Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 le saint Koran

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Bâtandâr



Masculin Nombre de messages : 2
Age : 28
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 19/11/2008

MessageSujet: le saint Koran   Mer 19 Nov 2008 - 18:57

Salam aleikoum

Les musulmans Chiits croient-ils que le Koran est incomplet?(je précise que ce n'est pas une attaque, mais une question que je me pose car j'ai entendu cela ça et là).


Revenir en haut Aller en bas
Frere_Mouslim
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 62
Age : 25
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 03/11/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Mer 19 Nov 2008 - 21:42

Oui, les chiites alaouite, et les druze le pense, khomeini a même fais l´éloge d´un savant chiite du 13 ème siècle qui soutenait cette theses farfelues... je retrouverai son nom inshALLAH.
Revenir en haut Aller en bas
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Mer 19 Nov 2008 - 21:44

Pour commencer je vais être bref inshaAllah,

Le Sheikh Cashef Al Ghita ainsi qu'Al Allamah Al Khoi et tous nos éminents Savants affirment que le Qur'an est résté intact( mon marjaa' par exemple, son Eminence le Grand Ayatollah as-Sayyed al Umza 'Alî Khâmenei, guide suprême de la République Islamique d'Iran, le dit aussi...). Aucune falsification possible! Le Qur'an n'est pas altéré!
Il est vrai qu'il y a quelque ikhbari qui ne font pas le tri dans les recits qui croient à l'alteration du Qur'an(a3ouzoubillah), mais nous nous sommes Usuli Smile.

Dans certains de nos livres comme al-Kafi de kulayni, certains hadiths iraient dans le sens où le Qur'an serait effectivement altéré, mais ils ne sont pas Sahih, plutôt Da3if voir irrecevables. Je rentrerais plus dans les détails inshaAllah si il y a des réactions.







ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Mer 19 Nov 2008 - 22:11

Frere_Mouslim a écrit:
Oui, les chiites alaouite, et les druze le pense, khomeini a même fais l´éloge d´un savant chiite du 13 ème siècle qui soutenait cette theses farfelues... je retrouverai son nom inshALLAH.
Salam,
Alaouite et druze ne sont pas chiites.
Avant de parler , reflechis et renseignes toi
Revenir en haut Aller en bas
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Mer 19 Nov 2008 - 23:08

Citation :
Oui, les chiites alaouite, et les druze le pense,
dis moi mouslim c'est dans les Sources des alawites ou durzes ou les chiites qui a été ecrit que Madame aicha avait pretendu que un mouton avait mangé les papiers sur lequel avait été ecrit les versets concernant رضاع (apres la mort de prophete ) ?? ou bien c'est dans les grands livres de hadiths de nos frères sunnits ?? c'est nous les chiites qui pretendons que le coran manque qlq sourates ou bien c'est ecrit dans vos livres ?? sur le verset de mut3a c'est pas vos grands oulamas qui disent que au temps de prophete(sawa) la phrase de "الی اجل مسمی " faisait partie de verset alors que cette partie n'existe plus dans le coran actuellement !!!? va lire le livre de shavahid ottandhil de hakim Hasskani et l'avis de ce grand savant sunnit sur le verset de (ان الله اصطفی آدم و نوحاً و آل ابراهیم و آل عمران علی العالمین " (3 /33 " !!!

comme a dit notre frère Ali ;va lire vos sources et renseigne toi un peu et reflechis bien avant de commencer a parler !
Revenir en haut Aller en bas
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Lun 24 Nov 2008 - 14:04

Plus personne? C'est un sujet très interréssant qui mérite d'être traité, pour éloigner définitivements tous les doutes Smile.


PS: frère_muslim, les alawis et les druzes ne sont pas des Chiites! Si tu veux tu peux ouvrir un sujet la dessus et on pourra en parler inshaAllah.






ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Sam 13 Déc 2008 - 21:41

Les Chi’ites et le Coran


On entend souvent parler de la considération des chi'ites sur le Coran ; ces derniers auraient pour croyance que le Coran qui entre nos mains n'est pas authentique mais qu'il fut falsifié par les sahaba. Pour être plus précis, cette considération n'est partagée et soutenue que par un faible parti de chi'ites extrémistes. L'immense majorité des chi'ites ne prête guère de crédit à cette thèse périlleuse, et est convaincue de l'authenticité du Coran, conformément au décret: "Nous avons fait descendre le rappel et Nous en sommes les gardiens." Coran 15.9
Pour dire la vérité, les accusations contre l'authenticité textuelle du Coran ont été rapportés sur l'autorité de quelques savants chi'ites, et même mentionnées dans certaines de leurs références officielles. Par exemple, sont mentionnés dans "Al-Kafi" de Al-Kellini, qui est la plus haute autorité de référence sur les traditions, les rapports suivants:
Il rapporte sur l'autorité de Ja'far Ibn Muhammad1: Le Coran fut compilé par personne d'autre que l'Imâm et le Coran que (Archange) Gabriel a révélé à Muhammad (paix sur lui) était de 17000 versets2.
Sur l'autorité de Abul-Hasan Ibn Madai: Le chef des croyants récita : "Ô Messager, transmets ce qui t'a été descendu de la part de ton Seigneur concernant le Califat d'Alî. Si tu ne le faisais pas, alors tu n'aurais pas communiqué Son message." (Saint Coran 5:67), J'ai dit : il a été révélé? Il dit : Oui !3

Il est aussi rapporté dans "Al-Kafi" concernant l'interprétation de "Apportez-moi un Livre antérieur à celui-ci (le Coran) ou même un vestige d'une science, si vous êtes véridiques" (Saint Coran 46:4) que…


Quand Allah le Très Haut pris l'âme de Son Prophète (sur lui la paix) et que Fatima exprima un désaccord au sujet de son héritage du Messager de Dieu (que la paix soit sur lui), elle a pris ces distances avec les gens pendant 75 jours pour rédiger son Mushaf, donc Dieu a envoyé (son Archange) Gabriel jusqu'à ce que elle ait écrit un Mushaf qui comprend la connaissance de ce qui a eu lieue, a lieu et aura lieu jusqu'au Jour de la Résurrection.4.
Sur l'autorité de l'Imam Muhammad Al-Baqir qu'il a dit: Aucune affirmation voulant qu'il ait compilé le Coran entier tel qu'il fut révélé est un menteur. Nul ne l'a compilé et mémorisé comme il a été révélé sauf Ali Ibn Abî Talib et les Imams après lui. 5

Ces rapports ont abouti à de sévères critiques contre les chi'ites de manière générale et de leurs croyances. Certains sunnites ont émis, en vertu de ceci, des jugements (fatwa) selon lesquels ils sont mécréants 6.

Les savants chi'ites n'ont cependant pas authentifié tout ce qui est mentionné dans "Al-Kafi" de Al-Kellini, pas plus qu'ils ne l'ont élevé au degré d'authenticité du "Sahih Al-Bukhârî", considéré à l'unanimité chez les sunnites comme l'ouvrage de Traditions Prophétiques le plus authentique. Au contraire, ils disent que ledit ouvrage contient des traditions aux chaînes de transmissions faibles et interrompues. Sheikh Al-Muttaqi Al-Kellini a, durant 20 ans, élaboré son ouvrage, enregistrant sur l'autorité de divers traditionalistes, donc ces mêmes traditions dépendent de l'Isnad (c'est-à-dire, la chaîne de transmission), comme l'Imâm At-Tabari l'a fait quand il a mentionné son Isnad, disant: Ceci est mon Isnad et celui qui fournit un Isnad ne peut être blâmé si il a commis une erreur.
Dans une récente étude, le chercheur Chi'ite Hashem Al-Husseini affirme que,
Tous les savants anciens n'ont jamais adopté un point de vue totalement consensuel concernant toutes les traditions de Al-Kellini 7.
Les traditions contenues dans "Al-Kafi sont au nombre de 16199 dont 5027 pleinement authentiques (Sahîh), 144 fiables (Hasan), 1128 authentifiés (Muwathaq), 302 fortes (Qawi) et 9480 faibles (Da'if) 8.
La tradition authentifiée (Al-Muwathaq) est celle qui est transmise par une personne authentifiée par les spécialistes chi'ites en dépit de ses croyances erronées et ceci ne rend pas d'après leur appréciation, la tradition inauthentique. La Tradition forte (Al-Qawi) est celle qui a une chaîne continue de rapporteurs non-chi'ites qui ne sont ni authentifiés ni critiqués par les Imams chi'ites 9.
Les critiques chi'ites ont examiné les traditions concernant la présumée corruption du Coran contenues dans "Al-Kafi" et les ont trouvé comme étant au nombre de 300, transmises par quatre rapporteurs : Abû 'Ubaidullah As-Sayari, Yunis Ibn Zhubian, Mankhal Ibn Gamil Al-Kufi et Muhammad Ibn Hasan Ibn Jahour10. La crédibilité de ces quatre rapporteurs est nulle selon les traditionnistes Shi'ite.
Al-Ghada'ri11 dit concernant As-Sayari:
Il est faible, extrémiste, et excentrique12.
Sheikh An-Najashi13 dit à son propos:
Il est faible dans le hadith et corrompu en matière de croyances 14.
Sheikh An-Najashi dit concernant Yunis Ibn Zhubian:
Il est très faible, tout ce qu'il rapporte ne doit pas être pris en considération, tous ses livres ne sont rien d'autre que des vecteurs de corruption. 15.
Al-Ghada'ri dit de lui:
C'est un Kufi, extrémiste, menteur et fabricateur de hadith16.
Quand à Mankhal Ibn Gamil, Hashem Al-Huseini a rapporté sur l'autorité de spécialistes des transmetteurs de hadiths qu'il est un extrémiste excentrique 17. Egalement, l'éminent savant Ibn-ul-Muttahir Al-Helli18 dit de Muhammad Ibn Hasan Ibn Jahour:
Il est faible dans le hadith, extrémiste dans la croyance et corrompu dans la narration, ses traditions ne sont pas considérées comme fiable 19.
Ainsi, les accords des doctes Shiites sur le manque de fiabilité de ces rapporteurs indique leur innocence vis-à-vis de cette horrible accusation et la validité de ces rapports contenus dans "Al-Kafi n'est pas établie, comme nous l'avons démontré.
En fait, beaucoup de savants Alides, faisant autorité, ont réfuté le mensonge de la corruption du Coran:
L'éminent théologien chi'ites Abû Ja'far Muhammad Ibn 'Alî Ibn Babwai Al-Qammi connu en tant que véridique (As-Sadouq) (décédé en 381 A.H.)20 clarifie:
Notre croyance est que le Coran consiste en ce qui est entre les deux couvertures [du Coran disponible], et rien de plus. Quiconque dit que nous croyons qu'il en comporte plus est un menteur. 21.
As-Sayyed Al-Murtada 'Ali Ibn Al-Hussein Al-Mosawi Al-'Elwi (died 436 A.H.)22 a statué en ces termes:
La certitude de l'exactitude de la transmission du Coran est comme la certitude quant à la connaissance des pays, des événements importants, des faits notables, des livres et des poèmes célèbres des Arabes... Le Coran fut du vivant du Messager d'Allâh (paix sur lui), compile et arrangé jusqu'à ce que le Prophète (sur lui la paix) confie la tache à un groupe de Compagnons (Sahaba) de le mémoriser. Il a été exposé et récité devant le Prophète (que la paix soit sur lui) et quelques compagnons comme Abdullâh Ibn Mas'ud et Ubayy Ibn Ka'b ont récité le Coran entier plusieurs fois devant le Prophète (que la paix soit sur lui). Tout cela indique qu'il a été compilé et arrangé, et non pas amputé ou dispersé …….
Ceux qui récusent cela parmi les Imamiyyah et Al-Hashawiyyah (deux sectes Shi'ite) ne sont pas à prendre en considération car le désaccord est attribué à certains traditionnistes qui ont relaté des rapports faibles qu'ils considéraient comme vrais. Toutefois, ces rapports ne peuvent pas réfuter ce qui est déjà connu et approuvé concernant son authenticité [à cette allégation].23.
Sheikh Abû 'Ali At-Tabarasi24, l'éminent mufassir (exégète) chi'ite, auteur du célèbre livre de Tafsîr, "Majma'-ul-Bayan", states:
Quant à insinuer que le Coran comporte des rajouts et des suppressions, cela ne mérite même pas d'être pris en considération. Car pour ce qui concerne un rajout dans le Coran, c'est unanimement écarté. Quant aux choses qui y manqueraient, certains de nos adeptes, et d'autres parmi les "Hachwiyyah"ont dit qu'il y a dans le Coran une modification ou une omission. Or, en réalité, notre Ecole juridico-religieuse s'oppose à cela [à cette allégation]. C'est ce qu'a soutenu al-Murtadhâ (que Dieu sanctifie son âme). Il a traité de ce sujet d'une façon complète et détaillée dans "Jawâb al-Masâ'il al-Tarabulsiyyât". Il a affirmé à ce propos que la certitude de l'exactitude de la transmission du Coran est comme la certitude quant à la connaissance des pays, des événements importants, des faits notables, des livres et des poèmes célèbres des Arabes... En effet, la transmission fidèle du Coran a été faite avec une motivation et avec un soin extrêmes, qui n'ont été atteints dans aucun des autres domaines que nous venons de citer, car le Coran était le Miracle de la Prophétie, la Source des sciences législatives et des statuts religieux. Les Savants Musulmans l'ont mémorisé et protégé à un tel degré qu'ils ont appris le moindre détail controversé concernant son analyse grammaticale et logique, sa lecture, ses lettres et ses Versets. Dès lors, comment serait-il possible qu'il y ait changement ou omission dans ce Coran malgré tous ces soins minutieux et tout ce souci méticuleux d'exactitude... 25.
Sheikh-ut-Ta'fa Abu Ja'far Muhammad Ibn Al-Hasan At-Tusi26 (décédé en 461 A.H.) dit concernant l'authenticité du texte Coranique :
Quant à dire que le Coran comporte des rajouts et des omissions, cela n'a pas de fondement. Car en ce qui concerne l'existence de rajouts, elle est démentie unanimement. Quant à l'existence d'omissions, il ressort de la doctrine des Musulmans, ou plutôt de notre doctrine, qu'elle est sans fondement. C'est ce qu'a soutenu al-Murtadhâ, et c'est ce qui ressort des récits (…) En effet, nos récits concordants incitent à le [le Saint Coran] lire, à s'attacher à ce qu'il contient, et à s'y référer pour trancher les différends qui surgissent dans les "Akhbâr". On attribue au Prophète ce hadith que personne ne conteste: "Je vous laisse en héritage les Thaqalayn ; tant que vous y resterez attachés, vous ne serez pas égarés. Ce sont le Livre d'Allah et ma Famille, les Gens de ma Maison. Ils ne se sépareront pas jusqu'à ce qu'ils reviennent à moi auprès du Bassin." Ceci montre que le Coran existe à toute époque, autrement le Prophète n'aurait pas pu nous ordonner de nous attacher à ce à quoi nous ne pourrions pas nous attacher... Et étant donné que les Ahl-ul-Bayt ou leurs Représentants [les mujtahid] sont toujours là, et que le Coran disponible est admis unanimement comme intact, nous devons donc nous occuper de son interprétation et de l'explication de ses significations, et négliger le reste." 27.





ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Sam 13 Déc 2008 - 21:42

Un autre éminent érudit chi'ites, Allama Muhammad Ridha Mudhaffar, écrivait dans son ouvrage au sujet de la croyance chi'ite:
Nous croyons que le Coran est révélé par Allah à travers le Saint Prophète de l'islam traitant de tout ce qui est nécessaire pour la conduite de l'humanité. C'est un éternel miracle du Saint Prophète qui ne peut être produit par l'esprit humain. Il excelle dans son éloquence et la clarté, la vérité et la connaissance. Ce livre divin n'a pas été altéré par quiconque. Ce livre sacré que nous récitons aujourd'hui est le même Coran qui a été révélé au Saint Prophète. Toute personne qui prétend qu'il en est autre est un malfaiteur, un pur sophiste ou alors il s'est tristement trompé. Tous ceux qui ont cette ligne de pensée se sont égarés du Coran comme Allâh l'a dit: Le faux ne l'atteint [d'aucune part], ni par devant ni par derrière : C'est une révélation émanant d'un Sage, Digne de louange. (41 :42) 28.
Le Savant Sayyed Muhsin al-Amînî al-Hussaynî al-'Amilî écrit, dans "A'yân al-Chî'ah":
"Personne parmi les [Chi'ites] Imamites, anciens ou contemporains, n'a dit que le Coran comporte peu ou beaucoup de rajouts... Au contraire, tous sont d'accord pour récuser l'affirmation selon laquelle il y aurait eu des rajouts. Leurs vérificateurs crédibles s'accordent aussi pour dire qu'il n'y manque rien non plus."
Al-Charîf al-Muçlih al-Sayyed 'Abdul Hussein Charaf al-Dîn écrit dans son "Al-Fuçûl Muhîmah fî Ta'lif al-Ummah" :
Le Coran... est tel que "l'erreur ne s'y glisse de nulle part". Il est ce qu'il y a entre les deux couvertures et ce qu'on trouve entre les mains des Musulmans, sans une lettre de plus ou de moins, sans aucun changement d'un mot par un autre, ou d'une lettre par une autre. Chacune de ses lettres est admise avec une concordance absolue, comme intacte, par chaque génération, et ce jusqu'à l'époque de la Révélation et de la Prophétie. Il a été colligé à cette époque bénie, et ordonné exactement comme maintenant par Jibrîl [l'Archange Gabriel]. (...) Tout cela est de notoriété publique chez les Muhaqqiqîn parmi les uléma [Chi'ites] imamites. Il ne faut donc pas tenir compte de ce que disent les Hachwiyyah, lesquels ne savent pas...
Ajoutons que les chi'ites récitent le Coran selon la Qira't de Hafs sur l'autorité de 'Asim qui est la Qira't la plus répandue dans le monde islamique.

Conclusion : Les chi'ites sont en désaccord avec la Jamâ'ah sur des points doctrinaires relevant du théologique et non pas en ce qui concerne l'intégrité du Saint Coran (concernant les trois quart d'entre eux).
Un autre cas, celui du statut de deux "Sourates", les Sourates dites al-Nurayn et al-Wilayah que certains chi'ites ont fabriqué de leurs mains, est également souvent mentionné. Cette question est traitée ici.


Références:
1) Abû Ja'far Muhammad Ibn Ya'qoub Ibn Ishâq Al-Kellini Ar-Razi (décédé en 329 A.H.) est un éminent théologien Shiite, traditionaliste et historien, considéré comme le plus important des compilateurs de Hadith et célèbre pour son livre "Al-Kafi" qui est une compilation de 16199 hadiths et des centaines de commentaires y ont été écrits.

2) Al-Kellini, "Al-Kafi", Chapitre 471, Numéro 28, Volume 4, page 446.

3) Ibid, Volume 1, page 412.

4) Ibid, Volume 1, page 240. Egalement le chapitre 89, Numéros 1, 2, 3 et 4 dans le Volume 1, page 344.

5) Ibid., Book of "Virtues of the Qur'an".

6) Lire par exemple "Al-Khutout-ul-'Arida lel-Usoul Allati Qam 'Alaiha Din-ush-Shi'ah Al-Imamiyyah" de Muhib-ud-Din Al-Khatib. Aussi Ihsan Ilahi Zhahir, "Ash-Shi'ah wa Al-Qur'an", pages 92 and 133.

7) Hashem Ma'rouf Al-Husseini, "Drasat fe Al-Hadith wa Al-Muhadithin", pages 132-134.

8 ) ibid., page 137.

9) Muhyy-d-Din Al-Mosawi Al-Gharifi, "Qawa'ed-ul-Hadith", page 24.
10) Sheikh Rasoul Ja'farian, "Ukthoubat Tahrif Al-Qur'an bain As-Sunnah wa Ash-Shi'ah", page 46.
11) Al-Hussein Ibn 'Ubaidullah Ibn Ibrahim Al-Ghada'iri (died 441 A.H.), un duodécimain
12) "Qamous-ur-Rigal", Volume 1, page 403.
13) Ahmad Ibn Ali Ibn Ahmad Ibn Al-'Abbas An-Najashi Al-Asadi (373-450 A.H.), un Chi'ite duodécimain, historien et connu en tant que Ibn-ul-Kufi.
14) "Mu'jam Rigal-el-Hadith", Volume 3, page 290
15) "Rigal-un-Najashi", page 838
16) Al-Helli, "Khulasat-ur-Rigal", page 266
17) Hashem Al-Husseini, "Drasat fe Al-Hadith wa Al-Muhaddithin", page 198
18 ) Al-Hassan Ibn Yusuf Ibn Ali Ibn Al-Muttahir Al-Helli Jamal-ud-Din (648-726 A.H.), l'un des plus éminents savants chi'ites.
19) Al-Helli, "Khulasat-ur-Rigal", page 251
20) Abul-Hassan Ali Ibn Al-Hussein Ibn Musa Ibn Babwai Al-Qammi (mort en 329 A.H.), un erudite Chi'ite Duéodécimain, auteurs de nombreux ouvrages sur l'Imamanat, le Tafsîr…
21) Sheikh As-Sadouq, "Al-I'tiqadat", Volume 1, page 57
22) Abul-Qasim Ali Ibn Al-Hussein Ibn Musa Ibn Muhammad Ibn Ibrahim, connu en tant que Ash-Sharif Al-Murtada (355-436 A.H.) et qui vécut à Bagdad fut l'un des plus grands Imams Chi'ites.
23) At-Tabarasi, "Majma'-ul-Bayan", Volume 1, page 15
24) Amin-ud-Din Abu Ali Al-Fadl Ibn Al-Hassan Ibn Al-Fadl At-Tabarasi (décédé 548 A.H), spécialiste en matière de Tafsîr.
25) At-Tabarasi, "Majma'-ul-Bayan", Volume 1, page 15.
26) Abu Ja'far Muhammad Ibn Al-Hassan Ibn Ali At-Tusi (385-460 A.H.), grand théologien et exégète Chi'ite, auteur de nombreux écrits.
27) "Tafsir-us-Safi", Volume 1, page 55.
28 ) Muhammad Ridha Mudhaffar, The Beliefs of Shi'ite School, English version, pp 50-51

Source:http://www.geocities.com/noorullahwebsite/shiites.html





ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Sam 13 Déc 2008 - 22:32

" LE SAINT CORAN VU PAR LES ULEMA DE L'ECOLE D'AHL-UL-BAYT" :


«Nous avons fait descendre le Rappel; Nous en sommes les Gardiens.» (Sourate al-Hijr, 15 : 9)


Le Saint Coran, ce Livre d'Allah et Sa Révélation descendue sur Son Noble Prophète, Muhammad ibn 'Abdullâh, et protégé par Lui contre toute altération et toute déformation, cette Révélation Divine et Sacrée restée toujours intacte, et dans laquelle «l'erreur n'a pu se glisser de nulle part», demeure encore aujourd'hui exactement comme il a été révélé au Messager d'Allah, sans ajout ni retranchement.

Le Saint Coran est la Source de la Législation, et sa Matière. Il est la Balance de la Sunnah, et le Critère de la compréhension et de la pensée. Il est l'Origine de la Civilisation et du Savoir islamiques, ainsi que la Mère du Bienfait et du Bonheur de l'humanité.

Les Musulmans ont transmis de génération en génération cette Révélation Divine, exactement comme elle avait été communiquée au Prophète par l'Ange Jibrîl (Gabriel), et avec une fidélité qui ne souffre aucune contestation. C'est du moins l'avis unanime de tous les Musulmans, toutes Ecoles confondues. Les Musulmans sont également tous d'accord pour rejeter et démentir les récits douteux et intrus qui s'écartent de cette unanimité.

Le grand mufassir (exégète), auteur de "Majma' al-Bayân fî Tafsîr al-Qur'ân", le Savant al-Chaykh Abû 'Alî al-Fadhl ibn al-Hassan al-Tabarsî, dont le tafsîr susmentionné est considéré comme une source et une référence pour les uléma et les exégètes, a écrit à ce propos:

«Quant à insinuer que le Coran comporte des rajouts et des suppressions, cela ne mérite même pas d'être pris en considération. Car pour ce qui concerne un rajout dans le Coran, c'est unanimement écarté. Quant aux choses qui y manqueraient, certains de nos adeptes, et d'autres parmi les "Hachwiyyah" ont dit qu'il y a dans le Coran une modification ou une omission. Or, en réalité, notre Ecole juridico-religieuse s'oppose à cela [à cette allégation]. C'est ce qu'a soutenu al-Murtadhâ (Qu'Allah sanctifie son âme). Il a traité de ce sujet d'une façon complète et détaillée dans "Jawâb al-Masâ'il al-Tarabulsiyyât".

Il a affirmé à ce propos que la certitude de l'exactitude de la transmission du Coran est comme la certitude quant à la connaissance des pays, des événements importants, des faits notables, des livres et des poèmes célèbres des Arabes... En effet, la transmission fidèle du Coran a été faite avec une motivation et avec un soin extrêmes, qui n'ont été atteints dans aucun des autres domaines que nous venons de citer, car le Coran était le Miracle de la Prophétie, la Source des sciences législatives et des statuts religieux. Les Savants Musulmans l'ont mémorisé et protégé à un tel degré qu'ils ont appris le moindre détail controversé concernant son analyse grammaticale et logique, sa lecture, ses lettres et ses Versets. Dès lors, comment serait-il possible qu'il y ait changement ou omission dans ce Coran malgré tous ces soins minutieux et tout ce souci méticuleux d'exactitude...

«Notre connaissance du tafsîr du Coran et de ses détails, et de l'exactitude de sa transmission, est pareille à notre connaissance de sa globalité.Ce qui s'est passé avec le Coran sur ce plan est identique à ce qu'on a appris nécessairement sur les livres classiques célèbres, comme les livres de Sibawayh et d'al-Moznî. En effet, les spécialistes de ces livres les connaissent si bien, globalement et aussi dans les détails, que si un élément étranger au livre de Sibawayh était introduit dans une section de la grammaire, cela se saurait, serait mis à l'écart, et on saurait que ce détail a été ajouté et ne fait pas partie du texte originel. Il en va de même pour le livre d'al-Moznî. Or, on sait que le soin avec lequel on a transmis dans l'exactitude le Coran est bien plus grand que le soin mis pour assurer l'exactitude du contenu du livre de Sibawayh et des recueils des poètes classiques...Le Coran a été compilé et transcrit à l'époque du Prophète sous la même forme que nous avons de nos jours entre nos mains. La preuve en est qu'à cette époque-là, on étudiait le Coran et on l'apprenait par coeur dans sa totalité. Il y avait même un groupe de Compagnons qui avaient la charge de le mémoriser, et le Prophète veillait lui-même au contrôle et à l'exactitude de la mémorisation. Des Compagnons tels qu''Abdullâh ibn Mas'ûd, Obay ibn Ka'b, et d'autres ont soumis au Prophète, à plusieurs reprises, leur mémorisation de l'intégralité du Livre Saint. Tout ceci donne la preuve irréfutable que le Saint Coran était déjà, du vivant du Prophète, compilé et mis en ordre, et qu'il n'a été ni amputé ni éparpillé.

«Et si quelques Imamites et rapporteurs de hadith parmi les Hachwiyyah ne sont pas d'accord sur ce point, leur opinion ne compte pas, car ils font reposer leur point de vue sur des "informations" peu fondées qu'ils ont prises pour des hadith sains. C'est pourquoi on ne saurait prendre en considération de telles "informations", au détriment de hadith bien connus comme tout à fait sains.»

Et al-Murtadhâ de conclure:

«Ce qui est connu, et même établi parmi les Savants et les vérificateurs Chi'ites, c'est qu'il n'y a pas d'altération dans le Coran.»

Chaykh al-Muhaddithîn, Muhammad ibn 'Alî ibn al-Hussayn ibn Bâbawayh al-Qummî, surnommé Chaykh al-Çadûq, (décédé en 381 H.), auteur de "Man lâ Yahdharoho-l-Faqîh", et de dizaines d'autres ouvrages de grande valeur, a écrit dans son célèbre traité "I'tiqâdât al-Çadûq":

«Notre croyance à propos du Coran qu'Allah -Il est Très Haut- a révélé à Son Prophète Muhammad est qu'il est tel qu'il se trouve entre les deux couvertures, et qu'il est ce qu'on voit entre les mains des gens, et rien de plus. Quiconque prétend que nous disons qu'il en comporte davantage [que le Coran courant] est un menteur.» Aç-Çadûq, après avoir énoncé ces affirmations, s'est appliqué à les démontrer.


Dans son tafsîr "al-Tibyân", Chaykh al-Tâ'ifah Abû Ja'far Muhammad ibn al-Hassan al-Tûsî (décédé en 460 h.), auteur de "Al-Khilâf wal-Mabsût", d'"At-Tahthîb", d'"Al-Istibçâr", et de bien d'autres livres, a écrit:

«Quant à dire que le Coran comporte des rajouts et des omissions, cela n'a pas de fondement. Car en ce qui concerne l'existence de rajouts, elle est démentie unanimement. Quant à l'existence d'omissions, il ressort de la doctrine des Musulmans, ou plutôt de notre doctrine, qu'elle est sans fondement. C'est ce qu'a soutenu al-Murtadhâ, et c'est ce qui ressort des récits (...). En effet, nos récits concordants incitent à le [le Saint Coran] lire, à s'attacher à ce qu'il contient, et à s'y référer pour trancher les différends qui surgissent dans les "Akhbâr".

On attribue au Prophète ce hadith que personne ne conteste: "Je vous laisse en héritage les Thaqalayn ; tant que vous y resterez attachés, vous ne serez pas égarés. Ce sont le Livre d'Allah et ma Famille, les Gens de ma Maison. Ils ne se sépareront pas jusqu'à ce qu'ils reviennent à moi auprès du Bassin ." Ceci montre que le Coran existe à toute époque, autrement le Prophète n'aurait pas pu nous ordonner de nous attacher à ce à quoi nous ne pourrions pas nous attacher... Et étant donné que les Ahl-ul-Bayt ou leurs Représentants [les mujtahid] sont toujours là, et que le Coran disponible est admis unanimement comme intact, nous devons donc nous occuper de son interprétation et de l'explication de ses significations, et négliger le reste.»

Dans son tafsîr "Âlâ' al-Rahmân fî Tafsîr al-Qur'ân", le Savant Chaykh Muhammad Jawâd al-Balâghî a commenté cette vérité de l'immortalité du Coran et de son intégrité à l'abri de toute altération, dans les termes suivants:

«Le Coran a continué à attirer le grand intérêt des Musulmans, de génération en génération. A toutes les époques, on trouve disponibles des milliers et des milliers de copies du Coran et de mémorisateurs du Coran. On voit encore et toujours de nouvelles éditions du Coran copiées sur les précédentes, et les Musulmans continuent à se lire le Coran les uns aux autres et à en entendre la récitation les uns chez les autres. Des milliers de copies du Coran constituent toujours les surveillants des mémorisateurs, et des milliers de mémorisateurs de meurent toujours les surveillants de l'intégrité des copies.

Ainsi, il y a toujours des milliers de copies qui garantissent la bonne mémorisation des nouveaux mémorisateurs, et des milliers de ceux-ci qui s'assurent de l'intégrité des nouvelles copies. Nous disons des milliers, mais en fait il faudrait dire des centaines de milliers et des millions. Car aucun fait historique n'a pu être appuyé sur une aussi forte concordance de preuves, et jouir d'une aussi évidente pérennité que le Coran, et c'est conformément à la Promesse d'Allah - Que Ses Bienfaits se montrent évidents - exprimée dans la Sourate al-Hijr:

"Nous avons fait descendre le Rappel; Nous en sommes les Gardiens." (Sourate al-Hijr, 15 : 9)

et dans la Sourate al-Qiyâmah:

"Il Nous appartient de le rassembler et de le lire." (Sourate al-Qiyâmah, 75 : 17)

«Si vous lisez des "informations" étranges faisant état de l'altération du Coran, ou de la perte d'une partie de lui, n'y prêtez pas attention, mais faites valoir ce que la science dit sur leur incertitude, leur faiblesse, le manque de confiance en leurs rapporteurs, et enfin sur le désaccord avec l'unanimité de l'opinion des Musulmans, et ce sans parler de l'inconsistance de leur contenu imaginaire.»

Al-Chaykh al-Balâghî a écrit également dans son tafsîr, sous le titre : "Les Imamites disent qu'il n'y a pas d'omissions dans le Coran" :

«Personne n'ignore que Chaykh al-Muhaddithîn al-Çadûq (...), connu pour son souci de peser ses mots dans tout ce qu'il dit, a écrit dans "Kitâb al-I'tiqâdât" : "Nous croyons que le Coran qu'Allah a révélé à Son Prophète est ce qui est contenu entre les deux couvertures [du Coran disponible], et rien de plus. Quiconque dit que nous croyons qu'il en comporte plus est un menteur."»


A la fin du chapitre "Al-Khitâb", al-Chaykh al-Mufîd écrit -dans son livre "Kitâb al-Maqâlât"- qu'un groupe d'Imamites ont dit qu'il ne manque au Coran aucun mot, aucun Verset, aucune Sourate, et que seulement l'exégèse du Coran et l'interprétation de ses significations qu'Amîr al-Mu'minîn (l'Imam 'Alî) avait faites à la Lumière de la Révélation -et qu'il avait notées en marge de sa copie- ont été supprimées.

Dans "Kachf-ul-Ghatâ'" (Chapitre "Kitâb al-Qur'ân", Sect. VIII), il est écrit, concernant l'allégation selon laquelle il manquerait quelque chose dans le Coran actuel :

«Il ne fait pas de doute qu'il [le Coran] est à l'abri de toute omission grâce à la Protection d'Allah, et ce conformément à l'affirmation explicite du Coran et de l'unanimité des uléma.»


Selon al-Chaykh al-Bahâ'î :

«... des différends ont aussi surgi à propos d'omissions ou de rajouts [dont souffrirait le Coran actuel]. Mais la vérité est que le Coran...est à l'abri de tout cela. Il n'y a ni omission, ni rajout. La preuve en est cette Parole d'Allah : - "Nous en sommes les Gardiens."»

Selon al-Muqaddas al-Baghdâdî (dans "Chahr al-Wâfiyah") :

«On a discuté, dans nos rangs, de la question des omissions [dans le Coran actuel]. Mais on est parvenu unanimement à rejeter la possibilité de l'omission.»

Le Savant contemporain, feu le Mujtâhid Chaykh Muhammad Hussayn al-Kâchif al-Ghatâ' a écrit dans "Açl al-Chî'ah wa Uçûlahâ" :

«Le Livre qui se trouve entre les mains des Musulmans est Celui qu'Allah a révélé à Son Prophète pour servir de Miracle et de Défi. Il ne comporte ni omission, ni altération, ni rajout. Les Musulmans sont unanimes sur ce point.»


Al-Charîf al-Muçlih al-Sayyed 'Abdul Hussayn Charaf al-Dîn a écrit dans "Al-Fuçûl Muhîmah fî Ta'lif al-Ummah" :

«Le Coran... est tel que "l'erreur ne s'y glisse de nulle part". Il est ce qu'il y a entre les deux couvertures et ce qu'on trouve entre les mains des Musulmans, sans une lettre de plus ou de moins, sans aucun changement d'un mot par un autre, ou d'une lettre par une autre.
Chacune de ses lettres est admise avec une concordance absolue, comme intacte, par chaque génération, et ce jusqu'à l'époque de la Révélation et de la Prophétie. Il a été colligé à cette époque bénie, et ordonné exactement comme maintenant par Jibrîl [l'Archange Gabriel]. (...) Tout cela est de notoriété publique chez les Muhaqqiqîn parmi les uléma [Chi'ites] imamites. Il ne faut donc pas tenir compte de ce que disent les Hachwiyyah, lesquels ne savent pas...»

Le Savant Sayyed Muhsin al-Amînî al-Hussaynî al-'Amilî écrit, dans "A'yân al-Chî'ah" :

«Personne parmi les [Chi'ites] Imamites, anciens ou contemporains, n'a dit que le Coran comporte peu ou beaucoup de rajouts... Au contraire, tous sont d'accord pour refuser l'insinuation de rajouts. Leurs vérificateurs crédibles s'accordent aussi pour dire qu'il n'y manque rien non plus.»

Tel est donc l'avis de l'Ecole d'Ahl-ul-Bayt sur le Saint Coran : le Coran que l'on trouve aujourd'hui entre les mains des Musulmans est la copie exacte de celui que le Prophète a apporté. Il restera tel quel sur la terre tant que l'humanité y restera, et il éclairera toujours pour celle-ci la Voie de la vie et la guidera vers le Bon Chemin et la Sagesse.

Il y a également d'autres "informations" (akhbâr) qui pourraient laisser croire que le Coran actuel comporterait des omissions, ou qu'il y aurait un autre Coran, si l'on s'en tient à l'apparence de leur texte, sans examiner en profondeur leur contenu et leur signification réelle.

La mauvaise interprétation de ces "informations", faite involontairement par des Musulmans de bonne foi, a été parfois exploitée par des gens mal intentionnés et tendancieux pour porter atteinte à l'Islam et pêcher dans des eaux troubles.



Voila, je pense que c'est clair inshaAllah Smile.






ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
Invité
Invité



MessageSujet: Re: le saint Koran   Ven 19 Déc 2008 - 21:50

les préjugés ont la peau dur
Revenir en haut Aller en bas
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Mer 28 Jan 2009 - 19:10

salam alaikoum


sur la forum shia algerie j'avais, sur a peu pres le meme topic, dit que Al kourani dans son livre Asr addouhour affirme que le coran exibé par Al Mahdi sera le meme que le notre mais il sera different dans l'ordre de ses ayates et les sourates auquelles elles seraient attribuées ces ayates.

Algérien m'avait répondu que si c'est Al kourani qui le dit tous les chias disent la meme chose.

Je vous pose ma 1ere question dites-vous la meme chose que Al kourani ( je sais que Al kourani n'a le meme poids de Al Khoui ou Khamenai mais quand meme................

réponse simple svp
oui ou non c'est tout sans developpement

PS:
1-evitez moi de me demander a quelle page car j'ai le livre en version electronique(355 pages) et j'ai essayé de trouver l"affirmation mais c'est looooooooooooong le livre. Mais c'est dans le livre et j'en suis sûr.
2- le livre a été téléchargé d'un lien posté par Algérien donc pas de risque de prétendre une mauvaise traduction ou une une falsification wahabo-sunnite Mad Mad Mad Mad Mad
3- evitez moi cela :que dans les livres des sunnites il ya patata et patati car le ou la forumiste qui va mentionné ca, c'est clair qu'il ne fait la différence entre une riwaya citation et un kawl affirmation qui représente le madhab

au plaisir de vous lire

salam alaikoum
Revenir en haut Aller en bas
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Jeu 29 Jan 2009 - 3:22

Asalâm,

Citation :
il sera different dans l'ordre de ses ayates et les sourates auquelles elles seraient attribuées ces ayates.

J'ai pas compris cela frère.

Je ne pense pas que votre affirmation est que le classement des sourates ne sera pas le même que celui établit par Othman....Alors je n'ai pas compris, si vous pouviez reformuler svp cher frère.


Wâ SAlâm.





ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Jeu 29 Jan 2009 - 17:13

salam Alaikoum

Salam Khomeiny-mon-amour

Concernant le classement des sourates aucun prob

exemple si je fais la 1ere rakâa dans une priere avec sourate al bourouj et la 2eme avec sourate doha ou bien j'inverse dans la 1ere doha et dans la 2eme al bourouj c'est toujours valable.

Ce que Al kourani dit par contre est que la mashaf présentement avec Al Mahdi contient les memes sourates et les memes ayates que l'actuel sauf que l'ordre de quelques ayates dans les sourates est différent.
exemple aya n°8 dals soura X devait etre aya n° 79 dans la meme soura etc..................
En plus quelques ayates peuvent ne pas etre à leur bon emplacement
par exemple telle aya dans sourate Al hadid devait etre dans sourate al moujadala


Allahouma Ahdina

salam alaikoum
Revenir en haut Aller en bas
algerien
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 113
Age : 42
Localisation : Alger
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Jeu 29 Jan 2009 - 20:20

salam,

taleb Hak

moi j'ai des questions !!!!

qui a décidé de mettre le coran dans cet ordre ?

qui a choisi ces noms de sourate ?
Revenir en haut Aller en bas
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Jeu 29 Jan 2009 - 21:24

salam alaikoum

Salam Algérien

Qu'on réponde tout d'abord à mes questions, puis je vais essayer de répondre aux votres.

Est-ce que vous êtes d'accord avec l'affirmation de Al Kourani.

Salam alaikoum
Revenir en haut Aller en bas
algerien
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 113
Age : 42
Localisation : Alger
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Jeu 29 Jan 2009 - 22:27

salam,

je ne suis pas contre son avis, il me semble logique !

a toi de répondre a mes questions Smile merci
Revenir en haut Aller en bas
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Ven 30 Jan 2009 - 0:06

Asalâm,

Merci pr l'explication Taleb Haq,

Alors oui moi aussi Smile





ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Ven 30 Jan 2009 - 16:28


salam
Algérien et Khomeiny -mon-amour

Donc on se retrouve maintenant avec 2 corans ayant les memes ayates et sourates mais :

Celui qui sera exibé par al Mahdi sera conforme dans son ordre de ayates à la dictée de Mohamed selon la volonté de Allah

Un 2eme , qui est entre nos mains, dans lequel l'ordre des ayates a été modifié.

maintenant Algérien et Khomeiny-mon-amour je vous renvoie la question de Algérien:

Qui a modifié l'ordre des ayates?(Qui nuit d'apres Al kourani au sens et au tafsir du coran )

Revenir en haut Aller en bas
algerien
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 113
Age : 42
Localisation : Alger
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 08/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Ven 30 Jan 2009 - 16:59

salam,

taleb hak, tu passe au conclusion trop vite, si je doit suivre ta logique je ne dirai pas on a 2 coran mais 20 !!! tu sais tres bien qu'il existent une 20 taines de kiraate et chacune est diferente dans le chakel et des fois meme dans le mot et des fois meme dans le nom des sourate etc ...

pour moi ca ne fait pas plusieurs coran, si je t'ai posé les questions "qui a mis l'ordre des versés ainsi ?" et "qui a donné les noms de sourates ?" c que vraiment je me pose la question et sincerement ! si tu me dit ce sont les sahabas je te dirais, par quelle lumiere ils ont fait ca ? es ce que Dieu a envoyé le coran puis a laissé le soin au sahaba de le mettre en ordre et nomé les sourates comme ils veulent ?

si on part du principe que l'imam ali (as) est wali Allah et donc il a le faculté de l'assembler comme Dieu le veut, souvient toi que quand ali (as) s'est retiré dans sa maison pendant 3 jours apres la mort du prophete (sawa) il a dit qui assemblé le coran, puis il l'a présenté a abu bakr, ce dernier l'a refusé et ali (as) en était décu et meme en colere et lui a dit "tu le verra plus jamais" et ainsi un mystere est né, qu'avait il de special la compilation de ali (as) ? ce qui met plus de doute c que otmane a brulé toute les copie du coran en gardant juste la sienne meme ibn massoud a été sidéré par ca !

je pense c a partir de ce principe que el korani et tant d'autres savant chiite disent que l'héritier de l'imam ali (as) soit l'imam el mahdi (aaf) reviendra avec la compilation de ali (as) du coran, qui est une des figure de la justice sur terre promise.

je ne rentrerai pas pour l'instant dans les riwayate sunni qui prétendent la falcification du coran, je prefere rester dans ton idée sur el korani et j'attend que tu me répond, qui a mis l'ordre des versés ainsi , et qui a donné les noms au sourate ?

je repete pour moi ca neveut pas dire falcification, si tu me dit j'ai le sahih boukhari a la maison et ta copie est differente de la mienne parceque l'organisation et l'ordre des hadith est different je n'appel pas ca falcifié, bien que la falicification du coran est bien réel, mais pas dans son contenu mais dans son interprétation, c là ou se situ la falcification .

wa salam
Revenir en haut Aller en bas
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Ven 30 Jan 2009 - 19:16



Tu sais algerien que moi, je ne crois pas à AL Mahdi l'occulté.

Donc pour moi, point d'existence d'une autre copie que l'actuelle selon ,pour moi ,la volonté d'Allah

Par contre vous, vous croyez à l'existence de la copie d'Ali radia Allah anhou différente de la notre, d'où ma question

Qui a modifié l'ordre des ayates?(cet ordre qui modifie le sens diu coran)

Sont-ils les sahabas? oui ou non

Ps: je ne parle pas des kiraâtes ( on peut revenir à ce sujet plus tard), ni des riwayates sunnis, je parle du KAWL(Affirmation) de Al Kourani

Revenir en haut Aller en bas
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Sam 31 Jan 2009 - 5:20

Asalâm,

Frère taleb hak, Algérien t'as posé une question qui justement t'apporteras la réponse inshaAllah. Bess, ce n'est certainement pas Imâm 'Ali(as) qui aurait changé l'ordre des ayats, sah? Es-tu daccord?






ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Dim 1 Fév 2009 - 23:41



Salam Khomeiny-mon Amour

Salam Algérien

J'ouvre une parenthese pour dire que dans le sunnisme les kiraâtes font partie de la révélation et l'explication est longue et pour celui qui veut approfondir, qu'il prenne un mashaf et c'est bien expliqué a la fin.

Je reviens a mon sujet :

A date nous sommes devant 2 mashaf

le 1er avec Al mahdi (selon ce que croient les chiaas) ou l'ordre des ayates est respecté selon sa révélation. Sah ya chias?

le 2eme celui entre nos mains dont l'ordre des ayates a été modifié(toujours selon les chias) pour répondre a une certaine volonté. sah ya chias?

Les sunnis ne croient pas a l'existence de deux mais d'un seul dont l'ordre n'a pas été modifié.

En plus je n'aborde pas le sujet des riwayates mais j'aborde l'affirmation d'un savant qui aurait tamisé toutes les riwayates.

KHomeiny-mon-amour, Ali radia Allah anhou(naâlihi tajou raâssi) est loin de modifier quoi que ce soit dans le coran (car moi je ne crois pas que l'ordre des ayates ètè modifié)

Donc d'aprés vous, qui a modifié l'ordre des ayates dans le but de modifier le sens du coran.

Sont-ils les sahabas oui ou non ? dites-la pour qu'on ne dise que taleb hak dit a propos des chias ce que eux ne disent pas.


Revenir en haut Aller en bas
souh
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 419
Age : 39
Réputation : 0
Points : 51
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Lun 2 Fév 2009 - 2:18

Salamoun alaikoum,

Ce sont celles et ceux qui ont dit que deux ayah ont été avalées par une bestiole(dajine) et le plus normalement du monde,rien de grave!!!!!!! ça vous gêne que les chias disent que les ayahS ont un ordre different et ça vous gêne pas du tout lorsque votre mêre vous dit que deux Ayahs ont disparu??????????????!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: le saint Koran   Lun 2 Fév 2009 - 20:56



souh a écrit:
Salamoun alaikoum,

Ce sont celles et ceux qui ont dit que deux ayah ont été avalées par une bestiole(dajine) et le plus normalement du monde,rien de grave!!!!!!! ça vous gêne que les chias disent que les ayahS ont un ordre different et ça vous gêne pas du tout lorsque votre mêre vous dit que deux Ayahs ont disparu??????????????!!!!!!!!!!!!

Souh pour ne pas troller notre mère ce n'est pas moi qui lui a donné ce nom mais Allah

Mohamed a quitté ce monde et elle était toujours son épouse donc quand on parle de juridique elle reste toujours son épouse. je ferme la parenthese.


ce que tu n'as pas compris et je suis entrain de le répéter je ne parle pas de riwayates( jetez un coup d'oeil sur quelques chapitre de votre kafi...............)
je parle d'un kawl d'un savant qui fait la synthese de toutes les riwayates pour affirmer à la fin ce qu'il affirme.

Et Al kourani affirme que l'ordre des ayates n'est le meme que ce que Allah voulait et ce jeu a modifié le sens du coran.

JE TE DÉFIE DE NOUS RAMENER UNE PAREILLE AFFIRMATION DE LA PART D'UN SAVANT SUNNITE ANCIEN OU CONTEMPORAIN.

donc reconnaissez-vous que l'ordre des ayates dans le mashaf entre nos mains a été modifié par les sahabas comploteurs (comme vous dites) pour changer le sens du coran.

Oui ou non!!!!!!!!!!!!!!!


Revenir en haut Aller en bas
souh
Modérateur
Modérateur


Féminin Nombre de messages : 419
Age : 39
Réputation : 0
Points : 51
Date d'inscription : 30/10/2008

MessageSujet: Re: le saint Koran   Mar 3 Fév 2009 - 2:16

Salamoun alaikoum,

Citation :
Ce sont celles et ceux qui ont dit que deux ayah ont été avalées par une bestiole(dajine) et le plus normalement du monde,rien de grave!!!!!!! ça vous gêne que les chias disent que les ayahS ont un ordre different et ça vous gêne pas du tout lorsque votre mêre vous dit que deux Ayahs ont disparu????????????


Ca ne s'appelle pas du troll mais une réponse directe à ta question qui suit !!!


Citation :
Sont-ils les sahabas oui ou non ? dites-la pour qu'on ne dise que taleb hak dit a propos des chias ce que eux ne disent pas.

Et moi je prèsfère enttendre que des ayah ont changé d'ordes mais qui éxistent toujos que des ayah qui ont complêtement disparue ce qui est plus grave et plus alarmant et ce n'est pas dit que dans nos source!!

Citation :
JE TE DÉFIE DE NOUS RAMENER UNE PAREILLE AFFIRMATION DE LA PART D'UN SAVANT SUNNITE ANCIEN OU CONTEMPORAIN
.

Bi ithni Allahi ta3ala Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le saint Koran   Aujourd'hui à 23:03

Revenir en haut Aller en bas
 
le saint Koran
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Saint Gaétan de Thienne et commentaire du jour "Qui perdra sa vie à cause de moi la gardera"
» Sainte Jeanne Delanoue et Saint Roch
» Sainte Véronique, Saint André Corsini et commentaire du jour "Jésus appelle les Douze, et..."
» Saint Nazaire et Saint Celse Martyrs et commentaire du jour "La perle de grande valeur"
» Prières à Saint Expédit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Aqida-
Sauter vers: