Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 Maroc - Iran : Chasse au chiisme ou règlement de compte politique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Soudeh
Légende
Légende


Féminin Nombre de messages : 761
Age : 105
Réputation : -1
Points : 157
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Maroc - Iran : Chasse au chiisme ou règlement de compte politique ?   Lun 6 Avr 2009 - 23:15

La rupture diplomatique entre le Maroc et l’Iran, à l’initiative du Royaume, la fermeture de l’école Irakienne basée à Rabat, l’expulsion de 5 étrangers du sol Marocain pour prosélytisme, l’interpellation de deux responsables régionaux de l’Association marocaine des Droits de l’Homme (AMDH) pour appartenance supposée au Chiisme, le communiqué du ministère de l’Intérieur (sous forme de mise en garde afin de préserver l’ordre moral), saisis de livres faisant l’apologie du Chiisme,… Voilà en substance les évènements qui ont marqué l’actualité politique de ces dernières semaines. Depuis, chacun y va de sa lecture. Ici et là, on parle de campagne populiste, de “chasse aux sorcières” en pointant du doigt l’Etat.Qu’en est-il …réellement?

Que faut-il lire? Assiste-t-on à un repositionnement du Maroc à l’égard du monde Perse et/ ou à une campagne anti-chiite? “Ces décisions ont une dimension purement politique. Rien de religieux. Il s’agit pour le Maroc d’envoyer des messages clairs et directs exprimés sous une forme multidimentionnelle”, indique Mohamed Darif, islamologue.

Le “rapprochement” géopolitique (et géostratégique) de l’Iran avec l’Algérie (avec le Vénézuela) est-il à l’origine de la dégradation des relations entre le Maroc et l’Iran? Avec comme scénario politique (possible) de voir l’Iran “décongélé” ses relations avec le Front Polisario (gelées depuis 1991)?

Etant donné la hiréarchie des priorités de l’Iran et du réchauffement de ses relations avec l’Amérique d’Obama, on peut en douter. Mais en politique - comme ailleurs - il ne faut jurer de rien et n’exclure aucune hypothèse. C’est une règle d’or.

“Les Marocains d’obédience chiite sont peu nombreux pour constituer un problème religieux à l’Etat. Maintenant, l’image de Hassan Nasrallah, Secrétaire général de l’organisation Chiite depuis 1992 qui a “unifié” les musulmans au lendemain de la guerre entre le Liban et Israël, en 2006, et, celle de Mahmoud Ahmadinejad, le président Iranien, qui tient tête à l’Amérique et à Israël, ne sont pas sans conséquences pour l’Etat. Les messages de soutien de l’opinion publique…dérangeraient, en haut lieu”, ajoute Mohamed Darif.

Selon l’islamologue, l’unité religieuse est une réalité au Maroc que nul ne peut contester. “Une traque Chiite pilotée par l’Etat est un faux débat. L’enjeu est bien ailleurs”, poursuit Darif.

Rachid Hallaouy

source
Revenir en haut Aller en bas
 
Maroc - Iran : Chasse au chiisme ou règlement de compte politique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Règlement de compte à No Way Corral
» Grpupe de chasse 2/6 en 44
» l'Iran dévoile un nouvel avion de combat moderne, le Qaher-313
» 2010: Le 25/05 vers 15h40 - avion de chasse sur lunel
» Etablissements Militaires au Maroc.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Général :: Actualité-
Sauter vers: