Forums Al-FathAccueilMédiasQur'an al-KarîmRechercherS'enregistrerConnexion
Salam aleykum, Une nouvelle version des forum al-fath se trouve à l'adresse suivante : Al-Fath Veuillez vous tourner vers cette adresse pour vous inscrire , discuter et échanger. Merci

Partagez | 
 

 SECOND DISCOURS DE SAYAD HASSAN NASRALLAH

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
papajoe



Masculin Nombre de messages : 22
Age : 46
Réputation : 0
Points : -1
Date d'inscription : 09/11/2008

MessageSujet: SECOND DISCOURS DE SAYAD HASSAN NASRALLAH   Mar 30 Déc 2008 - 2:22

SA WR WB

http://almanar.com.lb/NewsSite/NewsDetails.aspx?id=68558&language=fr


Sayed Nasrallah en faveur d'une 3ème intifada

29/12/2008 Le secrétaire général du Hezbollah a annoncé être en faveur d'une troisième intifada, pour faire face à la guerre israélienne menée contre la Bande de Gaza. S'adressant aux Palestiniens, lors d'un rassemblement monstre au coeur de la Banlieue-sud ce lundi, il a sollicité les palestiniens d'être unis dans cette épreuve, estimant que ce n'est pas le Hamas qui est menacé, mais tout le destin de la Palestine, rappelant que le projet en cours était celui d'imposer le diktat américain, et d'imposer Israël comme étant un état central. Insistant auprès des Palestiniens pour persévérer et poursuivre leur lutte, sayed Nasrallah a affirmé que le facteur du temps est décisif dans cette bataille. Pour le commandant de la résistance libanaise, l'entassement de chars aux frontières avec la bande de Gaza fait partie d'une guerre psychologique , estimant que grâce à la volonté des combattants, ces tentatives israéliennes vont être avortées.


TEXTE DU DISCOURS
Je vous remercie d’ avoir répondu à cet appel, aujourd’hui vous exprimez une fois encore votre engagement à répondre aux appels, come vous l'avez toujours fait durant des années et des années, par un temps pluvieux et froid, voires sous un soleil de plomb, sans hésitation vous avez toujours répondu à l’appel, vous dans la banlieue sud de Beyrouth, vous êtes la résistance vous êtes le symbole de la lutte pour la dignité, vous répondez à l’appel de l’imam Hussein, cet appel qui résume l’appel de chaque opprimé dans le monde et à travers le temps, de chaque résistant, de chaque personne menacée dans sa dignité, vous répondez à l’appel de Sayed Ali al-Khamenei, aujourd’hui vous exprimez votre tristesse envers ce qui se passe à Gaza, vous dites à Gaza que sa tristesse est la nôtre , que son sang et le nôtre, que ses martyrs sont les nôtres.
Car vous savez ce que c’est que de voir sa maison bombardée, ce que c’est que de perdre les êtres les plus chers, ce que c’est que d’être blessé . C’est pourquoi, votre réponse est toute naturelle. Mais je dois quand même vous remercier parce que vous avez répondu à votre devoir et vous dites au monde que Gaza n’est pas seule, qu'elle est dans notre cœur.
Il est inconcevable que le temps du Vrai soit révolu, et que le temps du Faux soit celui qui domine, la Palestine restera la Vrai et c’est Israël qui est Faux.

Aujourd’hui, nous nous retrouvons en ces jours de l’imam Hussein , vous et nous sommes la nation des martyrs, nous portons la culture du martyre, la culture de la vie, de la lutte pour la dignité, pour l’honneur, pour la liberté.

Tout comme les martyrs au Liban qui sont tombés pour la plus noble des causes, celle de la défense du pays, de sa libération contre l’occupation ; vous pouvez voyager aux quatre coins du monde et constater que cette bataille, la vôtre et la nôtre, est noble, juste et vraie, c’est la bataille de la lutte contre le mal, du refus d' abandonner une seule parcelle de notre terre sainte.

Aujourd’hui, nous insistons sur la responsabilité de chacun dans cette bataille, c’est pourquoi j’ajoute que concernant le vrai affrontement au nom de vous tous, je demande au président de la république d’œuvrer pour organiser un sommet arabe, car il y a des gens qui cherchent à l’empêcher, ce président qui a condamné l’offensive et qui a demandé un cessez-le -feu à gaza, ce président qui a partagé avec son pays des souffrances énormes, ce président peut compter sur ce rassemblement massif. Aujourd’hui, le Liban doit adopter une position de soutien envers Gaza.
A Gaza des enfants sont tués, des femmes, des hommes ; des mosquées et des écoles sont bombardés ; le président libanais qui sait ce que veut dire la victoire du Liban et qui a escorté la guerre de juillet en 2006, tout comme nous l’avons écouté avec sa voix courageuse aux Nations –unies, il doit en faire autant dans n‘importe quel sommet arabe ,en solidarité avec Gaza , aux côtés du peuple palestinien.
J’appele le peuple palestinien à l’union, à l’harmonie. est fautif est celui qui pense que c’est une guerre contre le Hamas, c’est une guerre contre le droits du peuple palestinien.
Je dois vous dire concernant le projet américain au Proche-Orient et concernant la présence d’Israël, peu importe qui gouverne , les considérations idéologiques ne sont pas prises en compte, peu importe si c’est un parti islamique qui gouverne , il importe peu pour les américains en principe, que celui qui gouverne soit un communiste ou un nationaliste ou un islamiste, ce qui importe c’est ta position envers Israël et envers les Etats-Unis. L'essentiel est que tu acceptes de vendre ton programme politique facilement, que tu sois prêt à abandonner tes croyances pour l’intérêt d’Israël ?




La preuve de ce que je dis, est ce qui se passe en Afghanistan où les mouvements islamiques sont présents dans le gouvernement, et en Irak c’est la même chose, le premier ministre irakien appartient à un parti islamique, et donc peu importe si le Hamas gouverne, car ce qu'on exige de nous c’est de confier nos grands intérêts politiques, notre pétrole à Israël.
Il n’y a point de contradiction entre les factions palestiniennes et l‘autorité palestinienne, c’est le programme politique qui pose problème.

Je reviens aux accords de Camp David, à l’époque le Fatah était qualifié d'organisation terroriste, Yasser Arafat a été accueilli, puis il a été autorisé à retourner en Palestine occupée. Puis en l’an 2000 quand il a refusé les conditions que les israéliens ont tenté de lui imposer lors des pourparers de Camp David 2, il a été combattu, on l’ a assiégé dans la Moukataa, à Ramallah et on l’a empoisonné selon les rapports médicaux.
Bref votre couleur politique ou religieuse ou idéologique importe peu.
C’es le projet de la résistance qui est combattu, aujourd’hui si un responsable du Hamas contacte les américains et affirme que le Hamas est prêt à a reconnaître Israël, immédiatement l’offensive israélienne contre cessera.

De même au Liban, le problème des Etats-Unis avec le Hezbollah n'a pour raison le fait qu'il est un parti idéologique et islamique. Si demain un responsable du Hezbollah contacte les américains, qui rêvent de parler avec nous, et affirme que le Hezbollah est prêt à reconnaître Israël, alors les américains vont nous aider à être au pouvoir, ils n‘auront dans ce cas aucun problème avec nos prières ,notre jeûne. Leur problème avec nous est note projet de résistance.



A Gaza ce sont les restes de la volonté de résistance qui sont dans la ligne de mire des sionistes.

Je joins ma voix à celles des palestiniens qui ont appelé à une troisième Intifada. J’appelle tous les factions palestiniennes à s’unir, à se rassembler pour ce faire.
Aujourd’hui je renouvelle mon appel aux pays arabes car la volonté de l’offensive israélienne est réelle et tenace il faut la combattre par tous les moyens. A la différence de la guerre contre le Liban, en 1996, le massacre qui avait été commis contre Qana, a obligé en fin de compte Israël a mettre fin à ses agressions. En 2006 aussi, le massacre de Qana 2 a eu lieu à la fin des hostilités. Or cette fois-ci, à Gaza l’offensive a commencé avec un carnage ce qui veut dire que pour Israël, il y a une volonté de frapper fort et vite.
Nous misons sur la situation sur le terrain, grâce à Dieu les populations arabes et musulmanes descendent dans les rues des capitales arabes ce qui veut dire que la nation a évolué et il faut faire escalader la pression heure après heure.
Hier quand j’ai nommé les choses par leurs noms, je savais que j’allais être insulté et traité de tous les noms, mais je sais que le combat pour Gaza mérite que l'on sacrifice sa vie, alors que représentent quelques insultes ?
C’est la bataille de la nation contre le Faux, contre les campagnes de désinformation, hier l’un des médias arabes a menti en accusant le Hezbollah d’avoir bombardé l’ambassade égyptienne.

Nous avons évité de nous rassembler devant l’ambassade égyptienne et donc nous avons organisé le rassemblement ici à cause de la sensibilité de situation.
Hier des quotidiens arabes ont accusé le Hamas d’avoir vendu ses gens à des régimes arabes faisant allusion à la Syrie. Je vous demande qu’est-ce-que la Syrie a à gagner de Hamas ?
Ils accusent la victime dans sa religion, dans sa lutte, dans sa résistance. Oui, ils sont les plus nobles les plus honnêtes les plus généreux, celui qui les abandonne est partenaire dans le crime et dans le massacre.


Quand je vous demande d'ouvrir le passage de Rafah, le but en est de soutenir les Palestiniens à persévérer dans cette bataille. La persévérance dans la poursuite du lancement des roquettes qui sont en train de frapper de nouvelles colonies sionistes. Comme cela s'est passé au Liban et comme je l'ai dit auparavant, l'armée israélienne ne va pouvoir trancher la bataille en sa faveur.
Dans cette bataille, le facteur du temps est essentiel. L'ennemi israélien ne peut pas supporter une longue guerre, Vinograd l'a déjà dit: les frappes aériennes ne peuvent pas décider le résultat de la bataille, et ce malgré qu'ils ont utilisé une quantité d'explosifs, comme ils ne l'avaient jamais fait auparavant, dans aucune des guerres menées? Et malgré le grand nombre de victimes qui sont tombées de notre côté, et malgré l'ampleur des destructions, malgré tout cela, ils n'ont pas pu briser la volonté de combattre cet ennemi.
Aujourd'hui, malgré les bombardements intensifs que cet ennemi perpétue, malgré les massacres qu'il commet, malgré la guerre psychologique qu'il mène également, en diffusant ses chars aux alentours de la Bande de Gaza, mais il ne pourra réaliser ses objectifs, grâce à le volonté des combattants.
Mais au préalable, il faut garantir que la bataille se poursuive, dès lors, la victoire sera du fort de Gaza
Je m'adresse à vous, comme à tous les peuples arabes et musulmans, et à tous les personns honorables du monde, je vous demande d'être aux aguets, et de répondre à l'appel , de rester disposer à y répondre, comme nous l'avez toujours fait.
Revenir en haut Aller en bas
khomeyni-mon-amour
Admin
Admin


Masculin Nombre de messages : 752
Age : 36
Réputation : 0
Points : 144
Date d'inscription : 29/10/2008

MessageSujet: Re: SECOND DISCOURS DE SAYAD HASSAN NASRALLAH   Mar 30 Déc 2008 - 2:44

Asalâm,

Qu'Allah(swt) ennoblisse le visage de notre Sayyed!!!!!





ونحن إذا شئنا شاء الله وإذا كرهنا كره الله ، الويل كل الويل لمن أنكر فضلنا وخصوصيتنا ، وما أعطانا الله ربنا لان من أنكر شيئا مما أعطانا الله فقد أنكر قدرة الله عزوجل ومشيته فينا .

(Bihar al-Anwar volume 26 pages 3, 4, 5, 6)

Revenir en haut Aller en bas
http://www.chiisme.biz
Noor_Zahraa14



Féminin Nombre de messages : 15
Age : 95
Réputation : 0
Points : -4
Date d'inscription : 07/11/2008

MessageSujet: Re: SECOND DISCOURS DE SAYAD HASSAN NASRALLAH   Mar 30 Déc 2008 - 11:38

Salam alaykom,

Merci frère Papajoe,
ça serait bien si on pouvait avoir la vidéo Smile
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SECOND DISCOURS DE SAYAD HASSAN NASRALLAH   Aujourd'hui à 8:47

Revenir en haut Aller en bas
 
SECOND DISCOURS DE SAYAD HASSAN NASRALLAH
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le discours indirect
» Evaluation sur le discours explicatif (4ème)
» indices de temps discours direct et indirect
» Jean-Jacques Rousseau (1754), Discours sur l’origine de l’inégalité parmi les hommes
» Discours de R. Badinter lors de la venue de SS le Dalai Lama le 7 juin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Général :: Moqawama :: Résistance en Palestine-
Sauter vers: