Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Ahl El Beyt, les Gens de la maison ne concerne pas les épouse du Prophete.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
khalifa
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 75
Age : 31
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Ahl El Beyt, les Gens de la maison ne concerne pas les épouse du Prophete.   Sam 15 Nov 2008 - 22:00

Certaines branche du sunnisme souhaite malheureusement rabaisser le statut de Ahl El Beyt, qui concerne la descendance direct du prophete via Ali Fatima Hassan et Huseyn. Au lieu de tout simplement accepter cette réalité qui provient de leur source. Pourquoi ? allons bon vous le savez bien ... Pourtant en lisant les source sunnite et chiite nous voyons que la definition de Ahl El Beyt concorde, et que cette notion de Ahl el Beyt ( si les sunnite l'acceptent sans contester ou rabaisser Ahl el Beyt en cherchant d'autre definition contradictoire ) rassemble et peut meme unir les sunnite et les chiites



Maintenant qui sont les Ahloul Bayt ? Pour les chiites tout est clair, maintenant voyons pour les sunnites !

«O vous, les Gens de la Maison (Ahloul bayt) ! Allah veut seulement éloigner de vous la souillure, et vous purifier totalement.» (Sourate al-Ahzâb, 33 : 33)



[color=blue]Tafsir (exégèse du verset) :
Il est rapporté, dans "al-Dur al-Manthûr", d'al-Çiyûtî : «Selon al-Tabarânî, citant Oumm Salma, le Messager d'Allah a dit à Fâtimah : "Amène-moi ton mari et tes deux fils." Lorsqu'elle l'eut fait, le Prophète les recouvrit d'un voile de Fadak puis, posant la main sur eux, il dit : "O Allah ! Ils sont la Famille de Muhammad ! Prie donc sur la Famille de Muhammad et bénis-la comme Tu l'as fait pour la Famille d'Ibrâhîm. Tu es en effet Digne de Louanges et de Gloire."»

Oumm Salma ajoute : «J'ai alors levé le voile pour entrer avec eux, mais le Prophète l'a retiré de ma main en me disant : '"Tu es bien, là où tu es."». Le hadith est rapporté par at-Tirmithî dans "Manâqib Ahl-ul-Bayt", tome III, p. 308, citant 'Umar ibn Abî Salma. Mais aussi 'Abdullâh ibn Ahmad ibn Hanbal, citant Umm Salma, ainsi que dans "Tafsîr al-Tha'labî". De même, Ibn Marduwayh et al-Khatîb, citant Abî Sa'îd al-Khidrî.



Le Messager d'Allah continua d'expliquer à la Oumma le sens de ce noble Verset et à le lui faire assimiler afin qu'elle marche à sa Lumière. Il dit notamment : «Ce Verset a été révélé à propos de cinq personnes : moi-même, 'Alî, Fâtimah, al-Hassan et al-Hussayn. O vous les Ahl-ul-Bayt ! Allah veut seulement éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement.» Rapporté par Ibn Jarîr, Ibn Abî Hâtam, al-Tabarânî, citant Abî Sa'îd al-Khidrî, mais aussi al-Tirmithî, Ibn al-Munthir, al-Hâkim, Ibn Marduwayh, al-Buhayqî.

De même, l'interprétation de ce Verset et la confirmation des noms qu'il désigne sont attribués à 'Ayechah : «Un jour, le Prophète est sorti, revêtu d'un drap à poils noirs. Lorsqu'al-Hassan est venu, il l'a placé sous le drap ; puis al-Hussayn est venu, et il l'a placé sous le drap ; ensuite Fâtimah est venue, et il l'a placée sous le drap ; enfin 'Alî est venu, et il l'a placé sous le drap. Puis il a dit : "O Ahl-ul-Bayt ! Allah veut éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement."».

Et ce n’est pas tout ! Le Messager de Dieu, sachant probablement que de nombreux individu chercheraient un jour à remettre en question l’identité réelle des Ahloul Bayt, il s'appliqua pendant plusieurs mois à s'arrêter, à l'aube, devant la porte de la maison de 'Alî et de Fâtimah pour les appeler à la Prière, en les désignant sous l'appellation de "Ahl-ul-Bayt", il voulait à l'évidence faire connaître l'identité de ces Ahl-ul-Bayt, expliquer la signification exacte du Verset d'al-Tat-hîr, attirer l'attention de la Oumma sur la place de choix qu'ils occupent, et lui signifier l'obligation de les aimer, de les soutenir et de leur obéir.

En effet, Abû-l-Hamrâ', cité par al-Tabarî, témoigne: «Pendant six mois, le Messager d'Allah s'arrêta au niveau de la porte de 'Alî et de Fâtimah, pour dire: "O Ahl-ul-Bayt ! Allah veut éloigner de vous la souillure et vous purifier totalement."» Ce Hadith est rapporté d'al-Tirmithî dans son "Sahîh", lequel cite Anas ibn Mâlik, mais aussi par al-Hâkim dans "Al-Mustadrak", tome III, p. 158, qui l'a qualifié de"sain" (Sahîh).

Voici encore un aperçu de sources qui confirment que le verset : «O vous, les Gens de la Maison ! Allah veut seulement éloigner de vous la souillure, et vous purifier totalement.» (Sourate al-Ahzâb, 33 : 33), concerne Muhammad, 'Alî, Fâtimah, al-Hassan, al-Hussayn.


- "Sahîh Muslim", Kitâb "Fadhâ'il al-Çihâbah", Bâb "Fadhâ'il Ahli Bayt al-Nabî", tome II p. 368, éd. 'Isâ al-Halabî, et tome XV, p. 194, éd. Egypte, explication d'al-Nawawî.
- "Sahîh al-Tirmithî" : tome V, p. 30, hadith 3258 ; tome V, p. 328, hadith 3875, éd. Dâr al-Fikr ; tome II, pp. 209, 308, 319, éd. Bûlâq ; tome XIII, p. 200.
- "Musnad Ahmad ibn Hanbal", tome I, p. 330, éd. al-Maymanah, Egypte ; tome V, p. 25, éd. Dâr al-Ma'ârif, Egypte, avec une chaîne (Sanad) saine (Sahîh).
- "Al-Mustadrak 'alâ al-Sahîhayn" d'al-Hâkim, tome III, pp. 133, 146, 147, 158, et tome II, p. 416.



l'Envoyé de Dieu (sawa) a dit: «Les Gens de ma Maison sont auprès de vous comme le Bateau de Nûh : celui qui est monté a été sauvé, et celui qui l'a manqué s'est noyé.»

reen[color=green]]Ce hadith est relaté par al-Hâkim dans "Mustadrak al-Sahîhayn" (tome II, p. 343) en disant que ce hadith est sain (Sahîh) selon la condition de Muslim et il est raconté par al-Muttaqî dans "Kanz al-'Ummâl" (tome VI, p. 216), par al-Haythamî dans son "Majma'" (tome IX, p.168), par Muhib al-Dîn al-Tabarî dans ses "Thakhâ'ir" (P. 20). Il est relaté par al-Khatîb al-Baghdâdî dans son "Ta'rîkh" (tome XII, p. 19)
Ainsi, Tirmidhî rapporte (Sonan, vol.5, p .662, had.3786), d'après Djâbir Ibn 'Abd Allâh: "J'ai vu le Messager de Dieu, Dieu le bénisse et lui donne la Paix, lors de son pèlerinage, le jour de 'Arafa. Il était monté sur sa chamelle [nommée] Qaswâ' pour faire une khotba et je l'ai entendu dire: "O vous, les gens, en vérité j'ai laissé parmi vous ce grâce à quoi vous ne vous égarerez pas si vous vous en saisissez: le Livre de Dieu et ma famille, les gens de ma demeure." Et Tirmidhî précise que la même chose a aussi été rapportée par Abou Dharr, Abou Sa'îd al-Khoudrî, Zayd Ibn Arqam et Hodhayfa Ibn Asîd.

Une autre version du même hadith, transmise par Abou Sa'îd al- Khodrî, est retenue (avec de minimes variations) par Ibn Hanbal (Mosnad, vol.3, p.59, had.11578; Fadâ'ilo s-sahâba, vol. 2, p.585, had.990), at-Tabarânî (al-Mo'djam al-kabîr, vol.3, p.65-66, had.2678) et Ibn Abî 'Asim (As-Sonna, v.2 p.645, had.1553); cette même version est aussi rapportée par Tirmidhî, mais d'après Zayd Ibn Arqam (Sonan, vol.5, p.663, had.3788): J'ai entendu le Messager de Dieu, Dieu le bénisse et lui donne la Paix, dire: "O vous, les gens, en vérité j'ai laissé parmi vous ce grâce à quoi vous ne vous égarerez pas après moi si vous vous en saisissez: les deux trésors (ath-thiqlayn), l'un étant plus grand que l'autre; le Livre de Dieu, une corde tendue entre le ciel et la terre, et ma famille, les gens de ma demeure. En vérité, ces deux-là ne se sépareront pas jusqu'à ce qu'ils viennent me rejoindre au bassin [paradisiaque]."

Parmi les autres références sunnites de ce hadith, on peut encore citer: MOSLIM, as-Sahîh, vol.4, p.1873-1874, Kitâb fadâ'il as-sahâba, bâb min fadâ'il 'Alî, had. 2408; IBN HANBAL, al-Mosnad, vol.3, p.14 had.11116, p.15 had. 11146, p.26 had.11227; vol.4, p.366; vol.5, p.181 had.21618; HAKIM NAYSABURI, al-Mustadrak 'alâ s-sahîhayn (avec en bas de page le Talkhîs al-mostadrak de Dhababî), vol.3, p. 109, 110, 148, 533; TABARANI, al-Mo'djam al-kabîr, vol.3, p.65-67 had. 2678-2683; vol.5, p.182 had. 5026, p.186 had. 5040, etc.; IBN KATHIR, Tafsîr, en commentaire de Cor. 42.23, et al-Bidâya wa n-nihâya, vol.5, p.209; etc.
Revenir en haut Aller en bas
khalifa
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 75
Age : 31
Réputation : 0
Points : 0
Date d'inscription : 05/11/2008

MessageSujet: Re: Ahl El Beyt, les Gens de la maison ne concerne pas les épouse du Prophete.   Sam 15 Nov 2008 - 22:03

Pour accepter, cette verité imbattable, il faut etre denué de préjugé, d'arrogance et d'orgeuil. La notion de Ahl el Beyt, perpétué par les Chiite est vrai, et presente dans les livres sunnites, et d'autre sources viennent en contraction, il faut que nos frere sunnite se posent la question pourquoi il y'a contradiction dans leur sahihs

La veracité de Ahl El Beyt, est celle qui fait l'unanimité dans les sources sunnite et chiites.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ahl El Beyt, les Gens de la maison ne concerne pas les épouse du Prophete.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A mare d gens ki me reproche 2 quiter la maison de mon père
» Besoin d'aide : protection CONTRE effets néfastes et négatifs d'une maison
» Besoin d'une protection maison
» Croquette pour animaux, Ogm et nourriture maison
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Le Hadith-
Sauter vers: