis de le faire entrer directement au paradis. S'Il veut, Il le châtie et s'Il veut, Il le fait entrer au paradis ».

Le mérite éminent des cinq prières, leur récompense et leur bénédiction sont des choses très connues parmi les gens tout comme la menace sévère du châtiment pour celui qui les abandonne, qui les néglige et qui les accomplit en dehors de leur temps sans excuse valable selon la chari^ah. S'il abandonne les cinq prières ou s'il les accomplit en dehors de leur temps sans excuse valable selon la chari^ah, il aura commis un péché très grave qui compte parmi les grands péchés.

Allah tabaraka wa ta^ala dit : قال الله تعالى :
« فَوَيْلٌ لِّلْمُصَلِّينَ (4) الَّذِينَ هُمْ عَن صَلاتِهِمْ سَاهُونَ (5) »
سورة الماعون [107]


[Sourat Al-Ma^oun / 'ayah 5] ce qui signifie : « Un châtiment terrible pour ceux qui, parmi ceux qui font la prière, la négligent en la retardant ». Et la signification de سَاهُونَ (sahoun), comme l'ont interprété les savants, c'est que les gens qui reculent leur prière en dehors de son temps sans excuse valable selon la chari^ah, qui ne l'accomplissent donc pas comme Allah ^azza wa jall leur a ordonné dans le temps, Allah ^azza wa jall a menacé d'un grand châtiment (al-wayl) ceux qui le font et qui ne l'accomplissent pas jusqu'à ce que le temps de la prière suivante a commencé. Le châtiment terrible (al-wayl) est une perdition et un châtiment particulièrement terrible. Quel châtiment alors pour celui qui les délaisse et pour celui qui ne prie pas du tout !

Il nous a été rapporté du Messager de Allah au sujet de la menace qui pèse sur celui qui abandonne la prière par paresse qu'il sera au jour dernier privé de salut, sans lumière et sans témoignage en sa faveur et qu'il sera avec les chefs des mécréants, les gens de Pharaon, de Haman, de Qaroun, de 'Oubayy Ibnou Khalaf. Ceci ne veut pas dire que le musulman qui abandonne par paresse les cinq prières sera éternellement en enfer comme ce sera le cas de ces quatre-là. Mais cela veut plutôt dire qu'il passera un certain temps au jour dernier avec ces gens-là pour qu'il soit humilié en conséquence du péché très grave qu'il a commis envers Allah ^azza wa jall.

D'autre part, sache mon frère musulman que la prière a des conditions de validité, des piliers et qu'elle a une clef, chose importante à laquelle il est un devoir de prêter une attention particulière. Car de même qu'une clef de porte qui n'est pas adéquate n'ouvre pas cette porte, la clef de la prière, s'il elle n'est pas adéquate, nul n'est assuré d'obtenir que sa prière soit récompensée et qu'elle soit valable. Cette clef, c'est l'état de pureté rituelle (at-touhour).

Le Prophète a dit :

[rapporté par An-Naça'iyy] ce qui signifie : « Allah n'accepte aucune prière sans l'état de pureté rituelle ». Et il a dit :

[rapporté par Mouslim] ce qui signifie : 'L'état de pureté rituelle, c'est la moitié de la foi'. C'est-à-dire que c'est une grande partie de la foi.

Ceci représente un grand honneur pour l'état de pureté rituelle et une preuve de la part du Prophète de l'importance de l'état de pureté rituelle selon la chari^ah de Allah tabaraka wa ta^ala.

Ce qui est visé par l'état de pureté rituelle, c'est la purification des deux hadath, le grand hadath et le petit hadath et aussi l'élimination des choses impures selon la chari^ah (najaçah). Il convient donc d'accorder un soin particulier aux deux purifications (taharah) qui sont la petite ablution (woudou') et la grande ablution (ghousl).

Par conséquent, celui qui néglige l'état de pureté rituelle, c'est comme s'il avait perdu la religion entière et si le musulman parfait soigne son état de pureté rituelle, alors il est possible d'espérer que sa prière également soit parfaite, sans faille.

Sache, ô toi musulman, que celui qui n'accomplit pas consciencieusement sa purification n'accomplit pas consciencieusement sa prière c'est-à-dire que celui qui n'accomplit pas sa purification de façon complète n'accomplit pas sa prière d'une façon complète car il y a alors immanquablement des choses qui lui font défaut.

Allah ta^ala dit : قال الله تعالى :
« وَيَسْأَلُونَكَ عَنِ الْمَحِيضِ قُلْ هُوَ أَذًى فَاعْتَزِلُواْ النِّسَاء فِي الْمَحِيضِ وَلاَ تَقْرَبُوهُنَّ حَتَّىَ يَطْهُرْنَ فَإِذَا تَطَهَّرْنَ فَأْتُوهُنَّ مِنْ حَيْثُ أَمَرَكُمُ اللهُ إِنَّ اللهَ يُحِبُّ التَّوَّابِينَ وَيُحِبُّ الْمُتَطَهِّرِينَ »
سورة البقرة [2/222]


[Sourat Al-Baqarah / 'ayah 222 ] ce qui signifie : « Certes Allah aime ceux qui se repentent et Il aime ceux qui se purifient ».

Sache aussi que les cinq prières obligatoires sont les meilleurs des actes pour Allah après la croyance en Allah et en Son messager. Toutefois, les prières surérogatoires, recommandées, si la personne ne les accomplit pas, même une seule fois dans sa vie, il ne lui sera pas demandé de compte à leur propos et elle ne sera pas châtiée au jour dernier pour cela.

Sachant cela, la nullité de la parole qui s'est répandue parmi certaines gens du commun apparaît clairement. Comme ce que certains d'entre eux disent que le Messager de Allah a dit : « Celui qui ne prie pas mes sounnah se présentera au jour dernier sans la moindre chair sur le visage ». Et d'autre disent qu'il aurait dit : « Celui qui ne prie pas mes sounnah n'aura pas droit à mon intercession ». Tout cela n'est que mensonge sur le Messager de Allah . Il est interdit de dire cela. Et celui qui propage cela, il ne lui sera pas utile de viser par ce moyen l'exhortation des gens à accomplir les actes surérogatoires (nafilah).

Le Prophète a dit :

[rapporté par les deux chaykh] ce qui signifie : « Celui qui ment sciemment sur mon compte, qu'il se prépare à prendre sa place en enfer ».
Revenir en haut Aller en bas
 
Le mérite des cinq prières
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les cinq prières quotidiennes sont-elles coraniques ?
» Cinq prières données par Jésus pour se protéger des attaques du Malin !
» Cinq Prières données par Jésus pour nous protéger des attaques du Malin !
» Le mérite de Qiyam al-layl (prières nocturnes)
» les 5 tibétains

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Fiqh-
Sauter vers: