Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 L’amour est le chemin de l’Unité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
giovanni
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 105
Age : 36
Localisation : Belgique
Réputation : 0
Points : 28
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: L’amour est le chemin de l’Unité   Jeu 26 Mar 2009 - 4:32


Qu’est-ce que l’Unité du point de vue soufi et comment la réaliser ?
Par Dr. Javad Nurbakhsh (traduit du persan par Jean Nabavian)


Les soufis considèrent qu’il n’y a qu’une seule Existence, et tout ce qui existe est une manifestation de cette Existence. Ce principe que l’on appelle communément le principe de l’Unicité de l’Existence ne relève pas simplement du domaine de la foi ou de la doctrine mais du domaine de l’expérience directe. On ne peut véritablement comprendre l’Unicité de l’Existence que par l’expérience de cette Unité au niveau le plus profond de l’être ; une expérience qui révèle la nature divine qui est en nous, et nous fait découvrir que chaque particule de l’univers est la manifestation de la Présence divine. La seule approche qui rend possible la réalisation de cette expérience est celle de l’amour. En effet, l’amour est le principe unificateur de l’univers et le seul guide auquel l’humanité peut se fier dans sa quête de la vérité. Si à son niveau le plus élémentaire l’amour peut traduire l’union affective et sentimentale entre deux êtres, à son niveau le plus sublime il englobe de façon inconditionnelle toute la création divine, et conduit à l’expérience de l’Unicité de l’Existence. Selon les soufis, l’expérience de l’Unicité abolit toutes les distinctions conventionnelles entre les différentes religions, et fait voler en éclats tous les principes, règles et lois qui divisent les hommes. L’amoureux de Dieu découvre alors qu’il n’y a jamais qu’une seule Existence qui se manifeste à travers les formes différentes et variées.

Avec la disparition de l’illusion de la réalité individuelle, l’on ne peut que constater qu’il n’y a rien d’autre que Dieu, et comme Hallaj, le soufi martyr, s’écrier ce qui semble être une expression blasphématoire : « Je suis la Vérité ».

À l’aube du XXIe siècle, nous sommes témoins d’un monde qui devient de plus en plus conscient de sa multiplicité, et qui rejette l’unité artificielle et souvent illusoire dont certains ont voulu le vêtir à différents moments de l’histoire, pour la domination raciale, religieuse, idéologique ou culturelle. Dans cette société globale, nous devons admettre un principe sur lequel les maîtres soufis ont toujours insisté, à savoir qu’il y a autant de chemins vers Dieu qu’il y a d’individus, et que tous ces chemins différents mènent au même point : la Vérité absolue qui est une et la même pour tous. Et toute autre approche partielle ou réductrice ne pourra qu’aggraver les conflits et les déséquilibres dans le monde d’aujourd’hui.

Roumi, le grand poète soufi, illustre ce point par une histoire : L’on donna à quatre hommes de pays différents, ne parlant pas la même langue, de quoi s’acheter en commun ce qu’ils voulaient. Chacun d’entre eux désirait acheter du raisin, et le dit dans sa langue qui était incompréhensible aux autres. Pensant alors qu’ils voulaient des choses différentes, chacun tente d’imposer sa volonté et ils finirent pas se disputer au sujet de cde qu’il fallait. Finalement, quelqu’un parlant toutes les langues arriva, leur acheta du raisin et mit fin à la querelle. Ainsi selon Roumi, seuls les hommes de Dieu connaissant le langage du coeur peuvent sauver l’humanité de ses divisions et antagonismes.

Bien sur, cette vision globale qui, au-delà des mots et des apparences, embrasse le sens véritable des choses, n’est pas l’apanage du soufisme et constitue la marque de toute spiritualité véritable. Krishna s’exprimant dans la Bhagavad-Gita dit : « Libérés de la passion, de la peur et de la haine, remplis de moi, et prenant refuge en moi, purifiés par le feu de la sagesse, nombreux sont ceux qui se sont joints à mon Etre. Mais quelle que soit la façon dont ils viennent à moi, je les accueille à bras ouverts, car quelque chemin qu’ils empruntent, ils seront dans ma Voie. »

L’amour est la seule voie qui puisse conduire les êtres humains à cette compréhension. C’est seulement par la force unificatrice de l’amour que l’humanité peut dépasser ses discordances et parvenir à l’état d’Unité.

C’est seulement à travers l’amour que l’on peut enfin voir que toutes les pratiques spirituelles, lorsqu’elles sont accomplies avec la sincérité de cœur, aboutissent à la même fin et remontent à la même source.

C’est encore Roumi qui a illustré dans sa merveilleuse histoire de Moise et du Berger :

Moise, au cours d’un de ses nombreux voyages à travers le désert, surprit un berger s’adressant à Dieu : « O toi qui commandes à toutes choses, implorait le berger, j’aimerais tant devenir ton serviteur pour réparer tes sandales et coiffer tes cheveux ; baiser tes petites mains délicates et masser tes petits pieds, et balayer la poussière de ta chambre. O toi à qui j’offre toutes mes chèvres en sacrifice, et toi dont le souvenir est la cause de me pleurs. »

En entendant un tel babillage, Moise réprimanda le berger et lui fit savoir qu’il faisait preuve d’infidélité en prononçant ces absurdités blasphématoires et irrespectueuses. Puis il ajouta : « Les sandales, les cheveux et de pareilles choses conviennent à quelqu’un comme toi et non à Dieu. » Il voulut éclairer le berger ignorant : « Comment de telles paroles pourraient-elles jamais convenir au Très-Haut ? Dieu n’a pas besoin de tels services. A qui donc crois-tu parler ? A quelqu’un de ta famille ? Accomplir de telles tâches peut être valable et méritoire vis-à-vis de quelqu’un comme toi, et non face à la sainteté de Dieu, qui est le Créateur et qui n’a pas été créé comme nous. Ô homme ignorant, tes pseudo prières sont irrévérencieuses et préjudiciables à la pureté de ton âme. «

Lorsque le berger entendit ces reproches venant d’un prophète de Dieu, il eut profondément honte, se repentit pour les blasphèmes qu’il avait proférés. Puis le cœur brûlant de douleur, il déchira ses vêtements et s’enfuit dans le désert.

C’est alors que Moise reçut une révélation de la part de Dieu : « Tu as éloigné de moi mon dévot ! As-tu été envoyé pour amener les hommes à l’Union, ou bien, ton but serait-il de les entraîner dans la voie de la séparation d’avec Dieu et le déséquilibre ? J’ai octroyé à chacun une façon particulière de se comporter, et une manière personnelle de s’exprimer. Ce qui, pour l’un est méritoire, peut être blâmable pour un autre. A chacun ses pratiques et ses usages. L’amour de Dieu est au-delà de toute pureté ou impureté. Je n’ai pas commandé l’adoration du divin pour en avoir un bénéfice personnel, mais mon Amour est une grâce que j’accorde à ceux qui m’aiment. Leur glorification n’ajoute rien à ma gloire ; c’est plutôt eux qui deviennent bénis et glorifiés par cette grâce. Sache que je ne regarde pas la forme extérieure des discours mais ce qu’ils recèlent à l’intérieur. Peu importe que les mots prononcés manquent de respect si le coeur est humble et pur, car le cœur est la substance qui est le seul objet de mon attention. Je désire un cœur ardent et non des mots et des concepts. Allume un feu d’amour dans ton âme, Moise, et brûle toute expression et toute pensée. Car se préoccuper de la forme extérieure des conventions et des pratiques est une chose, et faire partie de ceux dont l’être intérieur et l’esprit brûlent d’amour, en est une autre. «

Le credo de l’amour, précise Roumi, est au-delà de toutes les religions. Pour les amoureux véritables, la seule religion, la seule foi est Dieu. Moise pris de remords mais transporté hors de lui-même par Dieu qui illumina son cœur de mystères divins, partit à la recherche du berger pour lui faire savoir qu’il pouvait adorer Dieu comme son cœur ardent le désirait et que son blasphème apparent était en fait une religion véritable. Quand il le retrouva et lui dit cela, le berger s’exclama qu’il avait dépassé de telles préoccupations et qu’il baignait désormais dans l’amour divin. Le berger ajouta que le choc des reproches que Moise lui avait adressés l’avait propulsé au-delà du ciel, et qu’il avait atteint un état qu’aucun mot ne pourra jamais exprimer.

Roumi termine l’histoire en nous conseillant de ne pas oublier que l’image que l’on contemple dans un miroir n’est rien d’autre que notre propre image réfléchie dans le miroir et non l’image du miroir.

Lorsqu’il est question de Dieu, insiste Roumi, quels que soient les mots qu’on utilise pour Le glorifier, ils seront tout aussi inadéquats et peu convenables que ceux utilisés par le berger de Moise. Si nous pouvions voir les choses telles qu’elles sont en réalité, nous comprendrions immédiatement. Ainsi, se moquer ou rejeter l’adoration qu’un autre voue à Dieu, c’est faire preuve d’arrogance et d’ignorance.

Cette histoire est remarquable en bien des points : on peut y trouver une description de l’essence de la quête spirituelle de l’homme. Roumi nous dit trois choses : d’abord, que les seules provisions nécessaires sur la voie de Dieu sont l’amour et la sincérité. Deuxièmement, que ceux qui conçoivent la spiritualité à travers un autre chemin que l’amour, comme Moise dans cette histoire, provoquent inévitablement désordre et conflit dans le monde. Enfin, que le langage de l’amour est le plus profond, et beaucoup plus universel que tout autre langage connu de l’homme. Il est vrai que Moise était un prophète de Dieu, mais même pour lui, il était indispensable d’être initié aux mystères de l’amour afin de comprendre le langage du berger. Mais comment atteindre un tel état d’amour ? À ce sujet, les soufis ont cité le verset coranique : « Dieu aime les hommes, puis les hommes aiment Dieu » (V :54), pour montrer que l’amour de Dieu doit toujours précéder le nôtre. Tant que Dieu n’aime pas un dévot et ne se souvient pas de lui, il sera difficile à celui-ci de se souvenir de Dieu et de L’aimer. En même temps, les soufis citent la tradition sacrée qui dit : « Mon dévot se rapproche de plus en plus de moi, en se souvenant de moi, jusqu’à ce que Je l’aime ; et quand Je l’aime, il voit avec Mes yeux, entend avec Mes oreilles, parle avec Ma langue, saisit avec Ma main et marche avec Mes pieds. » C’est-à-dire, bien que l’amour de Dieu doive toujours précéder le nôtre, nous devons néanmoins invoquer Son nom et nous souvenir de Lui, autant que possible, si nous voulons attirer son attention sur nous. Pour les soufis, les êtres humains apprendront en dernier lieu comment aimer, en pratiquant le souvenir de Dieu. Se souvenir de Dieu, c’est se détacher de son ego afin de laisser Dieu prendre possession de l’être ; se débarrasser de son égoïsme et de son égocentrisme, et servir l’humanité sans rien attendre en retour.

Malheureusement, nous vivons dans une époque où la plupart des gens se souviennent davantage des airs à la mode, des images publicitaires et des séries télévisées que de Dieu. Toutes les valeurs de nos sociétés actuelles sont au service de la promotion de l’ego et de ses idoles. Les hommes ne sont plus des idolâtres dans le sens traditionnel du terme mais les idoles anciennes ont simplement été remplacées par nos biens matériels et par des individus, Notre objectif n’est pas de réaliser Dieu en nous-même, d’atteindre les attributs divins, mais de satisfaire nos désirs, et d’accumuler toujours plus. Alors il n’est pas étonnant de voir la montée de conflits nationaux, régionaux et ethniques dans chaque coin du monde. Il est possible que, plus qu’en toute autre époque, le manque d’harmonie extérieure dans le monde reflète le manque d’harmonie intérieure en chaque individu. Ceci découle du désir élémentaire insatisfait des hommes qui est d’aimer et d’être aimé. Nous avons oublié comment aimer et nous avons perdu de vue l’Unicité de l’Existence parce que dans notre vie quotidienne nous avons oublié comment nous souvenir de Dieu.
http://www.journalsoufi.com/index.php?option=com_content&task=view&id=271&Itemid=55
Revenir en haut Aller en bas
bachir



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 48
Réputation : 0
Points : 3
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Ven 27 Mar 2009 - 4:27

giovanni a écrit:


. On ne peut véritablement comprendre l’Unicité de l’Existence que par l’expérience de cette Unité au niveau le plus profond de l’être ; une expérience qui révèle la nature divine qui est en nous Shocked confused , .

Frère Giovani, ce que vous nous avez copier-collé ici ressemble étrangement à ces passages que j'ai trouvé sur le TALMUD juif :
14 - Les âmes des Juifs sont des parties de Dieu, de la substance de Dieu, de même qu’un fils est de la substance de son père. (Tr. Sela 262a)
15 - Aussi une âme juive est-elle plus chère, plus agréable à Dieu que toutes les âmes des autres peuples de la terre. (Sela I.C. et Sefa Fol 4)

[quote]
Citation :
comme Hallaj, le soufi martyr, s’écrier ce qui semble être une expression blasphématoire : « Je suis la Vérité ».[/quote]
ce passage de votre copier-collé ressemble à cet autre du TALMUD:
4 - Les paroles des rabbins sont les paroles du Dieu vivant. (Bochai ad Pent fol 201, cab. 4)

[quote]
Citation :
Selon les soufis, l’expérience de l’Unicité abolit toutes les distinctions conventionnelles entre les différentes religions, et fait voler en éclats tous les principes, règles et lois qui divisent les hommes. quote]
De ce passage je relèverai que d'aprés vous l'aboutissement de cette quète spirituelle est la disparition de toute différenciation entre les religions, ce qui est en contradiction flagrante avec le CORAN où ALLAH (swt) dit clairement que l'islam est la seule religion salvatrice le jour du jugement dernier:
و من يبتغي غير الإسلام دينا فلن يقبل منه و هو في الآخرة من الخاسرين(ص)
"quiconque embrasserai une religion autre que l'islam ne lui sera pas acceptée et sera le jour du jugement dernier parmis les perdants"

Citation :
L’amoureux de Dieu découvre alors qu’il n’y a jamais qu’une seule Existence qui se manifeste à travers les formes différentes et variées
De ce passage je concluerai mon frère que vous avez besoin de vous ressourcer en matière des dogmes de l'unicité d'ALLAH (swt) (la science du TAWHID en arabe) car votre copier-collé est encore une fois en contradiction avec le saint CORAN où ALLAH (swt) nie toute ressemblance à son ètre DIVIN:
ليس كمثله شيء(ص)
"Aucune chose ne lui ressemble"



Je me permet de vous suggerer de lire "la voie de l'éloquence" de l'imam Ali (as) sur le sujet de la foi et de l'unicité, car vous allez trouvé que c'est en totale contradiction avec le copier-collé que vous avez posté, et je comprend un petit peu vos différents avec les frères taleb haq et algérien et la soeur vérité98, qui vous reprochent cette manière de proceder sans avoir une base de connaissance minimale qui vous aurait permis de savoir ce que vous mettez en ligne en contradiction avec l'islam chiite djaafarite dont vous pretendez d'en ètre un partisan.
Revenir en haut Aller en bas
giovanni
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 105
Age : 36
Localisation : Belgique
Réputation : 0
Points : 28
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Ven 27 Mar 2009 - 18:41

bachir a écrit:
Frère Giovani, ce que vous nous avez copier-collé ici ressemble étrangement à ces passages que j'ai trouvé sur le TALMUD juif :
14 - Les âmes des Juifs sont des parties de Dieu, de la substance de Dieu, de même qu’un fils est de la substance de son père. (Tr. Sela 262a)
15 - Aussi une âme juive est-elle plus chère, plus agréable à Dieu que toutes les âmes des autres peuples de la terre. (Sela I.C. et Sefa Fol 4)
bachir a écrit:
L’amoureux de Dieu découvre alors qu’il n’y a jamais qu’une seule Existence qui se manifeste à travers les formes différentes et variées

La difference est que l'hauteur (le dr. Javad Nurbakhsh), nous parle ici de l'homme dans son universel, au sens general et non pas dans la theorie du peuple choisi tel que cela est expliqué dans les passages talmudiste traduit, que vous avez cité.

On ne peut nier la nature Divine de la creation, ni le soufle de vie (c'est de ca qu'il sagit) car elle est issu du createur etant donné qu'il etait la avant la creation . J'irai meme + loin, en parlent de l'existence, Dieu existe, tout existant vient de Dieu, mai l'existence est elle creé par Dieu alor que Dieu est compris dans l'existance car il existe? Ou Dieu est il l'existance et donc englobe t'il les existants? D'apres l'imam khomeini, l'existance serait la realité Divine (Ta'lîqat, p.287-288). Voila peut etre pourquoi "Celui qui se connait lui meme, connait son Seigneur"!

Dans la voie de l'eloquence : Il n'est pas installé dans les choses de sorte qu'on puisse dire qu'il est un être en devenir, ni éloigné d'elles de sorte qu'on puisse dire qu'il en est distinct (p96), Il n'est pas proche des choses par adhesion, ni éloigné d'elles par separation (p232), proche des choses sans en être revêtu, loin d'elle sans en être distinct(p258).
Je vous conseille chere frere, la these de Christian Bonaud "L'imam khomeini, un gnostique meconnu du xxe sciecle",ou il explique les etudes de l'imam khomeini (sainteté a son ame) sur l'existance et la connaissance de Dieu"a partir de la page 161", sur le principe de la manifestation ( a partir de la page 419), vous y comprendrez les differentes effusions, et en page 213 l'existant n'est autre que l'existance, avec quelques propos de Molah sadra. A la fnac. Je vous conseille egalement le livre "Le traité de psychologie du soufisme. (L'âme, le coeur, l'esprit, la conscience secrète, le secret du secret) du Dr. Javad Nurbakhsh (l'auteur de l'article), vous y comprendez peut etre mieu son point de vue.



bachir a écrit:
De ce passage je relèverai que d'aprés vous l'aboutissement de cette quète spirituelle est la disparition de toute différenciation entre les religions, ce qui est en contradiction flagrante avec le CORAN où ALLAH (swt) dit clairement que l'islam est la seule religion salvatrice le jour du jugement dernier

D'apres moi? D'apres nous? D'aprés qui?

Mai pour ce qui est des contradictions, les 14 tres pure sont la totale et veritable comprehension de la parole Divine, nous, nous n'en comprenons que l ecorce (comme la dit l'imam jaffar sadiq (psl)) ils ne sont pas que la comprehention du coran tel qu'on le comprend dans nos miserables comprehentions, ils sont le sens complet de toutes les religions du livre. L'islam qui veut dire (soumission a Dieu) a etait enseigné par +de 124 000 prophetes et envoyés dans chaque peuple. Certains, par exemple, n'ont pas accepté Jesus psl, comme par exemple les juifs, d'autres l'ont accepté mai n'ont pas accepté Mohammed pslf, comme par exemple les chretiens, d'autres l'ont accepté mai n'ont pas accepté la Guidée spirituel d'Ali psl comme les sectes issue des omeyades et abassides, par exemple les sunites, d'autres l'ont accepté mai n'ont pas accepté la Guidée spirituel de Jaffar sadiq psl, comme par exemple les zaidistes, d'autres l'ont accepté, mai n'ont pas accepté la guidée spirituel de Moussa psl, comme par exemple les ismaeliens, d'autres l'ont accepté mai n'accepteront pas le 12 em psl celui de notre temps et il est attendu par un grand nombre de croyances, d'apres sayed haydar amoli par exemple, il serait le paraclet de l'evangil ... Mai l'histoire de l'islam (soumission a Dieu) na pas commencer au VIe ou VIIe siècle

J'espere que vous trouverez rapidement les 2 livres que je vous ai conseiller, surtout la these sur l'imam khomeini (sainteté a son ame) afin que nous puissions comparer nos comprehensions des avis de l'imam et de l'ecole sadrienne, sur ces sujets, bien a vous, paix, salam
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Ven 27 Mar 2009 - 21:13

Salam aleykum,

MachaAllah mon frère giovanni Smile
Mais attention tu va finir par ajouter "talmudiste"a la liste de ce que tu es lol
Revenir en haut Aller en bas
giovanni
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 105
Age : 36
Localisation : Belgique
Réputation : 0
Points : 28
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Ven 27 Mar 2009 - 23:09

Ali a écrit:
Salam aleykum,

MachaAllah mon frère giovanni Smile
Mais attention tu va finir par ajouter "talmudiste"a la liste de ce que tu es lol

Oui c'est juste Very Happy , "francs macon, ismaelien, sioniste, akhbary", qu'ece qu il y avait d'autre? Le tête dans le mur
Revenir en haut Aller en bas
bachir



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 48
Réputation : 0
Points : 3
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: la religion discrète   Sam 28 Mar 2009 - 1:17

Esselem aliqom
Je ne m'étalerai pas trop sur la reflexion du frère Ali qui semble affectionner la dérision, car je dédaigne entrer dans les jeux de bouffons.

Frére Géovani vous n'avez pas du tout répondus aux objections que je vous ai faites, vous esquivez à coups de surf sur la sémantique pour impréssionner les forumistes (comme semble l'ètre le frère Ali), mais vous ne répondez pas du tout aux questions de fond que je vous ai posé: toute cette élucubration d'un esprit en mal de gymnastique intellectuelle, n'a aucun fondement du CORAN ou des hadiths prophètiques ou imamiques, votre copier-collé est tout simplemment CONTRAIRES AUX DOGMES DE LA FOI DE L'islam AHLEL BEIT (AS), mais à vous ça ne semble pas vous désarçonner, puisque vous persistez à vous cloitrer dans des explications "ésotériques" comme vous l'a déja fait remarquer la soeur vérité99 (que je salue au passage), libre à vous de croire à cette dégénérescence de l'esprit d'ibn arabi qui est le "géniteur" coté musulmans (car il y a d'autres doctrines religieuses qui le prétendent) de cette "unicité de l'éxistence", mais cessez de vouloir influencer les forumistes à cette psychose en usant de contre-vérités comme celle d'avoir dit que l'imam Khomeyni (RA) serait un adepte de "l'unicité de l'éxistence", C'EST ARCHI FAUX, pour preuves les sites véhiculant sa pensée, ses livres, et surtout ses DISCIPLES, aucun ne fait la moindre apologie de cette ironie de la "foi" qu'est "l'unicité de l'éxistence".

Voici en quoi croit l'imam Khomeyni et les musulmans chiites concernant ALLAH SWT:
ليس كمثله شيء(ص
"Aucune chose ne lui ressemble"

Sur la primauté de l'islam sur toutes les autres croyances:
و من يبتغي غير الإسلام دينا فلن يقبل منه و هو في الآخرة من الخاسرين(ص
"quiconque embrasserai une religion autre que l'islam ne lui sera pas acceptée et sera le jour du jugement dernier parmis les perdants"


Je terminerai en portant à la connaissance des forumistes cette vérité historique connue de tous, ibn arabi a vécu en andalousie amaouide, il a trés longtemps cotoyé les RABINS TALMUDIQUES, il fut influencé par "l'unicité de l'éxistence" dont ils étaient adeptes bien avant lui, comme les boudistes l'étaient avant les juifs, c'est la raison pour laquelle j'ai relevé dans mon poste précédent cette SIMMILITUDE entre votre copier-collé sur "l'unicité de l'éxistence" et mon copier-collé du TALMUD, térrible apparentement vous conviendrez Géovani affraid
Esselem aliqom
Revenir en haut Aller en bas
giovanni
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 105
Age : 36
Localisation : Belgique
Réputation : 0
Points : 28
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Sam 28 Mar 2009 - 2:11

bachir a écrit:
Esselem aliqom
Je ne m'étalerai pas trop sur la reflexion du frère Ali qui semble affectionner la dérision, car je dédaigne entrer dans les jeux de bouffons.

Frére Géovani vous n'avez pas du tout répondus aux objections que je vous ai faites, vous esquivez à coups de surf sur la sémantique pour impréssionner les forumistes (comme semble l'ètre le frère Ali), mais vous ne répondez pas du tout aux questions de fond que je vous ai posé: toute cette élucubration d'un esprit en mal de gymnastique intellectuelle, n'a aucun fondement du CORAN ou des hadiths prophètiques ou imamiques, votre copier-collé est tout simplemment CONTRAIRES AUX DOGMES DE LA FOI DE L'islam AHLEL BEIT (AS), mais à vous ça ne semble pas vous désarçonner, puisque vous persistez à vous cloitrer dans des explications "ésotériques" comme vous l'a déja fait remarquer la soeur vérité99 (que je salue au passage), libre à vous de croire à cette dégénérescence de l'esprit d'ibn arabi qui est le "géniteur" coté musulmans (car il y a d'autres doctrines religieuses qui le prétendent) de cette "unicité de l'éxistence", mais cessez de vouloir influencer les forumistes à cette psychose en usant de contre-vérités comme celle d'avoir dit que l'imam Khomeyni (RA) serait un adepte de "l'unicité de l'éxistence", C'EST ARCHI FAUX, pour preuves les sites véhiculant sa pensée, ses livres, et surtout ses DISCIPLES, aucun ne fait la moindre apologie de cette ironie de la "foi" qu'est "l'unicité de l'éxistence".

Voici en quoi croit l'imam Khomeyni et les musulmans chiites concernant ALLAH SWT:
ليس كمثله شيء(ص
"Aucune chose ne lui ressemble"

Sur la primauté de l'islam sur toutes les autres croyances:
و من يبتغي غير الإسلام دينا فلن يقبل منه و هو في الآخرة من الخاسرين(ص
"quiconque embrasserai une religion autre que l'islam ne lui sera pas acceptée et sera le jour du jugement dernier parmis les perdants"


Je terminerai en portant à la connaissance des forumistes cette vérité historique connue de tous, ibn arabi a vécu en andalousie amaouide, il a trés longtemps cotoyé les RABINS TALMUDIQUES, il fut influencé par "l'unicité de l'éxistence" dont ils étaient adeptes bien avant lui, comme les boudistes l'étaient avant les juifs, c'est la raison pour laquelle j'ai relevé dans mon poste précédent cette SIMMILITUDE entre votre copier-collé sur "l'unicité de l'éxistence" et mon copier-collé du TALMUD, térrible apparentement vous conviendrez Géovani affraid

Pour commencer, on ne peut pas reporcher a un musulman jafarite de parler d'esoterisme, car l'enseignement du sens esoterique de la revelation est bel et bien l'un des roles des 12 purifiés, Dhoul-fikar nous a posté suffisamment de hadith a ce sujet pour que les anciens sunites encore sous influence "trop" literaliste puissent comprendre... mai la est un autre sujet.

Ensuite, je ne me souviens pas vraiment avoir parlé d'Ibn arabi, si ce n est ce que l'imam khomeini (sainteté a son ame) en a rapporté dans ces etudes que je vous ai conseillé.

Maintenant, sachez que si vous donnez un avis, d'un point de vue theologique a une analyse faite d'un point de vue gnostique, et vice et versa, forcement, il y aura une impression de contradiction, surtout en matiere d'unicité Divine. Alor qu'en faite, les 2 sont bon, mai dans des domaines differents ... Mai ce sont la des sujets trop complexe, et ce n est pas a moi de justifier les avis de l'imam khomeini et de mollah sadra (qui a pris de ibn arabi) ou de justifier ce qu'ecrit christian bonnau dans la these en question,lisez la, ce sont les reponses a ce que vous me reprochez et je vous ai meme donné des numeros de pages ou de chapitres, que voullez vous de+??????

Si je vous ai conseiller ces 2 livres, et surtout la these sur l'Imame khomeini, c'est justement pour que vous comprenniez tous ce que vous semblez me reprocher, donc faites un effort, le net c bien, les guegueres sur les forums c bien, insulter les autres de boufon ca peut etre bien, mai les livres c'est encore mieux! En esperent que la lecture de ces livres vous apporte sagesse, je ne reprendrai cette discution qu'apres votre lecture de ces livres. Car ecrire sans arret les memes choses, les avis de l immam khomeini (sainteté a son ame) pour que vous n'en prenniez pas compte, tres peu pour moi Le tête dans le mur Allez a la fnac, achetez leu, lisez leu et on en reparlera peut etre.
Revenir en haut Aller en bas
Ali
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 514
Age : 106
Réputation : 9
Points : 294
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Dim 29 Mar 2009 - 20:18

Salam aleykum,

Citation :
Je ne m'étalerai pas trop sur la reflexion du frère Ali qui semble
affectionner la dérision, car je dédaigne entrer dans les jeux de
bouffons.

Digne d'un VRAI partisan des Ahl al bayt (as) Very Happy
je te pardonne mon frère .
Revenir en haut Aller en bas
bachir



Masculin Nombre de messages : 4
Age : 48
Réputation : 0
Points : 3
Date d'inscription : 02/03/2009

MessageSujet: l'amour...   Lun 30 Mar 2009 - 0:54

Ali a écrit:
Salam aleykum,

Citation :
Je ne m'étalerai pas trop sur la reflexion du frère Ali qui semble
affectionner la dérision, car je dédaigne entrer dans les jeux de
bouffons.

Digne d'un VRAI partisan des Ahl al bayt (as) Very Happy
je te pardonne mon frère .
Esselem aliqom Ali
Moi aussi je te pardonnes d'avoir voulu me tourner en dérision, qu'ALLAH SWT nous pardonne tous.
Revenir en haut Aller en bas
giovanni
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 105
Age : 36
Localisation : Belgique
Réputation : 0
Points : 28
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Lun 30 Mar 2009 - 4:24

bachir a écrit:
Ali a écrit:
Salam aleykum,

Citation :
Je ne m'étalerai pas trop sur la reflexion du frère Ali qui semble
affectionner la dérision, car je dédaigne entrer dans les jeux de
bouffons.

Digne d'un VRAI partisan des Ahl al bayt (as) Very Happy
je te pardonne mon frère .
Esselem aliqom Ali
Moi aussi je te pardonnes d'avoir voulu me tourner en dérision, qu'ALLAH SWT nous pardonne tous.

Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Mar 31 Mar 2009 - 18:31





giovanni a écrit:



Selon les soufis, l’expérience de l’Unicité abolit toutes les distinctions conventionnelles entre les différentes religions, et fait voler en éclats tous les principes, règles et lois qui divisent les hommes.


Islam christiannisme judaisme ne feront qu'un


giovanni a écrit:

L’amoureux de Dieu découvre alors qu’il n’y a jamais qu’une seule Existence qui se manifeste à travers les formes différentes et variées.


Je suis Une forme de manifestation de DIeu

giovanni a écrit:


Avec la disparition de l’illusion de la réalité individuelle, l’on ne peut que constater qu’il n’y a rien d’autre que Dieu,



Idem


giovanni a écrit:


C’est seulement à travers l’amour que l’on peut enfin voir que toutes les pratiques spirituelles, lorsqu’elles sont accomplies avec la sincérité de cœur, aboutissent à la même fin et remontent à la même source.







Musulman qui prie dans une mosquée et juif devant le mur de lamentations seront pareils auprés d'allah


Revenir en haut Aller en bas
giovanni
Membre Spécial
Membre Spécial


Masculin Nombre de messages : 105
Age : 36
Localisation : Belgique
Réputation : 0
Points : 28
Date d'inscription : 02/02/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Jeu 2 Avr 2009 - 3:08

taleb hak a écrit:




giovanni a écrit:



Selon les soufis, l’expérience de l’Unicité abolit toutes les distinctions conventionnelles entre les différentes religions, et fait voler en éclats tous les principes, règles et lois qui divisent les hommes.


Islam christiannisme judaisme ne feront qu'un


giovanni a écrit:

L’amoureux de Dieu découvre alors qu’il n’y a jamais qu’une seule Existence qui se manifeste à travers les formes différentes et variées.


Je suis Une forme de manifestation de DIeu

giovanni a écrit:


Avec la disparition de l’illusion de la réalité individuelle, l’on ne peut que constater qu’il n’y a rien d’autre que Dieu,



Idem


giovanni a écrit:


C’est seulement à travers l’amour que l’on peut enfin voir que toutes les pratiques spirituelles, lorsqu’elles sont accomplies avec la sincérité de cœur, aboutissent à la même fin et remontent à la même source.







Musulman qui prie dans une mosquée et juif devant le mur de lamentations seront pareils auprés d'allah



Laughing
Revenir en haut Aller en bas
taleb hak
Membre Confirmé
Membre Confirmé


Masculin Nombre de messages : 70
Age : 55
Réputation : 0
Points : 47
Date d'inscription : 23/01/2009

MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Jeu 2 Avr 2009 - 19:21




Mister Givanii a posté

Avec la disparition de l’illusion de la réalité individuelle, l’on ne peut que constater qu’il n’y a rien d’autre que Dieu,

et a posté encore

Selon les soufis, l’expérience de l’Unicité abolit toutes les distinctions conventionnelles entre les différentes religions, et fait voler en éclats tous les principes, règles et lois qui divisent les hommes.

et encore
C’est seulement à travers l’amour que l’on peut enfin voir que toutes les pratiques spirituelles, lorsqu’elles sont accomplies avec la sincérité de cœur, aboutissent à la même fin et remontent à la même source.

comme tu ne comprends pas ce que tu postes , mets tes lunettes pour lire ça

وَمِنَ النَّاسِ مَن يَقُولُ آمَنَّا بِاللّهِ وَبِالْيَوْمِ الآخِرِ وَمَا هُم بِمُؤْمِنِينَ

يُخَادِعُونَ اللّهَ وَالَّذِينَ آمَنُوا وَمَا يَخْدَعُونَ إِلاَّ أَنفُسَهُم وَمَا يَشْعُرُونَ

فِي قُلُوبِهِم مَّرَضٌ فَزَادَهُمُ اللّهُ مَرَضاً وَلَهُم عَذَابٌ أَلِيمٌ بِمَا كَانُوا يَكْذِبُونَ

وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ لاَ تُفْسِدُواْ فِي الأَرْضِ قَالُواْ إِنَّمَا نَحْنُ مُصْلِحُونَ

أَلا إِنَّهُمْ هُمُ الْمُفْسِدُونَ وَلَـكِن لاَّ يَشْعُرُونَ

وَإِذَا قِيلَ لَهُمْ آمِنُواْ كَمَا آمَنَ النَّاسُ قَالُواْ أَنُؤْمِنُ كَمَا آمَنَ السُّفَهَاء أَلا إِنَّهُمْ هُمُ السُّفَهَاء وَلَـكِن لاَّ يَعْلَمُونَ


est-tu satisfait

et les autres chiaas qui lisent cette zandaka et qui ne réagissent pas

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’amour est le chemin de l’Unité   Aujourd'hui à 2:09

Revenir en haut Aller en bas
 
L’amour est le chemin de l’Unité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'unité de l'Eglise sous le manteau d'Amour de Jésus
» Chemin de vie :" Respirer l'amour "
» Liturgie pour la semaine de prière pour l'unité.
» Diaporama pour l'Unité des Peuples
» L'amour et l'humilité sont la clé de l'Unité des Églises./ Vassula

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: L'islam :: Philosophie / Spiritualité-
Sauter vers: